Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 936.42 -0.82 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : Les craintes sur la consommation américaine font plier le CAC 40

mercredi 17 août 2022 à 18h25
Le CAC 40 a été pénalisé par la baisse des marchés américains

(BFM Bourse) - L'indice parisien a clôturé dans le rouge mercredi, effectuant une correction après cinq hausses consécutives. Le marché attend fébrilement les minutes de la Fed, qui seront publiées ce soir.

Fin de série pour le CAC 40. Après cinq séances consécutives dans le vert, l’indice phare de la Bourse de Paris a terminé mercredi sur une baisse de 0,97% à 6.528,32 points.

La Bourse de Paris a débuté en légère hausse avant d’effacer ses gains puis de creuser ses pertes. L’ouverture dans le rouge de Wall Street a nettement pesé sur la tendance. A quelques heures de la publication des "minutes" - le compte rendu - de la dernière réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale (Fed), les opérateurs de marché ont opté pour la prudence.

Ces "minutes" seront publiées ce mercredi à 20h00. Craig Erlam, analyste de marché chez Oanda, s’attend à ce que les investisseurs recherchent le moindre indice montrant un ton accommodant de la part de la banque centrale américaine et susceptible d’alimenter une tendance haussière pour les marchés.

La consommation américaine stagne

En attendant, les investisseurs ont pris connaissance de la publication des ventes de détail en juillet aux Etats-Unis, qui ont stagné sur un mois alors que les économistes sondés par le Wall Street Journal attendaient une hausse de 0,1%. Cette publication confirme que les consommateurs américains "sont frappés là où cela leur fait le plus mal", relève Naeem Aslam, analyste de marché chez AvaTrade, qui estime que ces chiffres ne sont "pas encourageants".

Par ailleurs, les résultats trimestriels du distributeur Target déçoivent les investisseurs, l’action chutant de 3,2% à Wall Street.

A Paris, le regain d’aversion au risque a pénalisé les valeurs cycliques. Les équipementiers automobiles Faurecia, Valeo et Akwel ont perdu respectivement 8,4%, 4,3% et 5,6%. Poids lourd de la cote parisienne, Sanofi a reculé de 5,7%, après avoir annoncé l’arrêt du développement mondial de l’amcenestrant, un potentiel traitement contre certains cancers du sein.

Sur les autres marchés, l’euro cède 0,1% à 1,0167 dollar. Les contrats pétroliers regagnent un peu de terrain, après plusieurs séances de forte baisse. Le Brent de mer du Nord pour livraison en octobre s’adjuge 24 cents à 92,56 dollars. Le contrat de septembre pour le brut doux léger (WTI) coté au Nymex gagne 44 cents à 86,96 dollars.

Les cours du pétrole ont été soutenus par la baisse inattendue des stocks de brut aux Etats-Unis pour sur la semaine achevée le 12 août. Ces stocks se sont réduits de 7,1 millions de barils, alors que, selon un consensus cité par l’AFP, les analystes anticipaient en moyenne une hausse de 800.000 barils.

La perspective d’un accord sur le nucléaire iranien (et donc une potentielle levée des sanctions concernant les exportations de pétrole du pays, ce qui augmenterait l'offre mondiale d'or noir) a été l’un des éléments expliquant la récente chute des cours de l'or noir.

Par Julien Marion

Tradingsat Tradingsat - ©2022 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+314.00 % vs +19.42 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat