Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 954.65 +0.40 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : Après quatre séances de forte baisse, le marché parisien trouve (un peu) de répit

mardi 10 mai 2022 à 11h24

(BFM Bourse) - Après la dérouillée des précédentes séances qui a amené les principaux indices US à un nouveau plus bas de 2022, un rebond se dessine à Wall Street cet après-midi. De leur côté les principales places européennes profitent à peine d'une tentative de rachats à bon compte.

Ayant chuté de 6% au cours des quatre dernières séances de Bourse, l'indice phare parisien reprend laborieusement quelques points mardi à la mi-séance sur fond de relative détente des rendements obligataires. Vers 12h15, le CAC 40 remonte à 6.141,72 points, soit +0,92% depuis la veille au soir.

Difficile à Paris avec une chute de 2,75% (plus forte baisse depuis le 10 mars dernier), la séance de lundi l'a été encore davantage pour New York où la baisse s'est accélérée en fin de séance. Le S&P 500 a flanché de 3,2% à un nouveau plus bas depuis le début de l'année, tandis que le Nasdaq Composite a carrément perdu 4,2%, portant à plus de 25% son retard depuis le début de l'année. Le désamour pour les valeurs technologiques s'est répercuté en version amplifiée sur les crypto-actifs, le Bitcoin se rapprochant des 30.000 dollars, un plus bas depuis juillet 2021.

La perspective d'un durcissement accéléré de la politique monétaire américaine est en effet un facteur particulièrement pénalisant pour les valeurs de croissance, dont la rentabilité immédiate souffre de la comparaison avec des taux de plus en plus élevés.

Parmi les valeurs parisiennes, Trigano brille ce jeudi au vu des beaux résultats de son premier semestre 2021-2022, où le fabricant de camping-cars est parvenu à compenser la hausse de ses coûts en relevant ses tarifs, et légèrement accru sa marge opérationnelle par rapport à la même période de 2020-2021. Le titre grimpe de 5,2%. Ayant confirmé ses objectifs annuels (d'une croissance de plus de 30% du chiffre d'affaires avec une marge courante au moins au niveau de celle de 2021) à l'issue de son premier trimestre, Lacroix s'adjuge 4,1%. Mais le cours d'Exclusive Networks stagne, là aussi après confirmation des objectifs 2022 au terme d'un bon premier trimestre.

Au sein du CAC 40, BNP Paribas reprend 3,5%, suivi par Alstom qui accélère de 3% après avoir réussi à signer une des rares hausses de la séance lundi (+1,9% à la suite d'un contrat géant en Allemagne) et de Schneider Electric (+2,95%). Veolia avance de 1,5% alors que la vente à Saur de ses activités dans les services mobiles de l'eau en Europe devrait lui rapporter environ 190 millions d'euros. Renault se contente d'un coup de pouce de 0,3% avec la présentation des objectifs stratégiques de Mobilize, sa marque de services de mobilité.

Après un plancher d'une semaine durant la nuit, les cours pétroliers limitent désormais leur repli à 105,22 dollars pour le baril de Brent et 102,51 dollars pour le WTI.

La situation sur le marché des changes apparaît se figer avec l'euro à 1,0560 dollar (-0,01%), la devise européenne ayant une nouvelle fois réussi à se maintenir lundi au-dessus des 1,05 dollar en dépit du regain de volatilité sur les marchés. Ce mardi, l'euro trouve un relatif soutien dans la publication d'un indice de confiance des investisseurs allemand ZEW pour mai qui a remonté plus fortement que prévu à -34,3 points (contre -41 points en avril).

Guillaume Bayre - ©2022 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+316.30 % vs +19.79 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat