Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 559.57 -0.56 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Des scènes de chaos au Capitole qui laissent le marché de marbre

jeudi 7 janvier 2021 à 08h36

(BFM Bourse) - Les marchés, de part et d'autre de l'Atlantique, restent de marbre face aux événements insurrectionnels qu'ont tristement connu les Etats-Unis hier. Des manifestants pro-Trump, galvanisés par les propos tenus plus tôt par le locataire, pour moins de deux semaines, de la Maison Blanche, se sont dirigés vers le Capitole, ont forcé des barrages de police et pénétré à l'intérieur des locaux, en saccageant des bureaux. Les Parlementaires, alors en pleine session (de validation de l'élection présidentielle) ont dû être exflitrés. Ces scènes insurrectionnelles ont cristallisé une fin de mandat marquée par une fracture apparemment irréductible entre deux visions de l'Amérique, fracture qui peut se transposer au sein même du camp républicain. Et ce alors que la perspective d'un Sénat à majorité démocrate se dessine clairement, donnant au prochain Président, Joe Biden, les coudées franches pour mener à bien son programme politique.

Chaos amplifié par l'imminence de la publication définitive des résultats des élections sénatoriales en Géorgie, élections à fort enjeu pour le mandat de Joe Biden. Une victoire des deux candidats démocrates semble en effet clairement se dessiner en Géorgie. Les résultats définitifs ne sont toutefois pas encore publiés, mais déjà Raphael Warnock a remporté son siège de sénateur, et, Jon Ossoff, l'autre candidat démocrate, est en position favorable, donné gagnant par AP après que 98% des bulletins ont été dépouillés.

"Toutefois, le tandem Biden/Harris ne pourra pas mettre en application son programme en totalité pour plusieurs raisons", nuance Bastien Drut, stratégie senior chez CPR AM. "D'abord, il faut rappeler que les divisions au sein du parti démocrate sont fortes entre l'aile gauche et l'aile centriste, et que celles-ci n'ont été que mises en sommeil pendant la campagne électorale. Il faudra composer avec les différentes susceptibilités au sein du parti démocrate. Joe Manchin, sénateur démocrate modéré, est, par exemple, opposé à certaines mesures progressistes qu'il juge « radicales » et sera l'une des personnes les plus à suivre sur les deux ans qui arrivent. La sénatrice de l'Arizona Kyrsten Sinema, une autre modérée, pense, elle, que toute législation majeure doit être négociée avec les républicains."

Par ailleurs, la question sanitaire, et en particulier celle du rythme des campagnes de vaccination dans les pôles économiques les plus touchés de la planète, va continuer de constituer un driver important de marché lors des prochaines semaines. "La situation économique ne pourra que s’améliorer en 2021 mais la question est de savoir à quelle vitesse on sortira des phases de confinement ou de restrictions et cela dépendra donc en très grande partie du succès des campagnes de vaccination", juge Alexandre Baradez, responsable de l'analyse pour IG France.

Au chapitre statistique, les opérateurs ont pris connaissance de la traditionnelle enquête ADP sur l'emploi américain, qui précède de deux jours le rapport NFP mensuel. Et cet "avant-goût" est très décevant: selon le cabinet privé en ressources humaines, l'économie américaine aurait détruit en décembre 133 000 postes dans le secteur privé (hors agriculture), contre des créations attendues à hauteur de 60 000. Verdict demain à 14h30.

Côté valeurs, les bancaires et les parapétrolières ont continué de surperformer cette semaine, à l'image mercredi de BNP-Paribas (+5,52% à 45,29 euros), Natixis (+5,70% à 2,891 euros), Société Générale (+6,83% à 17,956 euros), Vallourec (+6,74% à 31,03 euros) ou CGG (+9,64% à 0,9626 euro). On signalera par ailleurs deux flambées sur le Compartiment Growth (ex-Alternext), celle de UV-Germi (+98,75% à 15,90 euros) tandis qu'un laboratoire indépendant a confirmé l'efficacité de son appareil "Germi R 75" pour détruire le coronavirus présent dans l'air, et celle de Pixium Vision (+43,64% à 1,254 euro). La medtech parisienne à l'origine d'un système de vision bionique pour les personnes malvoyantes prend le contrôle de son concurrent américain Second Sight en vue de créer un "leader mondial de la restauration de la vision".

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont terminé en ordre dispersé, et assez loin de leur point haut de séance, pour deux raisons principales: le succès démocrate au Sénat a dopé les cycliques au dépens des poids lourds technologiques, et le début du mouvement insurrectionnelle sur le parvis du Capitole ayant calmé les ardeurs des opérateurs. Au final, le Dow Jones a gagné tout de même 1,44% à 30 829 points et le Nasdaq Composite a reflué de 0,61% à 12 740 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a gagné 0,57% à 3 748 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.2330$. Le baril de WTI, l'un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 50,00$.

À l'agenda statistique ce jeudi, à suivre en priorité l'indice des prix à la consommation et les ventes au détail en Zone Euro à 11h00, et outre Atlantique, les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage et la balance commerciale à 14h30, ainsi que l'indice PMI Services ISM à 16h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'indice CAC 40, indice phare de la cote parisienne, a tenté mercredi une nouvelle fois de s'affranchir d'une zone de résistance à proximité des 5 620 points. Franchissement qui si il venait à être validé dans les règles de l'art, relancerait durablement le mouvement acheteur après une longue phase de latéralisation. Or les volumes et la volatilité, s'ils ont été au rendez-vous, n'ont pas été suffisants pour valider pleinement sous la forme d'une cassure (breakout) ce franchissement. Tout reste donc à valider.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est positif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario haussier est valable tant que l'indice CAC 40 cote au dessus du support à 5470.00 points.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Positif
Résistance(s) :
5725.00 / 6000.00 / 6200.00
Support(s) :
5470.00 / 5306.00 / 5000.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Des scènes de chaos au Capitole qui laissent le marché de marbre (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Des scènes de chaos au Capitole qui laissent le marché de marbre (©ProRealTime.com)
©2021 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+326.20 % vs +11.84 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat