Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 007.14 -0.84 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Trump renoue avec la brutalité dans les négociations commerciales

lundi 6 mai 2019 à 08h32

(BFM Bourse) - Les données de pré-ouverture laissent entrevoir un début de semaine glacial, avec un durcissement de ton dans les interminables négociations commerciales sino-américaines. De quoi trancher avec l'ambiance particulièrement chaleureuse de vendredi, avec la publication d'un rapport fédéral sur l'emploi, d'excellente facture, avec en particulier un chômage au plus bas depuis un demi-siècle. L'indice CAC 40 a grignoté vendredi 0,18% à 5 548 points dans le sillage de Wall Street.

Donald Trump, fidèle a ses méthodes brutales de négociateur, a décidé de mettre un surcroit de pression, par des tweets rageurs, sur Pékin, avant de nouvelles rencontres entre les délégations commerciales de deux superpuissances, et alors que l'exécutif américain juge que les discussions n'avancent pas assez significativement... Une méthode habituelle mais qui pourtant, glace l'ambiance dans les salles des marchés.

Concernant ce rapport NFP (Non Farm Payrolls) qui a constitué clairement le point d'orgue statistique de la seconde partie de la semaine passé: il convient tout d'abord de noter que le cabinet privé ADP, qui publiait plus tôt dans la semaine sa traditionnelle enquête mensuel, avait raison d'être optimiste sur les créations de postes. Le secteur privé (hors agriculture) a créé le mois passé 263 000 postes, explosant la cible (181 000) et le "score" du mois précédent (189 000). Le taux de chômage, attendu stable à 3.8% de la population active, a baissé à 3.6% ! Seule la dynamique des salaires horaires moyens a légèrement déçu, en ne gagnant "que" 0.1% le mois dernier.

Le reste de l'actualité économique était dominée par les chiffres de l'inflation en Zone Euro. En première estimation pour le mois d'avril, les prix ont progressé de 1.7% en rythme annuel. Hors alimentation, énergie, alcool et tabac, les prix ont également battu la cible, en croissant de 1.2%.

Côté valeurs, Air France a perdu 5,47% à 9,67 euros, dans de puissants volumes. Et ce après avoir publié une progression de sa perte nette au cours des trois premiers mois de l'année. De mauvais résultats liés notamment au net rebond des cours de l'or noir depuis fin 2018.

Malgré des résutlats en demi-teinte, la publication trimestrielle de Société Générale (+1.13% à 28,70 euros) a été saluée par les opérateurs, notamment en raison d'une amélioration sensible de son ratio de fonds propres dits "durs", tandis que le groupe poursuit la vaste réorganisation stratégique.

De l'autre côté de l'Atlantique, l'optimisme était de rigueur dans le sillage des chiffres de l'emploi. Le Dow Jones a gagné vendredi 0,75% à 26 504 points et le Nasdaq Composite, à forte "coloration" technologique, a progressé de 1,58% à 8 164 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a gagné 0,96% à 2 945 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1,1190$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 61,60$.

Sur le plan macroéconomique ce lundi, à suivre principalement une batterie d'indicateurs PMI (indicateurs baromètres d'activité) dans les services en Europe. Les données synthétiques pour l'ensemble de la Zone Euro seront dévoilées à 10h00. A suivre également, toujours côté européen, l'indice Sentix de confiance des consommateurs à 10h30 et les ventes au détail à 11h00. Aucun chiffre américain d'importance majeure ne figure à l'agenda côté américain ce lundi. Pour prendre connaissance de l'intégralité de l'agenda statistique de la semaine: rendez-vous ici.

On notera qu'en dépit du caractère férié du 08 mai (ce mercredi), la Bourse de Paris ouvrira, dans des conditions normales d'horaires et de cotation.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Voici pour rappel et suivi les éléments techniques que nous proposions vendredi sur l'indice phare français:

La clôture exactement sur les points bas de séance hier invite à conserver une attitude prudente à l'échelle de ce vendredi, où une poursuite du mouvement légitime de réajustement est possible. Sans que cela ne remettre en doute la qualité du rally construit pas à pas depuis le début de l'année. Ce mouvement ascensionnel de fond doit rester à ce stade le cadre de travail privilégié pour les investisseurs, qui pourront profiter à terme du reflux en cours de formation pour profiter de points d'entrée intéressants sur un certain nombre de dossiers à fort effet Bêta.

L'heure est désormais à l'accentuation du réajustement technique correctif, pour la première partie de la semaine qui s'ouvre. Sans remise en cause du biais de fond.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 5665.00 points.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale C475S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Négatif
Résistance(s) :
5665.00 / 6000.00
Support(s) :
5445.00 / 5205.00 / 5081.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Trump renoue avec la brutalité dans les négociations commerciales (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Trump renoue avec la brutalité dans les négociations commerciales (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+305.90 % vs +0.72 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat