Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 782.65 -0.82 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : La Bourse de Paris salue l'investiture de Biden, Wall Street l'applaudit chaleureusement

jeudi 21 janvier 2021 à 08h35

(BFM Bourse) - L'accueil des marchés à l'investiture du 46ème Président des Etats-Unis aura été favorable. Son discours d'investiture n'aura certes pas permis de trouver de nouveaux indices sur sa stratégie politique, déjà bien connue (relance budgétaire, verdissement des décisions politiques, retour à une vision multilatérale des négociations). Il a d'ailleurs déjà dévoilé un package de 1 900 milliards de dollars au total, dont 415 milliards de destinés à renforcer la lutte et la vaccination contre le Covid-19, environ 1.000 milliards d'aides directes aux ménages et 440 milliards en direction des petites entreprises. La question des conséquences en terme d'inflation de ce plan (9% du PIB tout de même !), tout comme la suite de la pandémie dans le pays le plus endeuillé de la planète, resteront sous-surveillance.

Les investisseurs espèrent surtout que l'adoption du plan de soutien budgétaire promis par Joe Biden suivra de très près son investiture. Alors que la situation sanitaire, loin de s’améliorer, tend à se dégrader, avec l’apparition des variants plus contagieux et la relative lenteur des campagnes de vaccination, il est toujours difficile de discerner l'horizon d'un retour à une certaine normalité de l'activité économique. Ce qui rend le soutien des autorités politiques et monétaires d'autant plus crucial.

Néanmoins, il est peu probable que ce plan passe «en l'état», selon J Plassard (Mirabaud), qui étaie son propos: "La proposition se heurte à des obstacles au Congrès. Les responsables de la transition Biden et les démocrates du Congrès ont indiqué qu'ils espéraient adopter cette proposition par voie d'ordonnance ordinaire, et non par le biais du processus de réconciliation budgétaire. Cela signifie qu'il faudrait 60 voix au Sénat, et donc le soutien d'au moins 10 républicains."

La situation sanitaire, grave également de ce côté-ci de l'Atlantique, a conduit les principaux pôles de puissance économique en Zone Euro a durcir leur mesures de restriction, ce qui devrait contraindre la Banque Centrale Européenne, qui achève ce jeudi une réunion de son Conseil des Gouverneurs, à réaffirmer durablement son cap accommodant. Verdict sur les taux à 13h45 et conférence de presse à 14h30.

"Cette réunion ne devrait pas à priori apporter de grandes surprises." annonce Emmanuel Auboyneau (Amplegest). "Toutefois, par rapport à la dernière réunion, on constate que la situation sanitaire, loin de s'améliorer, tend à se dégrader en Europe, avec l'apparition des variants plus contagieux et la relative lenteur des campagnes de vaccination. La Banque centrale européenne (BCE) devrait donc réitérer un message de grande prudence sur l'économie et insister sur son soutien sans faille. Le programme d'achats de 1850 milliards d'euros, voté à la dernière réunion, pourrait finalement être utilisé dans sa quasi-totalité alors que certains membres de la BCE avaient exprimé des réticences sur ce point. L'horizon de mars 2022 nous donne par ailleurs une bonne visibilité. Christine Lagarde devrait également s'exprimer sur la vigueur de l'euro et peut-être fixer un niveau au-delà duquel une intervention serait possible (une nouvelle baisse des taux ?). L'inflation ne serait pas un frein à un tel mouvement même si les perspectives à 5 ans ont été récemment légèrement revues à la hausse."

Au chapitre statistique, inflation confirmée en Zone Euro. Les différents indices des prix à la consommation en Zone Euro ne se sont pas écartés d'un iota des consensus. En particulier, en données corrigées des éléments volatils (alimentation, énergie, alcool et tabac), les prix, pour le lois de décembre, ont grappillé en rythme annuel 0,2%, selon la publication d'EuroStat en matinée. L'inflation est à -0,3% dans son acceptation la plus large.

Côté valeurs, Eramet (+10,49% à 47,40 euros) a dominé de la tête et des épaules le palmarès du compartiment A de la cote (grosses capitalisations). L'équipementier aéronautique et militaire Thales (+3,84% à 78,50 euros) a signé la pole position après l'attribution d'un important contrat pour le système Galileo.

Sur le secteur automobile, Faurecia a bondi de 5,6%, Michelin de 3,2%, Renault a réussi à reprendre 1,6%. Stellantis a signé sa troisième hausse en autant de séances depuis la constitution du nouveau numéro 4 mondial du secteur - ce qui n'était pas forcément acquis même si la progression du jour s'est limitée à 0,32% en clôture.

Côté luxe, LVMH a gagné 3,4% et Kering 1,6%, après la publication de Burberry (qui gagne 2,65% à Londres). LVMH sera, mardi prochain, le premier des groupes du CAC 40 à présenter ses chiffres à fin 2020.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont terminé la séance de mercredi très nettement dans le vert, avec un surperformance sur le secteur technologique. Le Dow Jones a gagné 0,83% à 31 188 points et le Nasdaq Composite 1,97% à 13 457 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a gagné 1,39% à 3 851 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.2125$. Le baril de WTI, l'un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 53,10$.

À l'agenda statistique ce jeudi, à suivre en priorité la décision de politique monétaire de la BCE à 13h45, suivie de la conférence de presse de l'institution à 14h30. Côté américain à suivre les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage, l'indice manufacturier Philly Fed et les mises en chantier de logements et permis de construire à 14h30, ainsi que l'indice des indicateurs avancés (Conference Board).

A noter, pour les détenteurs de positions au RD: La liquidation mensuelle interviendra à la clôture de la séance du mardi 26 janvier.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Si l'atteinte du seuil symbolique des 6 000 points n'est pas remise en cause, le chemin pour y accéder sera sinueux et cahoteux, avec davantage de prudence et de retenue exprimée par les opérateurs. En alternance avec des phases plus offensives.

L'indice CAC 40, indice phare de la cote parisienne, a tenté mercredi 06, jeudi 07 et vendredi 08 une nouvelle fois de s'affranchir d'une zone de résistance à proximité des 5 620 points. Franchissement qui si il venait à être validé dans les règles de l'art, relancerait durablement le mouvement acheteur après une longue phase de latéralisation. Or les volumes et la volatilité, s'ils ont été au rendez-vous, n'ont pas été suffisants pour valider pleinement sous la forme d'une cassure (breakout) ce franchissement.

Tout reste donc à valider. Les volumes sur les séances de jeudi 07 et de vendredi 08, sans être ridicules, se sont contractés. Une fédération sectorielle plus massive viendrait en particulier étayer ce scénario. Dans l'immédiat, la séance de lundi 11/01 a cassé l'élan, et les séances suivantes n'ont fait que confirmer l'entrée dans une psychologie de marché moins offensive. Une phase de latéralisation est attendue, avant que l'effet d'aspiration du gap baissier majeur du 24 février (gap "Covid"), dont la borne haute vaut 6 000 points, n'ait un effet d'attraction irrémédiable. Nous n'y sommes pas encore.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est positif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario haussier est valable tant que l'indice CAC 40 cote au dessus du support à 5495.00 points.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Positif
Résistance(s) :
5692.00 / 5730.00 / 6000.00
Support(s) :
5495.00 / 5300.00 / 5000.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : La Bourse de Paris salue l'investiture de Biden, Wall Street l'applaudit chaleureusement (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : La Bourse de Paris salue l'investiture de Biden, Wall Street l'applaudit chaleureusement (©ProRealTime.com)
©2021 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+320.30 % vs +16.33 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat