Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

ATOS

ATO - FR0000051732 SRD PEA PEA-PME
10.125 € -2.50 % Temps réel Euronext Paris

Atos : Le projet de scission d'Atos avance plus vite que prévu, l'action rebondit

mardi 4 octobre 2022 à 10h10
Le projet de scission avance plus vite que prévu

(BFM Bourse) - Le titre Atos s'inscrit en forte hausse mardi matin. Le président du groupe de services informatiques Atos quittera ses fonctions fin juin 2023 à l'occasion de la scission d'Atos. Initialement prévue fin 2023, l’opération avancerait plus vite que prévu, comme l'explique BFM Business.

Partir de son "plein gré" ou être évincé... Bertrand Meunier aurait choisi la première option sous la pression de plusieurs actionnaires minoritaires. Le président du groupe de services informatiques devrait quitter ses fonctions l'été prochain, comme le dévoile BFM Buisness.

"Bertrand Meunier est la cible de plusieurs actionnaires minoritaires, mené par Sycomore, qui réclame son départ alors que le cours de Bourse d’Atos a été divisé par cinq depuis un an", souligne BFM Business.

Selon une source proche du dossier, le départ de Bertrand Meunier à la tête d'Atos sera effectif une fois la scission du groupe bouclée. Initialement prévue pour fin 2023, l'opération "avance plus vite que prévu" et sera réalisée fin juin 2023.

"Atos semble avoir plutôt décidé qu’elle devait accélérer car la colère des actionnaires monte. Le départ de Bertrand Meunier est un moyen de les calmer et de les faire patienter jusqu’à l’été prochain", détaille encore BFM Business.

Atos avait présenté en juin un plan stratégique prévoyant une scission de l’entreprise en deux sociétés distinctes. La première entreprise conserverait le nom d'Atos et regrouperait les activités historiques de gestion d'infrastructures de centre de données, en important déclin structurel. La seconde prendrait le nom d'Evidian et rassemblerait les activités liées à la transformation numérique ainsi que celles de Big Data et Sécurité (BDS). Elle serait cotée à part en Bourse via une distribution d’’actions aux porteurs d’Atos.

Le titre Atos rebondit de plus de 6% mardi matin sur ces informations. Mais depuis le début de l'année, le groupe français n'a cessé de dégringoler en Bourse (-76% depuis janvier, en prenant en compte la remontée du jour) jusqu'à toucher des plus bas historiques à 7,16 euros fin septembre dernier. Les investisseurs se sont massivement détournés de l'action, doutant de la capacité du groupe à redresser la barre.

Sabrina Sadgui - ©2022 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur ATOS en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application BFM Bourse


Par email

Votre avis
Portefeuille Trading
+315.80 % vs +34.77 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour