Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

DELTA DRONE

ALDR - FR0011522168 SRD PEA PEA-PME
0.126 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris

Delta drone : Spectaculaire rebond de Delta Drone, après des années de galère boursière

vendredi 11 janvier 2019 à 11h16
Delta Drone fabrique notamment des drones pour les agriculteurs

(BFM Bourse) - Cinq ans après les prévisions sur lesquelles s'était avancé le président de l'époque, Delta Drone a enfin franchi en 2018 la barre de 10 millions d'euros de chiffre d'affaires. Le titre atteint son plus haut depuis trois mois dans la foulée.

L'action Delta Drone enregistre vendredi un rebond en direction de 18 centimes (+54,37%) vers 10h45, après l'annonce du chiffre d'affaires 2018. En remplissant son objectif de revenus pour l'année écoulée, l'entreprise entame un nouveau chapitre de son histoire, alors que son début de parcours avait entraîné une douloureuse déception pour ses actionnaires.

Trois jours d'euphorie et des années de galère en Bourse

Il y avait un peu du mage Sâr Rabindranath Duval chez Frédéric Serre, l'un des fondateurs de la société grenobloise Delta Drone. "On a beaucoup d'indicateurs qui nous laissent penser qu'on sera sur un chiffre d'affaires de 10 millions d'euros, je peux le dire, sur 2014", avait-il annoncé sur BFM Business en sa qualité de président du directoire, en pleine séance de Bourse, le 22 octobre 2013. L'entreprise qui s'était introduite quelques mois avant ne réalisait que quelques milliers d'euros de revenus.

Cet optimisme avait donné lieu à une envolée boursière, le titre faisant plus que tripler en trois séances, jusqu'à toucher un pic de 24,30 euros. Autant dire que le retour a la réalité a été brutal : l'entreprise n'a finalement facturé que 0,9 million d'euros en 2014 et reperdu en un an les neuf dixièmes de sa valeur boursière, tandis que l'équipe dirigeante d'origine a pris la porte.

Plus de modestie pour aborder un marché aux usages émergents

Depuis, Delta Drone a appris qu'il n'est jamais aussi aisé qu'on l'imagine de défricher un marché entièrement nouveau tel que celui du drone civil. Delta Drone a bien conscience d'être "une jeune entreprise, dans un secteur nouveau, technologique et capitalistique où tout est à inventer, construire, organiser, structurer, face à une concurrence mondiale". Une modestie qui sied mieux à la gestion opérationnelle, puisque l'entreprise a non seulement atteint mais dépassé son objectif 2018 de pratiquement doubler ses revenus pour atteindre cette fameuse barre de 10 millions.

En tenant certes en compte de l'intégration de Pixiel (sur un semestre), le chiffre d’affaires cumulé s'est élevé à 10,99 millions d'euros l'an dernier, a annoncé Delta Drone jeudi soir, en augmentation de 91,3% par rapport à 2017. A périmètre constant, le taux de croissance ressort à +69,6%. Contrairement à ce que le business model initial envisageait, les ventes de drones sont restées anecdotiques. En revanche le groupe est devenu opérateur en proposant des prestations adaptées à des secteurs aussi diversifiés que la sécurité et la sûreté, l'industrie, les mines, les carrières,ou encore l'événementiel, l'agriculture ou l'hydrologie.

Delta Drone veut aussi abaisser ses charges et sécuriser ses ressources

En deux ans, le chiffre d’affaires consolidé a ainsi été multiplié par huit (il n'était encore que de 1,37 million d'euros en 2016), correspondant à l’ambition du plan 2018–2019 sur le volet des revenus. Les deux autres volets, l’abaissement des charges de fonctionnement d’une part, la définition précise des besoins de financement complémentaire d’autre part, "sont également en bonne voie", indique Delta Drone, qui précisera les avancées dans ces domaines lors de la publication des résultats complets de 2018, en mars.

Attribution gratuite de bons de souscriptions en vue

Par ailleurs, afin de dédommager quelque peu les actionnaires qui ont subi la chute du titre -tombé en début de semaine à un nouveau plus bas historique de 11 centimes- le groupe a fait valider le mois dernier par l'assemblée générale un dispositif d’attribution gratuite de Bons de Souscription d’Actions (BSA) à tous les actionnaires pour leur permettre de renforcer leur position dans le capital de l’entreprise, après avoir subi une importante dilution depuis ces dernières années, le groupe n’ayant eu d’autre choix que de recourir au mécanisme d'equity line (OCABSA), par lequel des actions nouvelles étaient émises au fil de l'eau au profit d'un intermédiaire financier, pour financer le déficit d'exploitation.

Une étape qui arrive à son terme, même si la société compte faire encore appel à des fonds extérieurs pour financer non plus les déficits mais les projets de croissance selon des modalités moins dilutives que par le passé.

Guillaume Bayre - ©2019 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur DELTA DRONE en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis

Ils ont donné leur avis

11/01/2019 par EASYSTAR 0
que de recourir au mécanisme d'equity line (OCABSA)

OH Non pasaca svp...marre & puis pour renforcer nos ligne fortuneo ont peut pas acheter trop droles
TradingSat
Portefeuille Trading
+288.30 % vs -2.85 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat