Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
6 721.28 -0.18 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Retracement intermédiaire

jeudi 28 janvier 2021 à 08h32

(BFM Bourse) - Nouvel accès de faiblesse mercredi sur le marché parisien (-1,16% à 5 459 points pour le CAC 40), dans un marché qui gagne en volatilité et en nervosité alors que la pandémie de Covid-19 s'installe dans la durée malgré le début des campagnes de vaccinations. L'issue du FOMC, à 20h00 pour la décision de politique monétaire et 20h30 pour la conférence de presse aura provoqué une douche froide à Wall Street par la tiédeur de ses propos.

Comme l'observait Barclays dans une note macro-économique hier matin, les campagnes de vaccination ont débuté lentement en Europe, freinées par la bureaucratie et les défis logistiques. La banque britannique s'attend à ce que l'immunité de groupe (une fois, selon elle, les deux tiers des populations vaccinées) soit atteinte à la fin du troisième trimestre ou au début du quatrième, à la traîne par rapport aux Etats-Unis et au Royaume-Uni. "Mais les nouvelles souches et le faible niveau actuel de vaccination représentent des risques qui pourraient menacer notre prévision", prévient la banque.

La Fed a, comme largement anticipé, laissé ses taux directeurs fédéraux inchangés dans une bande comprise entre 0 et 0,25%, en précisant que le rythme de la reprise économique serait conditionné au développement de la pandémie et au déploiement de la campagne de vaccination. Rappelons que le nouveau locataire de la Maison Blanche, J. Biden, a promis 100 millions de doses injectés dans les 100 premiers jours de mandat.

Au chapitre statistique, mercredi, ce sont les commandes de biens durables qui ont été publiées, et qui envoient des signaux contrastés en fonction de l'assiette étudiée. Dans l'acception "core", à savoir corrigée des équipements de transports, les commandes de biens durables ont progressé de 0,7% en décembre 2020 en rythme mensuel.

Côté valeurs, un certain nombre de cycliques emblématiques subissaient des pertes importantes, à l'image de Saint Gobain (-2,67% à 40,82 euros), Rexel (-3,24% à 12,555 euros), ou encore Alstom. LVMH (-0,31% à 506,4 euros), qui rendait la veille au soir une copie trimestrielle au-delà des attentes, avait pourtant ouvert en hausse. Enfin, l'exceptionnelle croissance de Sartorius Stedim Biotech en 2020 a aussi été saluée, l'action s'adjugeant 2,4% à 342 euros en clôture.

Peu coutumier de telles envolées, le compartiment des foncières a connu une flambée spéculative, dans le sillage du mouvement de rachat de positions de vente à découvert (le secteur étant parmi les plus visés par les hedge funds jusqu'ici). Klépierre a bondi de 21,9% à 21,60 euros et Unibail de 19,8% à 71,90 euros.

De l'autre côté de l'Atlantique, retracement baissier significatif à signaler sur les principaux indices de la cote. Le Dow Jones a perdu 2,05% à 30 303 points et le Nasdaq Composite, à forte "coloration" technologique, 2,61% à 13 270 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a perdu 2,57% à 3 750 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.2090$. Le baril de WTI, l'un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 52,50$.

À l'agenda statistique ce jeudi, à suivre priorité outre Atlantique les stocks des grossistes, la balance commerciale des biens et les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage à 14h30, la toute première estimation du PIBT4 à 14h30, l'indice des indicateurs avancés (Conference Board) et les ventes de logements neufs à 16h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Nous précisions hier que sous les 5 490 points en revanche, une zone dangereuse étaient identifiée. Cette zone s'ouvre, et la progression des volumes hier est venue le confirmer. Toutefois, l'absence à ce stade de fédération sectorielle est à noter: elle milite pour une prise d'appui précoce, par la suite, sur un garde-fou intermédiaire vers 5 300 points. Ce rendez-vous devrait se produire à proximité immédiate de la moyenne mobile à 100 jours (en orange). Avis négatif à l'échelle de la séance à venir.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 5730.00 points.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Négatif
Résistance(s) :
5730.00 / 6000.00 / 6200.00
Support(s) :
5300.00 / 4920.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Retracement intermédiaire (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Retracement intermédiaire (©ProRealTime.com)
©2021 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+312.50 % vs +35.21 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat