Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

PIXIUM VISION

PIX - FR0011950641 SRD PEA PEA-PME
0.965 € -0.10 % Temps réel Euronext Paris

Pixium vision : Pixium et l'américain Second Sight fusionnent pour créer un leader mondial de la vision bionique

mercredi 6 janvier 2021 à 10h30
Pixium s'envole à l'annonce de sa fusion avec un groupe américain

(BFM Bourse) - La medtech parisienne à l'origine d'un système de vision bionique pour les personnes malvoyantes prend le contrôle de son concurrent américain en vue de créer un "leader mondial de la restauration de la vision", coté au Nasdaq. Les investisseurs applaudissent l'opération.

Longtemps en concurrence -au point que Second Sight avait ouvert en 2013 une procédure d’opposition à l’encontre d'un brevet de Pixium Vision, lequel avait néanmoins eu gain de cause- les deux spécialistes de la restauration de la vision vont unir leurs forces.

Dans un communiqué commun dévoilé ce mercredi matin, la medtech parisienne et le groupe californien annoncent le rapprochement de leurs activités en vue de créer "un leader mondial ayant le potentiel de traiter presque toutes les formes de cécité".

L'entreprise issue de ce rapprochement sera cotée au Nasdaq et "bénéficiera de synergies commerciales et de développement aux États-Unis et en Europe" souligne le communiqué. Pixium Vision restera néanmoins cotée sur Euronext Growth et deviendra le principal actionnaire de l’entité cotée outre-Atlantique. Aux termes de cet accord, Pixium Vision apportera à Second Sight l’ensemble de sa technologie de neuromodulation utilisée dans le traitement de la cécité et recevra en contrepartie 60% du capital de Second Sight (avant réalisation de la levée de fonds e 25 millions d'euros projetée en parallèle). Le nouveau groupe se focalisera sur la stimulation rétinienne avec le système Prima développé par Pixium, et une nouvelle filiale sera créée pour travailler sur la stimulation corticale avec la technologie du dispositif Orion développé par Second Sight. Cette dernière "détiendra 40% de la nouvelle filiale et aura la priorité sur l’obtention des droits exclusifs de commercialisation du dispositif Orion à l’échelle mondiale".

Pour rappel, le système Prima (un implant sous-rétinien et sans-fil) développé par Pixium est entré en phase d'essai pivot en Europe cette année après avoir atteint les objectifs de son étude de faisabilité chez des patients atteints de la forme sèche de la DMLA (dégénérescence maculaire sèche liée à l'âge). Lauréat du "Nobel de la pharmacie" (le prix Galien) mi-décembre 2018, Prima est un dispositif photovoltaïque de 2 millimètres d'épaisseur qui doit permettre la restitution d'une certaine perception visuelle et de restaurer ainsi un certain niveau d’autonomie pour les patients malvoyants. De son côté, Second Sight revendique une place de "leader dans les dispositifs de neuromodulation implantables pour traiter la cécité". L'américain a notamment Argus II, le "premier dispositif au monde à recevoir l’approbation de la FDA et le marquage CE pour la vision artificielle chez les personnes atteintes de rétinite pigmentaire au stade avancé", et développe actuellement Orion, "un dispositif de stimulation corticale qui contourne l'œil malade et pourrait permettre une nouvelle forme de vision".

"Notre projet de rapprochement avec Second Sight sera source d’opportunités exceptionnelles pour les deux entreprises, étant donné la synergie de nos modèles économiques et la complémentarité de nos implantations respectives en Europe et aux États-Unis" se réjouit Lloyd Diamond, directeur général de Pixium Vision, qui ajoute que "le conseil d’administration de Pixium a évalué de nombreuses propositions financières très intéressantes et a conclu que le rapprochement avec Second Sight offrait à nos deux entreprises, très complémentaires, une configuration idéale pour poursuivre le développement de traitements prometteurs dans des domaines où il existe un important besoin médical non satisfait".

Ces technologies complémentaires pourraient de fait traiter de nombreuses formes de cécité, à la fois dues aux maladies dégénératives de la rétine ainsi qu’au glaucome, aux maladies ou aux traumatismes du nerf optique. Les deux groupes estiment par ailleurs que "le poids de la nouvelle entité issue du rapprochement devrait lui permettre un accès plus facile aux sources de financement, facilitant et accélérant ainsi le développement technologique et clinique nécessaire pour rendre ces technologies révolutionnaires accessibles aux patients".

"285 millions de personnes dans le monde souffrent d'une forme de déficience visuelle. Parmi eux, environ 40 millions sont complètement aveugles" indique le professeur José-Alain Sahel, président du département d'ophtalmologie de l'école de médecine de l'Université de Pittsburgh et chercheur principal des essais cliniques Argus. "Les causes de la cécité sont nombreuses et le rapprochement de Pixium Vision et de Second Sight offre le potentiel d'apporter des traitements innovants aux patients pour lesquels il n'existe aujourd'hui aucune option de traitement clinique" se félicite-t-il.

La réalisation de l’opération -validée par les deux conseils d'administration- devrait intervenir à la fin du premier trimestre ou au début du deuxième trimestre 2021, et reste soumise au respect des conditions suspensives usuelles à savoir l'approbation de la transaction par les actionnaires de Pixium Vision et l'obtention des autorisations au titre du contrôle des investissements étrangers en France.

Les investisseurs accueillent la nouvelle avec grand enthousiasme, comme en témoigne la flambée du titre Pixium Vision (+54% à 1,35 euros vers 10h40), dans un volume d'échanges déjà supérieur à 10% du tour de table. Celui-ci revient ainsi à un niveau plus exploré depuis juillet 2019, et porte la valorisation du groupe à près de 60 millions d'euros. Dans le même temps, à Wall Street, les "futures" pointent également vers une ouverture en nette hausse du titre Second Sight, coté sous le ticker "EYES" (+9,9% à ce stade).

Quentin Soubranne - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur PIXIUM VISION en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+322.30 % vs +17.28 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat