Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 802.26 +0.62 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Vers une quatrième clôture de rang sous les 5 000 ?

mercredi 19 août 2020 à 08h33

(BFM Bourse) - Sans aucune avancée dans les négociations au Congrès sur le nouveau volet du plan de relance américain, et sans programmation de nouvelle date après le report d'une nouvelle salve de discussion commerciale sino-américaine, les principaux indices actions de la planète ont actionné le mode "torpeur", au coeur du mois d'août. Hier l'indice CAC 40, baromètre de référence de la santé boursière de la place parisienne, s'est contracté de 0,68% à 4 938 points, confirmant davantage son passage sous les 5 000 points symboliques.

La situation sanitaire et ses interrogations nombreuses à l'approche de l'automne ont pesé. Le port du masque sera "systématisé" d'ici le 1er septembre en France, y compris dans les open space des entreprises, a indiqué à l'AFP la ministre du Travail Élisabeth Borne, à l'issue d'une réunion avec les partenaires sociaux. "Il est nécessaire de systématiser le port du masque dans tous les espaces de travail qui sont clos et partagés", comme les "salles de réunions, couloirs, vestiaires, open space", a précisé la ministre qui s'appuie sur le Haut conseil à la santé publique (HCSP) et tient ainsi compte du risque de propagation du Covid-19 par aérosols (fines gouttelettes en suspension dans l'air expiré par les malades). De son côté, l'Espagne a ainsi durci les restrictions pour freiner la contagion, étendant à de nouvelles régions la fermeture des discothèques et l'interdiction de fumer dans la rue. Hors de l'Europe, le Liban vient d'annoncer un reconfinement face à la nouvelle hausse des cas. Au total, près de 22 millions de personnes ont désormais été contaminées à travers le monde, pour 775.000 morts.

L'ambiance de marché va être guidée les prochaines semaine à l'aune de la crédibilité de la capacité d'entente au Congrès sur un nouveau volet du plan de soutien, de l'évolution et de la gravité de la pandémie, des précisions suite à l'annonce russe de la découverte d'un vaccin anti Covid, et du degré de violence la guerre commerciale et numérique sino-américaine.

Au chapitre statistique mardi, pas grand chose à se mettre sous la dent. A noter les dépassements de cibles sur le front immobilier (chiffres de juillet), que ce soit pour les mises en chantier de logements et les permis de construire. Pour rappel lundi, les investisseurs ont pris connaissance du recul historique du PIB japonais, qui s'est contracté de 7,8% au deuxième trimestre sous l'impact du Covid-19, annoncé juste avant l'ouverture. Mais c'est surtout l'indice manufacturier de la Fed de New York qui a capté l'attention dans les salles des marchés lundi. L'indicateur "Empire State" a fondu à 3.7 contre 17.2 le mois précédent et une cible (consensus) à 14.6. Rendez-vous le 18 août pour constater dans quelle mesure ce "trou" d'air est confirmé.

Côté valeurs, le secteur immobilier était une nouvelle fois sous forte pression, à l'image d'Altarea (-2,34% à 125 euros), Nexity (-2,68% à 28,30 euros), Carmila (-2,91% à 8,66 euros), Mercialys (-3,11% à 5,765 euros), Klepierre (-3,31% à 14 euros), ou Covivio (-1,37% à 61,15 euros). Unibail-Rodamco-Westfield s'est enfoncé davantage (-5,02% à 38,76 euros), après la forte baisse de lundi (-4,9%) qui l'avait ramené en-dessous de son plus bas niveau de mars, en plein cœur de la crise.

Eurofins (+3,02% à 688 euros) inscrivait un nouveau zénith historique en données de clôture. Le groupe est identifié comme candidat potentiel à une intégration du CAC 40.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices actions ont terminé la séance de mardi sur une note contrastée: -0,24% à 27 778 points pour le Dow Jones et +0,73% à 11 210 points pour le Nasdaq Composite, à forte dominante technologique. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a grignoté timidement 3 389 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.1940$. Le baril de WTI, l'un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 42.50$.

À l'agenda statistique ce mercredi, à suivre en priorité l'indice des prix à la consommation (IPC), mesure phare de l'inflation en Zone Euro à 11h00, les stocks de pétrole à 16h30 et les traditionnelles "Minutes" de la Fed (compte-rendu de la dernière réunion de politique monétaire).

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

La formation de harami baissier, que nous pressentions pour la séance de mercredi 12, s'est finalement concrétisée jeudi 13, après extension haussière au-dessus du seuil psychologique et graphique des 5 000 points. Nous précisions vendredi 14 que "toute rupture de ce seuil avec transformation de la bougie hebdomadaire viendrait envoyer un signal d'alerte." Ces éléments étant pleinement validés, une poursuite des oscillations sous les 5 000 sont envisagées, en partie basse d'une très vaste figure formée depuis le début du mois de juin dans une forte volatilité.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 5000.00 points.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale 1548Z est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Négatif
Résistance(s) :
5000.00 / 5132.00
Support(s) :
4770.00 / 4691.00 / 4361.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Vers une quatrième clôture de rang sous les 5 000 ? (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Vers une quatrième clôture de rang sous les 5 000 ? (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+331.10 % vs -3.40 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat