Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 729.66 -0.69 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : Sans élan avant la réunion de la Fed, le CAC se rapproche doucement des 5.100 points

mercredi 16 septembre 2020 à 18h23
Hausse prudente sur le marché parisien avant la Fed

(BFM Bourse) - Prudence était de nouveau le maître mot sur le marché parisien jeudi, les investisseurs guettant l'issue de la réunion de la Fed, qui va notamment divulguer de nouvelles prévisions économiques. Le CAC parvient néanmoins à boucler -in extremis- une quatrième séance consécutive dans le vert.

Jour de Fed rime souvent avec séance morne sur les marchés alors que les yeux des opérateurs étaient braqués sur l'issue de la réunion monétaire de la Fed, qui publie son communiqué à 20h, suivi d'une conférence de son patron Jerome Powell. La puissante institution -qui fait la pluie et surtout le beau temps sur les marchés depuis le début de la crise sanitaire- doit notamment livrer ses prévisions d'évolution des taux jusqu'en juin 2023, ainsi que de nouvelles perspectives économiques. "La Fed a fait savoir qu'elle était prête à faire plus si nécessaire" pour aider à la relance économique. "On peut s'attendre à ce que le président de la Fed déclare qu'il faut davantage de mesures budgétaires", avance Patrick O'Hare de Briefing.

Dans l'attente d'en savoir plus, les investisseurs ont donc opté pour la retenue, comme en témoigne le volume de transactions resserré sur le marché parisien avec seulement 2,8 milliards d'euros échangés sur les valeurs de l'indice phare. Le CAC boucle la séance sur une maigre avancée de 0,13% à 5.074,42 points, après avoir passé la quasi-totalité de l'après-midi dans le rouge, avant de repasser en territoire positif juste avant la cloche. Ce maigre gain permet néanmoins au CAC de poursuivre sur sa lancée avec une quatrième séance consécutive de hausse.

Wall Street hésite, sur ses gardes

Après avoir prudemment ouvert dans le vert, les principaux indices new-yorkais évoluent en ordre dispersé mercredi en fin de matinée (-0,1% pour le Nasdaq, +0,4% pour le S&P, +0,7% pour le Dow), les opérateurs américains évitant toute prise d'initiative avant de prendre connaissance des conclusions de la Fed. Sans suspense vis-à-vis des taux (nouveau statu quo attendu par la quasi-totalité de la place), l'attention se portera avant tout sur les projections de croissance et d'inflation que formulera l'autorité monétaire. Alors que sa dernière intervention avait surpris par une tonalité plus pessimiste qu'attendu, les investisseurs s'attendent à une légère révision en hausse des perspectives dressées par l'institution.

Quoi qu'il en soit, la Réserve fédérale des Etats-Unis devrait renouveler son engagement à soutenir l'économie en maintenant une politique d'argent bon marché, d'autant que le soutien budgétaire semble plus difficile à obtenir actuellement. Le dernier paquet de relance imaginé par l'administration Trump n'est toujours pas sur les rails, les négociations entre Démocrates et Républicains semblant être dans une impasse au Congrès.

Les parapétrolières dominent le palmarès à Paris, le luxe toujours recherché

Du côté des fleurons tricolores, les valeurs technologiques (+1,3% pour Dassault Systèmes, +0,8% pour STMicro, +0,7% pour Worldline, STMicro à +0,8% et Dassault Systèmes à +1,3%) et le secteur du luxe (+1,8% pour Kering, +1,1% pour Hermès et +0,5% pour LVMH) restent recherchées, tandis Renault (-1,8%) et Bouygues (-1,4%) ferment la marche. Unibail (+2,5%) rebondit enfin et s'offre la meilleure performance de la séance au sein du CAC.

Le SRD est pour sa part dominé par les parapétrolières, avec des gains de 6,3% pour Schlumberger, de 4,9% pour Vallourec et de 4,3% pour TechnipFMC. Une flambée à mettre sur le compte du rebond des cours pétroliers (+4,07% à 42,18 dollars pour le Brent et +4,55% à 40,02 dollars pour le WTI). Après avoir de nouveau tangué au cours des dernières séances, les prix des deux références mondiales d'or noir se reprennent, aidés par une production industrielle chinoise en hausse et l'ouragan Sally qui menace une partie de l'offre dans le Golfe du Mexique, alors que l'AIE a revu en baisse la demande mondiale de brut et que les réserves américaines ont sensiblement reculé au cours de la semaine écoulée, signe que la demande repart.

Les sociétés innovantes du secteur de la santé sont par ailleurs à l'honneur. Valneva reste bien orienté après le récent accord pour la fourniture de son vaccin expérimental contre la Covid-19 au gouvernement britannique, gagnant 5,8%. Eurobio bondit de 7% après l'annonce de la mise prochaine sur le marché d'un test permettant de diagnostiquer, face à un syndrome grippal, s'il s'agit du coronavirus, d'une grippe ou d'un autre virus respiratoire (VRS). Theradiag (+8,2%) profite de son côté du lancement de quatre nouveaux tests destinés au suivi des patients recevant des biothérapies dans le cadre d'affections chroniques.

Fort de sa trésorerie et d'un programme encore dense en matière de catalyseurs d'ici la fin d'année, Poxel grimpe de 5,1% pour sa part.

Sur le Forex, la monnaie unique cède 0,10% à 1,1837 dollar peu après 18h10.

Quentin Soubranne - ©2020 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+331.80 % vs -4.86 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat