Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Aversion au risque avec l'affaire Cambridge Analytica, et avant la Fed
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 412.83 +0.39 % Temps réel Euronext Paris
5 395.13Ouverture : 5 425.79+ Haut : 5 381.11+ Bas :
+0.33 %Perf Ouverture : 5 391.64Clôture veille : 3 741 080 KVolume :

CAC 40 : Aversion au risque avec l'affaire Cambridge Analytica, et avant la Fed

(Tradingsat.com) - La nervosité reste palpable en ce début de semaine, à la veille d'une réunion clef de la Fed, et au lendemain d'un repli significatif de Wall Street, imputable à la source au puissant réseau social Facebook (-6,77% à 172,56$), qui a annoncé une enquête sur l'utilisation de données personnelles de dizaines de millions d'utilisateurs, par un cabinet extérieur, Cambridge Analytica. Données qui auraient pu être utilisées pour la campagne présidentielle de Donald Trump. Le secteur technologique dans son ensemble a été affecté, sur des craintes de régulation accrue sur la gestion des données sensibles.

Aucun chiffre macroéconomique majeur ne figurait au programme de la journée de lundi, et les investisseurs en sont restés aux très bonnes publications économiques américaines de vendredi, qui serviront pour partie de base de travail à la Fed, qui entame ce mardi une nouvelle réunion de son Comité de politique monétaire (FOMC). Réunion qui devrait s'achever demain sur une annonce de tour de vis monétaire, avec action direct sur les taux fédéraux.

Côté valeurs, Klépierre (-3,91% à 33,40 euros) a reculé après le refus par Hammerson de son offre de rachat. La foncière a confirmé dans un communiqué avoir adressé le 8 mars 2018 au conseil d'administration de Hammerson une offre indicative et amicale visant à engager un dialogue constructif portant sur l`acquisition des actions émises et à émettre de Hammerson, dans son périmètre actuel, à un prix de 615 pence par action ordinaire de Hammerson.

Figeac Aero a progressé de 1,48% à 16,46 euros, contre la tendance, après l'annonce de la création d'une joint venture en Chine codétenue à 50% avec le producteur chinois d'aluminium Shandong Nanshan Aluminium.

Gaussin a reculé de 5,76% à 0,4010 euro, après la réalisation de deux augmentations de capital d'un montant global de 2,3 millions d'euros. Ces deux opération ont permis de lever respectivement 1,1 million et 1,2 million d'euros à un prix de 0,35 euro par action et ont fait ressortir un taux de dilution de 4,35%.

Mêmes craintes de "dilution" pour les actionnaires de Catana Group (-11,39% à 3,035 euro) après le lancement d'une augmentation de capital de 5 millions d'euros, avec maintien du droit préférentiel de souscription (DPS) des actionnaires, à raison de 5 Actions Nouvelles pour 88 actions existantes au prix de souscription de 3 euros par action nouvelle. La période de souscription des Actions Nouvelles sera ouverte du 23 mars 2018 au 9 avril 2018 inclus.

Europacorp progressé lundi de +2,16% à 2,37 euros, alors que selon La Lettre de l'Expansion, "le groupe de production cinématographique de Luc Besson progresse sur sa restructuration". Il aurait reçu "de nombreuses marques d'intérêt de la part de grands groupes, ce qui lui permet de faire monter les enchères", indique lundi la lettre hebdomadaire spécialisée dans l'information économique.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont corrigé, secteur technologique en tête, dans le sillage de Facebook (-6,77% à 172,56$). Le Dow Jones a perdu 1,35% à 24 610 points, mais c'est surtout le Nasdaq Composite (-1,84% à 7 344 points), indice à forte composante sectorielle technologique, qui en a le plus fait les frais. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a perdu 1,42% à 2 712 points.

A suivre dès l'ouverture Delta Drone, qui a publié lundi soir après Bourse ses résultats annuels 2017. Le prestataire de services dans le domaine des drones civils à usage professionnel évoque un exercice satisfaisant pour le développement du chiffre d'affaires mais encore lourdement déficitaire.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,2340$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 62,70$.

Sur le plan macroéconomique ce mardi, à suivre l'indice des prix à la consommation au Royaume-Uni à 10h30, les indices ZEW de sentiment économique, en Zone Euro et en Allemagne à 11h00, ainsi que l'indice de confiance du consommateur en Zone Euro à 16h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Après une semaine de progression sans conviction (05 - 09 mars), dans des volumes qui se sont contractés, l'indice phare parisien a marqué son indécision, en traçant des oscillations hachées (12 - 16 mars), sans directionnel marqué. Nous avons bien identifié une base de soutien vers 5 081 points, mais le CAC n'en a probablement pas fini avec le tracé d'une très vaste figure de transition. Une marge large d'indécision entre les 5 080 et 5 310 points existe donc, sans qu'il ne s'agisse d'une zone d'accumulation d'énergie.

Effectivement, l'indice phare tricolore a débuté cette nouvelle semaine sous le signe du reflux, juste sous ses moyennes mobiles courtes, à 10 et 20 jours. Une attitude de grande prudence sera dans ces conditions conservée.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 5311.00 points.

Société Générale Idée d'investissement : si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale H195S est adapté.
Le conseil CAC 40
Négatif
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 5311.00 / 5363.00 / 5536.00
  • Support(s) : 5081.00 / 5038.00 / 4930.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -2 % / -1 % / 2 %
  • Ecart(s) support : -7 % / -7 % / -10 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : Aversion au risque avec l'affaire Cambridge Analytica, et avant la Fed (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Aversion au risque avec l'affaire Cambridge Analytica, et avant la Fed (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...