Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
6 287.07 +0.85 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : A proximité immédiate de la borne basse du gap du 24/02/20

mercredi 3 mars 2021 à 08h30

(BFM Bourse) - L'indice phare parisien, le CAC 40 a inscrit, en données de clôture comme en données en cours de séance, de nouveaux sommets annuels, tout en continuant de trahir sur le plan technique une forme de nervosité, à l'épreuve du retour d'un "sentiment" inflationniste dans les salles des marchés. Le CAC 40 a grignoté 0,29% mardi à 5 809 points, grâce en particulier à Kering (+1,96% à 557,9 euros), BNP-Paribas (+2,68% à 50,45 euros), et Arcelor-Mittal (+3,05% à 20,625 euros). La détente qui se poursuit sur le marché obligataire aura apporté un peu d'oxygène.

La relative décrue des rendements souverains (les "Treasuries" américains à 10 ans sont retombés à 1,40% ce mardi vers 18h, quand l'OAT à 10 ans français évolue de nouveau sous le seuil symbolique de 0%, à -0,11%) et la conviction que l'économie repartira vigoureusement dans le courant de l'année continuent à soutenir les actifs à risque. "Les publications économiques de cette semaine semblent vouloir conforter le sentiment, perçu depuis plusieurs semaines déjà, que les économies de l’ensemble des principales zones s’améliorent", relève Neuflize OBC, citant pour les USA la progression de la confiance des entrepreneurs (et des consommateurs, qui sont de nouveau très actifs dans le marché immobilier notamment) sous l'effet de la relance budgétaire, et une situation plutôt en amélioration également en Europe malgré davantage de disparités régionales et par secteurs, les services restant à la peine.

L'actualité vaccinale récente a par ailleurs apporté son lot de soulagement, à savoir le feu vert accordé par la FDA américaine au vaccin de Johnson & Johnson, dont les premières doses devraient être disponibles très rapidement aux États-Unis. "La décision du régulateur américain d’autoriser officiellement le vaccin contre le Covid développé par Johnson & Johnson ce week-end devrait doper les campagnes de vaccination aux quatre coins du monde, notamment dans les pays émergents, compte tenu de la relative rentabilité économique du vaccin.", selon la recherche en investissement de Pictet Health Management.

Au chapitre statistique, les opérateurs ont pris connaissance de l'indice des prix à la consommation en Zone Euro pour le mois de février. En rythme annualisé et dans l'assiette la plus large, la progression des prix est stable, +0,9% selon les derniers chiffres d'EuroStat.

On notera la flambée d'Abionyx Pharma (+36,38% à 1,162 euro), grâce à de nouveaux espoirs pour sa molécule CER-001 dans les maladies rénales.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont achevé la séance de mardi dans le rouge, à l'image du Dow Jones (-0,46% à 31391 points) ou du Nasdaq Composite (-1,69% à 13 358 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, s'est contracté de 0,81% à 3 870 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,2080$. Le baril de WTI, l'un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 60,00$.

À l'agenda statistique ce mercredi, à suivre en priorité une batterie de PMI Services. Les données synthétiques pour l'ensemble de la Zone Euro seront dévoilées à 10h00 (IHS), et pour les Etats-Unis à 16h00 (ISM). A suivre également les stocks de pétrole outre Atlantique à 16h30 et le Livre Beige de la Fed à 20h00. A suivre également l'enquête du cabinet privé en ressources humaines ADP, à 14h15, en "avant-goût" de la publication du rapport fédéral NFP de vendredi.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Une fragilisation du cadre technique est désormais validée pleinement. La structure de la bougie hebdomadaire de la semaine passée l'aura confirmée. Nous confirmons donc que le chemin pour le comblement du gap "Covid" vieux d'un an (gap du 24/02/20) ne sera probablement pas rectiligne et à forte pente, et qu'une phase de reflux en plusieurs épisodes est l'option la plus probable à ce stade. La prochaine probabilité de reprise de points d'appui (solides ?) se situe vers 5 650 points. En deçà, l'effet d'attraction du gap situé de part et d'autre des 5 500 points se ferait alors sentir progressivement.

A l'inverse, toute pénétration au sein du gap évoqué précédemment (24/02/20) se solderait par une aspiration à la hausse.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 6000.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 5650.00 points relancerait la pression vendeuse.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
6000.00 / 6578.00
Support(s) :
5650.00 / 5300.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : A proximité immédiate de la borne basse du gap du 24/02/20 (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : A proximité immédiate de la borne basse du gap du 24/02/20 (©ProRealTime.com)
©2021 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+319.20 % vs +26.47 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat