Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 571.12 -3.37 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Rafraîchissement marqué de l'ambiance de marché

lundi 21 septembre 2020 à 08h35

(BFM Bourse) - Séance des quatre sorcières compliquée vendredi pour le marché parisien, qui est repassé, pour son principal baromètre, le CAC 40, sous la barre symbolique des 5 000 points. Les investisseurs restent notamment préoccupés par l'évolution de la situation sanitaire. Si un reconfinement généralisé est à ce stade exclu pour les principales économies de la planète (à l'exception d'Israël, en cours, et du Royaume-Uni), des mesures ciblées de restriction des rassemblements de personnes se multiplient.

"Au-delà de ces restrictions ciblées, le Royaume-Uni reste le plus surveillé avec le risque grandissant de voir un second confinement décidé à court terme. La semaine dernière le gouvernement annonçait que le nombre d’hospitalisations doublait tous les huit jours et il n’a pas su répondre aux questions des journalistes quant à la possible mise en place d’un second confinement,"avance Vincent Boy (analyste IG).

Les craintes sur l'intensité de la reprise économique sont également nourries par les déclarations de la Réserve fédérale américaine sur le ralentissement de la reprise, celles de la Banque d'Angleterre sur un possible recours à des taux d'intérêt négatifs, ou les chiffres toujours élevés des inscriptions au chômage publiés jeudi aux Etats-Unis.

Au chapitre statistique vendredi, rien à se mettre sous la dent côté européen. Outre Atlantique, si l'indice des indicateurs avancés (Conference Board) a manqué, de peu, les attentes en marquant un ralentissement de son rythme de progression (+1.2%), l'indice U-Mich de confiance du consommateur en données préliminaires pour le mois en cours a battu les attentes, à 78.9. Les investisseurs ont continué de digérer la déception des inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage pour la semaine 37 ont manqué les attentes, avec 860 000 nouvelles inscriptions.

Côté valeurs, deux jours après l'annonce d'un vaste plan de "renforcement du bilan" d'Unibail-Rodamco-Westfield (-10,53% à 32,20 euros), le secteur subissait de lourds dégagements, à l'image de Nexity (-3,72% à 28,96 euros), Icade (-6,61% à 48,00 euros), Carmila (-8,15% à 8,34 euros), Klepierre (-9,55% à 11,415 euros), ou Mercialys.

Le secteur automobile, sans surprise, amplifiait les variations du marché, à l'image de Valeo (-3,59% à 26,83 euros), Faurecia (-3,67% à 36,25 euros), ou Renault (-4,03% à 22,635 euros).

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont clôturé la séance de vendredi en baisse prononcée, à l'image du Dow Jones (-0,88% à 27 657 points) ou du Nasdaq Composite (-1,07% à 10 793 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a perdu 1,12% à 3 319 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.1860$. Le baril de WTI, l'un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 40.90$.

À l'agenda statistique ce lundi, à suivre en priorité le rapport mensuel de la BuBa à 12h00, ainsi qu'un discours de J. Powell, Président de la Fed, à 16h00 (Heure de Paris).

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'indice phare parisien reste englué dans une figure de congestion des cours autour du seuil autant psychologique que technique des 5 000 points. On notera les signes d'essoufflement lors de la petite hausse observée lundi 14, tant sur écart négatif entre ouverture et clôture, que sur le plan des volumes, ou celui de la fédération sectorielle (ou de la non fédération en l'occurrence).

Dans l'immédiat, le bilan technique est finalement assez clair: tant que l'indice clôture au-dessus des 5 000, l'apport d'oxygène est assuré. En deçà, l'affaire se complique. Dans tous les cas, un regain de volatilité est attendu à court terme.

Nous précisions avant la dernière séance de la semaine passée: "Un nouveau test d'importance se profile justement ce vendredi. Nous en saurons alors davantage sur la structure de la bougie hebdomadaire." Force est de constater que le signal n'est pas engageant, avec une clôture sur les points bas de semaines, et une validation de la rupture des 5 000 points psychologiques.

Avis négatif proposé.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 5132.00 points.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale 1548Z est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Négatif
Résistance(s) :
5132.00 / 5509.00 / 5725.00
Support(s) :
5000.00 / 4770.00 / 4691.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Rafraîchissement marqué de l'ambiance de marché (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Rafraîchissement marqué de l'ambiance de marché (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+332.80 % vs -8.05 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat