Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 017.25 -1.26 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Sur des zones de résistance clefs

mardi 15 octobre 2019 à 08h31

(BFM Bourse) - En proie aux doutes avec l'accord plus que partiel obtenu en fin de semaine dernière par les délégations chinoises et américaines sur les sujets douaniers et commerciaux, et avec l'illisibilité inquiétante de la stratégie diplomatique de Trump au Moyen-Orient, les investisseurs ont préféré jouer la carte de la prudence, l'indice CAC 40 se repliant lundi de 0,40% à 5 643 points, dans des volumes discrets.

Vanté en long et en large par Donald Trump, l'accord conclu à l'occasion de la visite à Washington d'une délégation chinoise la semaine dernière se résume pour l'instant à la suspension du nouveau relèvement des taxes douanières (de 25 à 30% sur 250 milliards de dollars de produits chinois importés) qui devait intervenir cette semaine, tandis que la Chine s'engage à acheter davantage de produits agricoles chinois. "Commencez à envisager de plus gros tracteurs !", a lancé le Président des Etats-Unis aux agriculteurs américains. Les restrictions de visas aux fonctionnaires qui seraient impliqués dans des groupes de défense des droits de l’homme vont également être revus.

Les deux pays se seraient également accordés sur plusieurs sujets sensibles, à commencer par la propriété intellectuelle et la manipulation de devises, sans oublier l'ouverture de l'accès aux marchés chinois pour les services financiers américains. Les experts de Mirabaud Securities mettent néanmoins cette information au conditionnel tant le flou demeure, aucun détail n'ayant filtré des derniers pourparlers. Selon ces derniers, Washington refuserait néanmoins de traiter la demande chinoise de retirer les taxes américaines actuelles sur les produits chinois importés, un point qui frustre Pékin.

Au chapitre macroéconomique, les opérateurs ont pris connaissance d'une progression plus importante que prévu de la production industrielle en Zone Euro pour le mois d'août en données définitives, à +0.4% en rythme mensuel. Mais le vrai "guide" de l'appétit pour le risque en ce début de semaine, à même d'orienter les actifs sensibles à l'appétit pour le risque, vient de Chine, avec les effets palpables de la guerre commerciale trans-pacifique sur le commerce extérieur chinois, avec en particulier une contraction bien plus forte que prévu des exportations.

Côté valeurs, Virbac (+11,59% à 231,0 euros) a illuminé cette séance terne par ailleurs, sur un relèvement de ses prévisions. A l'inverse, Bic (-2,77% à 63,20 euros) était boudé, dans le sillage d'un troisième trimestre plus faible que prévu, assorti d'ambitions annuelles revues à la baisse.

De l'autre côté de l'Atlantique, dans des volumes faibles en raison de l'absence d'une frange d'opérateurs avec un jour férié (Columbus Day), les principaux indices sur actions se sont légèrement repliés pour la première séance de la semaine, à l'image du Dow Jones (-0,11% à 26 787 points) ou du Nasdaq Composite (-0,10% à 8 048 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, s'est légèrement contracté, de 0,14% à 2 966 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.1030$. Le baril de WTI, un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 53.20$.

A l'agenda statistique ce mardi, à suivre en priorité l'indice des prix à la consommation en France à 08h45, l'indice ZEW allemand à 11h00, et l'indice manufacturier américain Empire State à 14h30.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'indice phare français a tracé hier une bougie au corps quasi inexistant contenu dans le corps de la bougie remarquable précédente, accréditant l'essoufflement du camp acheteur à proximité d'une zone de résistance. L'indice tricolore va continuer se confronter à une zone de résistance puissante sous les 5 700 points. Seul un franchissement de ce seuil sans hésitation viendrait annihiler tout scénario baissier sur l'indice.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 5665.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 5531.00 points relancerait la pression vendeuse.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale 9603S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
5665.00 / 6000.00
Support(s) :
5531.00 / 5393.00 / 5226.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Sur des zones de résistance clefs (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Sur des zones de résistance clefs (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+305.20 % vs +0.93 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat