Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 549.25 -0.40 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : Soulagée par le rejet du "No deal", la Bourse de Paris à un nouveau sommet annuel

jeudi 14 mars 2019 à 18h48
Nouveau plus haut annuel pour le CAC, les investisseurs soulagés par le rejet du

(BFM Bourse) - Le CAC 40 reprend encore de la hauteur avec une avancée de 0,82% à 5.349,78 points, nouveau plus haut de 2019, les investisseurs accueillant avec un soulagement certain le rejet, par les parlementaires britanniques mercredi soir, d'une sortie de l'Union européenne sans accord.

Rassurée par le fait que le Parlement britannique ait repoussé dans l'immédiat l'option d'un Brexit sans accord (bien que cette issue reste possible) et surtout encouragée par la bonne tenue de Wall Street mercredi soir, le CAC s'adjuge 0,82% à 5349,78 points jeudi, dans un volume d'échanges tout juste supérieur à 3 milliards d'euros.

Avec un écart infime de quatre voix (312 voix contre, 308 pour), les députés britanniques ont repoussé l'option d'un Brexit désordonné, après avoir pourtant également rejeté, mardi soir, l'accord présenté par Theresa May qui aurait défini les modalités de sortie de l'Union européenne. Le parlement britannique va maintenant se prononcer sur l'opportunité de demander un éventuel report de la date du Brexit, sans aucune garantie puisque les partenaires européens ont rappelé que l'accord de retrait, adopté à l'unanimité, était le seul possible.

Si une renégociation avec l'UE en vue d'obtenir un accord plus souple ou un nouveau référendum sur la question même du Brexit apparaissent désormais comme les seules options envisageables pour le Royaume-Uni, et que le flou s'épaissit autour des modalités de sa sortie de l'Union, le marché s'est tout de même montré soulagé d'éviter, de justesse, ce qui semble être la pire option d'un point de vue économique. De fait, les principales places boursières européennes ont toutes fini dans le vert jeudi (+0,37% pour le "Footsie" britannique, +0,15% pour le Dax allemand et +0,62% pour la Bourse de Milan)

La Chine pèse sur Wall Street

Au lendemain d'une nette avancée des indices new-yorkais, aidée par des indicateurs favorables (hausse des commandes de biens durables, des biens d'équipement et des dépenses de construction, NDLR), Wall Street a ouvert sans direction jeudi, lestée par des indicateurs chinois jugés décevants sur la production industrielle et les ventes de détail. Vers 18h15, le Dow Jones, le Nasdaq et le S&P (qui a touché un plus haut annuel hier) évoluaient à l'équilibre. À noter que l'indice technologique est plombé par Facebook qui accuse le coup après une journée de coupures et de nouvelles investigations.

Lagardère domine le SRD, Technip en tête du CAC

Même si les cours du baril corrigent légèrement jeudi vers 18h15 (-0,55% à 67,27 dollars pour le Brent européen), le retour du pétrole à un sommet de quatre mois favorise le cours des pétrolières et parapétrolières avec, notamment, 5,1% de gains pour TechnipFMC qui signe la plus forte progression du CAC. Inversement, la parapétrolière marseillaise Bourbon perd 2,6% après l'annonce d'une nouvelle perte considérable en 2018 tandis que le groupe continue à discuter avec ses créanciers, sans qu'aucune décision ou engagement n'aient été pris à ce stade.

La publication par Lagardère de résultats 2018 à la hauteur des attentes permet au titre de bondir de 8%, le marché saluant notamment la stratégie de transformation -marquée par de nombreuses cessions dans les médias- qui avance plus rapidement que prévu.

Déjà recherché mercredi (+3,4%) l'action Bastide Le Confort Médical accélère avec +6,3% de mieux.

C'est Awox (dont la capitalisation était tombée sous 10 millions d'euros) qui s'offre toutefois la plus belle hausse de la séance (+19%) sur la cote parisienne après un accord commercial avec Orange France, qui va commercialiser dans ses boutiques une offre "maison connectée" incluant les ampoules connectées de la firme montpelliéraine.

Initialement bien accueillis, les résultats de Casino se traduisent pourtant par un repli de 3% après une note de Moody's exprimant un gros bémol sur la dette de la maison-mère du distributeur, Rallye, supérieure à ses actifs. Un scénario similaire s'opérant pour NRJ Group (qui boucle tout de même sur une légère hausse de +0,5%) et Showroomprivé (-3,5%).

Du côté des changes finalement, l'euro descend à 1,1299 dollar pile (-0,33%).

Quentin Soubranne - ©2019 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+281.50 % vs +11.63 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat