Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
6 712.48 +0.08 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : Avec un gain de 4,2% à la clôture, le CAC affiche sa plus forte hausse sur un jour depuis mars

mardi 4 octobre 2022 à 17h44
La Bourse de Paris gagne plus de 4% mardi soir

(BFM Bourse) - La Bourse de Paris affiche sa meilleure performance en clôture depuis mars 2022, portée le rebond à Wall Street. Les investisseurs misent également sur des banques centrales plus accommodantes, Fed en tête après un ralentissement de l'activité manufacturière aux Etats-Unis et une action de la Banque d'Australie sur ses taux moins agressive que prévu.

La versatilité des marchés ne fait aucun doute. Au bord du gouffre il y a encore quelques jours, les bourses mondiales rebondissent à l'unisson portées par l'espoir d'une inflexion des politiques monétaires menées par les banques centrales. Le CAC 40 termine en nette hausse de 4,24%, de retour sur les 6000 points à 6039,69 points.

L'indice vedette parisien affiche mardi soir sa plus forte hausse depuis le 9 mars 2022 (+7,13%) et enchaîne ainsi une troisième séance de progression. Lundi, l'indice vedette parisien avait repris 0,55% au terme d'une séance particulièrement volatile et 1,51% vendredi. En revenant sur ses niveaux du 22 septembre dernier, la Bourse de Paris limite ainsi ses pertes annuelles à moins de 16% contre encore plus de 20% en fin de semaine dernière.

A Wall Street, les indices majeurs prolongeaient leur rebond initié lundi. Au moment de la clôture des marchés européens, le Dow Jones progressait de 2,3%, le S&P 500 s’adjugeait 3% tandis que le Nadsaq bondissait de 3,4% au lendemain de copieux gains supérieurs à 2%.

Les investisseurs ont repris goût au risque malgré un indicateur manufacturier américain montrant des signes de ralentissement. Cette statistique, mauvaise, a été paradoxalement source d'espoirs. La croissance de l'activité manufacturière aux Etats-Unis est tombée à un plus bas depuis mai 2020, laissant espérer une pause dans le resserrement monétaire de la Réserve fédérale américaine.

"Les données américaines ont montré les premiers signes de succès du cycle de resserrement actuel de la Fed" pour restreindre l'activité afin de lutter contre l'inflation "et peuvent suggérer que le comité monétaire pourrait ne pas avoir besoin de continuer la trajectoire de relèvement des taux directeurs abrupte", relève Stephen Innes, gérant chez Spi AM cité par l'AFP.

Une poursuite de la détente sur le marché obligataire

De son côté, la Banque centrale australienne a limité son tour de vis. Elle n'a relevé son principal taux directeur que de 0,25 point de pourcentage mardi, au lieu de 0,50 point attendu par les analystes. Une posture qui nourrit davantage les espoirs des investisseurs sur une Fed plus accommodante à l'avenir.

Sur le front obligataire, les rendements des emprunts continuent de se détendre à l'image du 10 ans américain qui évoluait à 3,60%, contre 3,82% vendredi. Son homologue allemand, le Bund de même échéance reste sous les 1,90% contre près de 2,10% en fin de semaine dernière.

Du côté des changes, le billet vert perdait de sa vigueur face à l'ensemble des devises majeures, plombé par le retour de l'appétit pour le risque et les anticipations du marché sur un resserrement plus limité des taux de la Fed. L'euro repassait sur les 0,99 dollar pour la première fois depuis le 21 septembre à 0,9940 dollar. La livre quant à elle reprenait 0,63% pour inscrire sa sixième séance consécutive de hausse, à 1,1395 dollar.

Du côté des entreprises, Atos a terminé en hausse de 8,1%, le projet de scission du groupe de services informatiques avance plus vite que prévu, comme l'a dévoilé BFM Business. Les autres valeurs technologiques ne sont pas en reste, OVH Cloud qui a rebondi de 11%, STMicroelectronics, CapGemini ou Dassault Systèmes ont engrangé des gains compris entre 4,2% et 5,6% ce mardi.

M6 a plongé de son côté de 10,84%. Le groupe Bertelsmann renonce à vendre sa participation qu'il détient dans la chaîne privée, évoquant des risques et incertitudes juridiques trop élevés pour poursuivre l'opération.

Sabrina Sadgui - ©2022 BFM Bourse
Votre avis
Portefeuille Trading
+315.90 % vs +35.03 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour