Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 038.33 +2.62 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Volatilité persistante autour des 5 000 points

lundi 13 juillet 2020 à 08h30

(BFM Bourse) - La dernière séance de la semaine passée aura eu pour traduction graphique une bougie verte, ce qui n'était plus arrivé depuis jeudi 02 juillet. L'indice CAC 40 a gagné 1,01% à 4 970 points, dans parvenir à regagner le seuil symbolique des 5 000 points, dans des volumes en légère accélération. Les marchés ont embrayé avec Wall Street. Les marchés outre Atlantique ont repris leur cap haussier "grâce à une information de Gilead concernant les signes positifs de son traitement à base de Remdesivir. Cette information dévoilée vendredi à l’ouverture des marchés américains, couplée à un discours rassurant de Kudlow sur la reprise économique à venir, ont permis aux marchés américains de progresser à nouveau vendredi.", note Vincent Boy, analyste de marché IG France.

La psychologie de marché reste prise en étau entre d'une part des anticipations de reprise vigoureuse à l'échelle mondiale, davantage encore que ne le laissaient augurer les premières prévisions, et les chiffres angoissants du développement de la pandémie, en particulier en Inde, en Australie, au Brésil, au Mexique et aux Etats-Unis, où le nombre de nouveaux cas détectés oscille désormais quasi-quotidiennement autour des 60 000. En France, les mises en garde répétées des membres du Conseil Scientifique, qui apportent leur éclairage sur la question au chef de l'Etats, se multiplient. L'apparition de nouveaux foyers, en Mayenne et en Gironde notamment, n'émeut pourtant guère les marchés.

Au chapitre statistique vendredi, bonne surprise avec les productions industrielles française et italienne qui ont explosé largement au-delà des attentes en mai, en rythme mensuel, à +19,6% et +42,1% respectivement. D'un point de vue sectoriel, la résilience est particulière forte sur les biens d'équipements, les machines-outils et les équipements de transports. Outre Atlantique, les différents indices des prix à la production ont nettement déçu, quelle que soit l'assiette. En particulier, hors alimentation et énergie (éléments juge volatils), les prix à la production de juin ont baissé en rythme mensuel de 0.3%, là où en moyenne, les économistes et analystes interrogés voyaient ces "prix producteurs" grappiller 0.1%.

Côté valeurs, le secteur bancaire a particulièrement amplifié les variations du CAC vendredi, à l'image de BNP-Paribas (+3,29% à 36,68 euros), Société Générale (+3,40% à 15,13 euros), Crédit Agricole (+3,46% à 8,852 euros), ou Natixis (+3,86% à 2,368 euros).

Devoteam s'est envolé (+24%) au niveau du prix proposé par les fondateurs Godefroy et Stanislas de Bentzmann dans le cadre d'un projet d'OPA qui pourrait intervenir à la fin de l'année. Kaufman and Broad a pris 10% après l'annonce de ses résultats du premier semestre, tandis que Nicox a grignoté 0,4% après le succès de l'introduction en Bourse de son partenaire Ocumension.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont terminé la semaine dans de bonnes dispositions, par une prise de hauteur significative vendredi, à l'image du Dow Jones (+1,44% à 26 075 points) ou du Nasdaq Composite (+0,66% à 10 617 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a gagné 1,05% à 3 185 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.1325$. Le baril de WTI, l'un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 40,20$.

À l'agenda statistique ce lundi, à suivre en priorité les équilibres budgétaires fédéraux américains à 20h00. Aucun repère européen majeur à se mettre sous la dent ce lundi côté européen, et il faudra attendre demain pour que se densifie l'agenda avec entre autres la production industrielle et les indices ZEW.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

La séance de vendredi s'est traduite graphique par une bougie au corps allongé, sans atteindre toutefois la longueur du corps de la bougie précédente, qui a rimé avec rupture des 5 000 points. Ce seuil hautement symbolique continue d'être au coeur d'évolutions nerveuses, sans qu'il soit possible de qualifier de support ou de résistance ce niveau graphique et technique. De nouvelles évolutions périlleuses au-dessus de ce seuil sont à prévoir pour la première partie de semaine.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est positif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario haussier est valable tant que l'indice CAC 40 cote au dessus du support à 4770.00 points.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Positif
Résistance(s) :
5000.00 / 5213.00
Support(s) :
4770.00 / 4691.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Volatilité persistante autour des 5 000 points (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Volatilité persistante autour des 5 000 points (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+310.80 % vs +1.35 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat