Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
6 615.06 -0.24 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Scénario de dérive en fine bande latérale

vendredi 12 février 2021 à 08h27

(BFM Bourse) - Les poids lourds de la cote parisienne ont fait montre d'une résistance intéressante aux tentations de prises de profits jeudi, dans une séance étale au finale, mais pas sans un certain niveau de confrontation entre acheteurs et vendeurs à proximité immédiate d'une résistance de court terme (5 720 points).

Côté valeurs, Crédit Agricole (+4,94% à 10,275 euros) était entouré, à la suite de la publication de sa copie annuelle. Les investisseurs ont salué le maintien d'une politique de distribution généreuse. Schneider Electric a progressé de 2,2%, l'électricien anticipant une progression de ses résultats cette année après avoir plutôt bien résisté en 2020 (voire très bien au niveau des cash-flows, qui ont atteint un niveau record). Sur le compartiment B de la cote, Derichebourg (+14,84% à 6,925 euros, près de 2 millions de pièces échangées), a largement dominé les débats. A suivre l'Oréal dès l'ouverture, dans le sillage de la publication de ses comptes hier soir.

Au chapitre statistique, les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage se sont contractées outre Atlantique certes, à 793 000 pour la semaine passée, mais l'écart au consensus n'est pas dans le bon sens (cible à 755 000). Pour rappel, les investisseurs ont été soulagés de la publication mercredi de l'indice des prix à la consommation pour le mois de janvier (+0.3% dans l'assiette la plus large), parfaitement dans la cible. Cette absence de pression inflationniste mesurable - même si la "thématique" est de retour dans les salles des marchés -, devrait être de nature à repousser l'échéance de prises de profits sur les poids lourds de l'indice. Mercredi le Président de la Fed, J Powell, tenait discours devant l'Economic Club de New York,et appelé à une mobilisation massive en faveur de l'emploi. Le dernier rapport NFP, en demi-teinte, aura eu des conséquences contre intuitivement positives pour les marchés...

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont terminé la séance de jeudi à des niveaux proches de l'équilibre, en ordre toutefois dispersé: -0,02% à 31 340 points pour le Dow Jones et +0,38% à 14 025 points pour le Nasdaq Composite, à forte "coloration" technologique. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a grappillé 0,17% à 3 916 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,2120$. Le baril de WTI, l'un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 57,70$.

À l'agenda statistique ce vendredi, à suivre en priorité la production industrielle en Zone Euro à 11h00, et outre Atlantique, les données préliminaires (U-Mich) de l'indice de confiance du consommateur et des prévisions d'inflation.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

La zone des 5 490 points s'est subrepticement entrouverte à la fin du mois de janvier, et la progression des volumes mercredi 27 est venue le confirmer tout comme le pullback de jeudi 28/01. Les flux acheteurs se sont néanmoins par la suite imposés de nouveau. Toutefois, l'absence à ce stade - c'est à dire depuis le gap du 02/02 - de fédération sectorielle est à noter: elle milite pour une prise d'appui précoce, par la suite, sur un garde-fou intermédiaire vers 5 586 points. Ce rendez-vous devrait se produire à proximité immédiate de la moyenne mobile à 100 jours (en orange). La route en direction des 6 000 points, toujours aussi sinueuse, se rouvrirait alors plus sainement. Dans l'immédiat, l'indice phare parisien s'attèle à l'examen délicat d'une zone de résistance: celle des 5 720 points. Le scénario d'une dérive, non sans volatilité, entre 5 586 et 5 720 points, est le scénario privilégié à court terme.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 5720.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 5586.00 points relancerait la pression vendeuse.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
5720.00 / 6000.00
Support(s) :
5586.00 / 5300.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Scénario de dérive en fine bande latérale (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Scénario de dérive en fine bande latérale (©ProRealTime.com)
©2021 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+317.80 % vs +33.07 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat