Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

UV GERMI

ALUVI - FR0011898584 SRD PEA PEA-PME
10.400 € -0.95 % Temps réel Euronext Paris

Uv germi : Le corrézien UV Germi revendique sa capacité à réduire de 99% la présence du virus dans l'air

mercredi 6 janvier 2021 à 09h36

(BFM Bourse) - La PME corrézienne double carrément de valeur mercredi sur le marché Euronext Growth, tandis qu'un laboratoire indépendant a confirmé l'efficacité de son appareil "Germi R 75" pour détruire le coronavirus présent dans l'air.

Et si pour combattre le coronavirus, dont la transmission semble essentiellement se faire par voie aéroportée, le mieux était encore de l'éliminer de l'air ambiant dans les lieux confinés où se croisent les populations - tels qu'un hall d'aéroport, l'accueil d'un hôpital, une salle de classe ou encore une galerie marchande ? C'est justement ce que permet la technologie développée par UV Germi, une entreprise tricolore implantée à Saint-Viance, à quelques kilomètres de Brive-la-Gaillarde, spécialisée à l'origine dans les équipements de désinfection des eaux grâce par ultra-violets (UV).

Sans recours à aucuns produits chimiques, le procédé consiste à émettre une fréquence précise -253,7 nanomètres- de lumière dans la plage des ultra-violets, fréquence qui a pour propriété d'inactiver instantanément les micro-organismes tels que bactéries (E. coli, salmonelles, staphylocoques...), moisissures et virus. Si ce procédé est connu expérimentalement depuis le début du XXe siècle, ce n'est que récemment que la technologie a été suffisamment perfectionnée pour permettre la mise au point de matériels utilisés dans un premier temps pour le traitement des eaux. Schématiquement, il s'agit de lampes basse pression, isolées thermiquement et électriquement, qu'il suffit de brancher. Aucune formation du personnel n'est nécessaire, contrairement aux produits chimiques il n'existe aucun risque de surdosage et la maintenance se limite au remplacement des lampes et au nettoyage des gaines, les seuls frais étant la consommation électrique des lampes, qui n'est guère plus importante qu'un néon.

En réponse à la crise sanitaire, UV Germi surtout présent sur le marché des piscines aujourd'hui a accéléré le développement d'une nouvelle gamme -imaginée lors de l'épidémie de grippe A (H1N1) de 2009- où c'est l'air qui est aspiré et débarrassé des pathogènes, comme le coronavirus, mais aussi des particules fines, des odeurs et tous polluants aéroportés. Lancée l'an dernier, sa gamme, comprenant le Germi R75 et le Germi Airclean, s'adapte aux grands volumes (laboratoire, hall d’industrie agro-alimentaire, espaces recevant du public...) ou aux espaces plus restreints comme des vestiaires ou des salles d’attente.

Mardi soir, l'entreprise a fait savoir que l'efficacité de son appareil R75 contre le coronavirus a été confirmée par une campagne de tests menés depuis novembre par "un prestigieux laboratoire indépendant faisant référence dans le domaine de la lutte contre les maladies infectieuses en France" (un engagement contractuel de ce dernier interdit de citer publiquement son nom, qui est indéfectiblement associé à la microbiologie, mais les clients disposent bien entendu du rapport d'analyse complet).

Lors de ces essais, le Germi R75 a permis, en trois minutes, de diminuer de 99 % la concentration virale aéroportée présente dans une enceinte. Ce résultat correspond à une destruction d'au moins 90% des virus présents dans l'air lors de chaque passage dans l'appareil.

Pour des applications courantes dans des environnements intérieurs de type chambre d'hôpital, cabinet médical ou bureaux individuels, où l'appareil fonctionne en mode continu, cette performance permet d'obtenir des taux d'abattement de la concentration virale aéroportée de plus de 99,9%, explique UV Germi.

"Cette année en tous points imprévisible, a révélé la pertinence de la stratégie de notre R&D et de nos équipes depuis plus de dix ans. Alors que la santé des aînés nous importe encore davantage en cette période, les résultats sont convaincants : au sein de l'Ehpad d'Objat [établissement corrézien équipé NDLR], aucun cas de coronavirus n'a été déploré là où sont installés les appareils de traitement de l'air UV Germi. Dans un contexte de crise sanitaire sans précédent, UV Germi est fier d'avoir obtenu, en plus de la reconnaissance de ses clients, la validation de l'efficacité de ses appareils par l'un des plus prestigieux laboratoires français spécialisé dans la recherche contre les virus", s'est félicité André Bordas, le fondateur et PDG de la société, dont le carnet de commandes se remplit grâce à la demande - principalement de l'international, notamment aux Emirats Arabes Unis où le groupe est bien implanté.

En Bourse, l'annonce des résultats des tests indépendants entraîne mercredi après-midi une envolée historique du cours d'UV Germi (qui s'était introduite en Bourse en 2017 à 5,43 euros). Vers 14h45, l'action s'envole de 111,32% à 16,80 euros, conférant à l'entreprise une capitalisation totale de 42 millions d'euros.

Très volatil en 2020, le titre avait pris jusqu'à 500%, mais avait réduit ses gains annuels à 88% fin décembre.

Guillaume Bayre - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur UV GERMI en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+322.80 % vs +16.63 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat