Bourse > Apprendre la bourse > Lexique Boursier

Lexique Boursier

Fonds à horizon

Pour les investisseurs qui veulent gérer sur le long terme leur exposition au risque, il existe une gamme spécifique de produits : les fonds à horizon. Surtout utilisés pour alimenter les contrats d’assurance vie multisupports, ces fonds ont la particularité d’avoir un portefeuille évolutif, l’exposition au risque s’amenuisant au fil des ans, pour tendre vers zéro à échéance. Ainsi, ces fonds comporteront-ils une très forte proportion d’actions au départ (ils ont généralement une durée de vie de quatre, huit, voire dix ans), pour ne plus contenir que des produits obligataires ou monétaires à la fin, conformément à la répartition théorique établie par les banques et les compagnies d’assurances, grille couramment utilisée par les promoteurs de ces OPCVM. Les fonds à horizon ne sont pas pour autant cantonnés dans un processus figé d’allocation d’actifs. Leur portefeuille est par définition diversifié, et leurs gérants peuvent adapter leur stratégie (sectorielle et géographique) selon leurs anticipations. L’objectif de ces produits est de préserver le capital investi à l’horizon considéré, la recherche de sécurité étant privilégiée par rapport à la performance. C’est pourquoi ils constituent une solution adaptée pour ceux qui souhaitent préparer leur retraite à une échéance déterminée. L’approche sera optimisée si les fonds investis sont régulièrement alimentés – dans le cadre d’un plan à versements programmés, par exemple –, permettant ainsi au souscripteur de se constituer une épargne dans une optique à long terme. Attention, toutefois, les frais de souscription des fonds à horizon sont plutôt élevés.