Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 978.18 -1.22 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Emploi, guerre commerciale, plan de relance... Autant de sujets brûlants

vendredi 7 août 2020 à 08h32

(BFM Bourse) - Prudence décuplée en cette fin de semaine, à l'approche d'un très attendu rapport fédéral mensuel sur l'emploi américain, et après un nouvel épisode marquant dans la guerre commerciale opposant Washington à Pékin. Une nouvelle étape a été franchie, avec le dossier We Chat, dans la lignée des emblématiques dossiers TikTok et Huawei. Donald Trump a signé un décret interdisant toute transaction avec sa maison-mère. Le locataire de la Maison Blanche accuse ouvertement le réseau social (plus d'un milliard d'utilisateurs actifs) d'espionnage de ses compatriotes utilisateurs de l'application. Si les technos américaines en profitent, l'ambiance générale de marché en pâtit.

Au chapitre statistique, cette seconde partie de semaine est résolument sous le signe de l'emploi américain, pour lequel les opérateurs veulent jauger la capacité de résilience. Les signaux pour l'instant sont contrastés, avant la publication à 14h30 (Heure de Paris) du traditionnel rapport fédéral NFP (Non Farm Payroll) pour le mois de juillet. Hier, soulagement relatif avec les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage, en semaine 31, à 1 186 000, battant la cible (1 410 000). En revanche mercredi, le cabinet privé en RH ADP, qui publiait sa traditionnelle enquête, jetait un froid: ses conclusions sont, pour le mois écoulé, des créations de postes dans le secteur privé (exc. agriculture) de 167 000 seulement, loin très loin de la cible (1 200 000).

Autre point d'attention des opérateurs, les espoirs d'avancées sur le plan de relance aux États-Unis concernant de nouvelles mesures d'aide aux collectivités, entreprises et ménages frappés de plein fouet par les conséquences de la pandémie, actuellement en discussions au Congrès entre Républicains et Démocrates. Des responsables des deux camps ont dit espérer qu'un compromis serait trouvé avant la fin de la semaine, mais les sujets de discorde restent nombreux, notamment sur la taille de l'enveloppe globale. Le chef de la majorité républicaine au Sénat, Mitch McConnell, a défendu la proposition, dévoilée lundi et qui prévoit une nouvelle enveloppe de 1.000 milliards de dollars. Les Démocrates avaient proposé à la Chambre leur propre plan en mai, qui s'élève à 3.000 milliards de dollars.

Enfin, au chapitre sanitaire, après un léger mieux, les statistiques américaines constituent de nouveau une alerte, tant sur le plan des décès en 24H que de la dynamique du nombre de nouveaux cas détectés. Pour rappel, les Etats-Unis sont à ce jour, avec plus de 160 000 décès, le pays le plus endeuillé de la planète.

Côté valeurs, Eurofins Scientific s'est envolé de 17,39% à 673,60 euros, après avoir fait état d'une hausse de son activité, accompagnée d'une amélioration de la rentabilité et d'une diminution de la dette, au cours du premier semestre. Nouveau record historique à la clé pour le groupe, créé en 1987 et virtuellement digne du CAC 40 par sa capitalisation. Inversement, Axa a perdu 3,49% à 17,03 euros, l'assureur ayant renoncé à une partie de ses objectifs 2020 et notamment au versement d'un dividende complémentaire.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont terminé la séance de vendredi en territoire vert jeudi. Le Dow Jones a grappillé 0,68% à 27 386 points et le Nasdaq Composite a gagné 1,00% à 11 108 points, au zénith. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a engrangé 0,64% à 3 349 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.1840$. Le baril de WTI, l'un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 41.90$.

À l'agenda statistique ce vendredi, à suivre en priorité la production industrielle et la balance commerciale française à 08h45, les stocks des grossistes américains, et surtout le rapport fédéral sur l'emploi américain à 14h30.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Alors qu'il végétait sous les 5 000 points (barrière psychologique), sous le gap ample du 24 juillet, pour rappel construit de part et d'autre des 5 000 points, l'indice CAC 40 a donné le sens d'un directionnel court terme, en parcourant sur une seule séance jeudi 30 la quasi intégralité d'une base de travail entre 4 800 (environ les points bas du 25 juin) et les 5 000 points évoqués. Il vient ainsi de définir, en dévissant, l'amorce d'une nouvelle jambe, dans le même sens - baissier -, que celui du trend primaire.

La confirmation du refroidissement brutal d'ambiance, vendredi 31/07, avec une clôture exactement sur les points bas journaliers et hebdomadaires, a achevé de redéfinir ce cadre, d'autant que les volumes se sont réveillés sur les deux dernières séances de la semaine passée. La moyenne mobile à 20 jours (en bleu foncé) s'est alors brutalement infléchie à la baisse.

La divergence cours / volumes depuis de la semaine est enfin notable, et la situation reste ainsi délicate sous les 5 000 points, seuil aussi technique que symbolique.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 5000.00 points.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale 214DZ est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Négatif
Résistance(s) :
5000.00 / 5213.00
Support(s) :
4770.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Emploi, guerre commerciale, plan de relance... Autant de sujets brûlants (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Emploi, guerre commerciale, plan de relance... Autant de sujets brûlants (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+330.30 % vs +0.14 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat