Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 025.20 -0.17 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : La Bourse s'est facilement accommodée des résultats des midterms

jeudi 8 novembre 2018 à 08h32

(BFM Bourse) - De part et d'autre de l'Atlantique, la Bourse a salué le résultat, pourtant attendu, des élections de mi-mandat aux Etats-Unis.

Les marchés semblent clairement s'accommoder de ces résultats. Largement anticipé, le visage à majorité démocrate de la Chambre des Représentants ne devrait pas peser sur la cote des actions. Donald Trump, finalement, n'aura pas subi de revers majeur lors de ces élections, et son élection à la tête du pays avait particulièrement plu aux marchés, en 2016. Finalement, l'impétueux locataire de la Maison Blanche, sans voir sa légitimité gagner en profondeur, aura finalement les mains libres pour poursuivre la mise en oeuvre de ses grandes réformes.

Mieux, la question des grands travaux d'infrastructures, mesure phare du programme de Trump, pourrait en être facilitée. Paras Anand, responsable de l'allocation pour les actions européennes chez Fidelity International, indique qu'un congrès bipartisan pourrait se consacrer plus activement au plan de rénovation des grandes infrastructures, les Démocrates passant d'une opposition (au volet des baisses d'impôts) à un accommodement avec les Républicains (sur le volet des dépenses de construction dans le réseau routier, les hôpitaux, les aéroports...). "Tout développement en ce sens conduirait à une stimulation supplémentaire de l'économie", indique le stratège. Ce qui continuerait par ailleurs à "pousser les salaires à la hausse dans un marché de l'emploi déjà contraint et remettre potentiellement en cause les attentes actuelles sur la politique de la Fed".

Le Sénat, plus puissant dans le processus de vote de la loi aux Etats-Unis, reste à majorité républicaine.

Au chapitre macroéconomique, peu de chose à se mettre sous la dent, dans un marché de toute façon accaparé par les élections législatives américaines. La production industrielle allemande a progressé sur le mois de septembre de 0,2% en rythme mensuel, au delà de la cible. Et les stocks de brut aux Etats-Unis, sur la semaine écoulée, sont ressortis à 5.8 Millions de barils, bien au-delà du consensus.

Côté valeurs, Crédit Agricole (-083% à 11,412 euros) a enregistré un repli de ses activités de marché au troisième trimestre.

Axa (+1,05% à 22,235 euros) a fait part d'un chiffre d'affaires en légère hausse au cours des trois premiers trimestres de l'année, à 75,8 milliards d'euros, notamment grâce à l'assurance-vie et la santé.

Engie (+3,54% à 12,445 euros) a rassuré la Bourse en réitérant ses perspectives 2018.

Sanction boursière pour Métropole TV (M6) qui a perdu 3,04% à 16,90 euros. Les investisseurs déplorent une croissance trop faible des recettes publicitaires de M6 (+0,4%) qui souffre notamment de la concurrence avec TF1 (+6%) dans ce domaine.

A suivre dès l'ouverture Claranova qui a fait part hier après Bourse d'une accélération de sa croissance organique au troisième trimestre.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont amplifié leur prise de hauteur après les résultats des midterms. Le Dow Jones a gagné mercredi 2,13% à 26 180 points, et le Nasdaq Composite 2,64% à 7 570 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a progressé de 2,12% à 2 813 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1,1430$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 61,80$.

Sur le plan macroéconomique ce jeudi, à suivre les chiffres de la balance commerciale française à 08h45, le bulletin économique de la BCE à 10h00, ainsi que les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage aux Etats-Unis à 14h30.

A noter que la Fed achève ce jeudi une réunion de deux jours de son Comité de politique monétaire (FOMC). Si un statu quo sur les taux fédéraux est attendu, les commentaires de la Fed seront particulièrement suivis, pour pouvoir jauger du degré de fermeté de la politique monétaire à venir. Dans un contexte de quasi plein emploi, un nouveau tour de vis monétaire avec action directe sur les taux est très largement anticipé pour le mois prochain.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Seul un franchissement, à terme, des 5 205 points, soit les points bas du corps de la bougie remarquable du 10 octobre, serait synonyme d'inversion de vapeur, avec durabilité du retournement haussier. Sous réserve, naturellement, de validation par la puissance des volumes. L'indice validerait alors une structure chartiste assimilable à un épaule, tête et épaules inversé. Dans l'immédiat, une navigation entre les 5 080 et les 5 200 points sont envisagées. Avis neutre à l'échelle de la séance à venir.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 5205.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 5081.00 points relancerait la pression vendeuse.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale E613S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
5205.00 / 5445.00 / 5665.00
Support(s) :
5081.00 / 4930.00 / 4806.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : La Bourse s'est facilement accommodée des résultats des midterms (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : La Bourse s'est facilement accommodée des résultats des midterms (©ProRealTime.com)
©2018 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+288.20 % vs +1.09 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat