Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

SANOFI

SAN - FR0000120578 SRD PEA PEA-PME
77.440 € -1.74 % Temps réel Euronext Paris

Sanofi : Nouvelle rechute en Bourse de Sanofi, qui jette l'éponge pour un traitement contre le cancer du sein

mercredi 17 août 2022 à 12h01
Sanofi voit son cours baisser de plus de 17% sur un mois

(BFM Bourse) - Le groupe pharmaceutique a stoppé l’ensemble des essais évaluant ce potentiel traitement contre le cancer du sein. Cet arrêt marque une nouvelle déception pour le laboratoire dont l’action évolue en queue de peloton du SBF 120.

La série noire se poursuit pour Sanofi. Le groupe pharmaceutique a annoncé mercredi l’abandon du développement mondial de l’amcenestrant, un potentiel traitement oral contre certains cancers du sein.

Sanofi indique avoir pris cette décision à la lueur d’une analyse intermédiaire de l’essai de phase III (dernière étape des essais cliniques avant une éventuelle commercialisation) AMEERA-5 qui a évalué l’amcenestrant en association avec du palbociclib, comparativement au létrozole en association avec du palbociclib, chez des patientes atteintes d’un cancer du sein au stade avancé.

"Un comité indépendant de suivi des données a constaté que, comparativement au groupe témoin, l’amcenestrant en association avec du palbociclib n’avait pas atteint le seuil pré-spécifié justifiant la poursuite du traitement et a donc recommandé l’arrêt de l’essai", a indiqué le groupe.

Sanofi va continuer d’évaluer les données de l’essai et compte communiquer prochainement ses résultats à la communauté scientifique. La société a décidé d’arrêter l’ensemble des autres études consacrées à l’amcenestrant, notamment AMEERA-6 , un essai de phase III qui évalue la molécule comme potentiel traitement pour le cancer du sein à un stade précoce.

A la Bourse de Paris, l’action Sanofi chute en réaction cette annonce, la valeur cédant 4,7% à 82,52 euros en fin de matinée, soit la plus forte baisse du SBF 120.

La confiance du marché écornée

Selon un intermédiaire financier basé à Paris, le consensus des analystes attendaient en moyenne des revenus potentiels d’environ 600 millions d’euros générés par l’amcenestrant à l’horizon 2028. En comparaison, Sanofi a dégagé l’an passé un chiffre d’affaires de 37,76 milliards d’euros.

"Plus que le potentiel de revenus, le marché sanctionne une nouvelle déception dans le développement des produits du groupe, qui a fait face à une succession de mauvaises nouvelles", souligne l’intermédiaire financier parisien. "La confiance du marché sur la valeur est un peu plus écornée".

Le titre Sanofi abandonne plus de 15% depuis le début de la semaine dernière, tombant à des plus bas depuis fin 2021. Le titre s’est retrouvé sous pression la semaine dernière, pénalisé par de multiples éléments.

Le groupe avait annoncé l’arrêt du recrutement pour les essais cliniques évaluant un traitement expérimental, le tolébrutinib, destiné à des formes graves de sclérose en plaques et de la myasthénie grave. UBS avait également dégradé la valeur à "neutre" contre "achat" précédemment, ne percevant plus de catalyseurs sur le titre.

Craintes sur le Zantac

Surtout, les investisseurs s’inquiètent du litige autour du Zantac, un médicament utilisé contre les brûlures d'estomac, auparavant en vente libre aux Etats-Unis et au Canada et retiré en 2019. Ce médicament contenait à de faibles niveaux de la N-nitrosodiméthylamine ("NDMA"), un ingrédient potentiellement cancérogène chez l'homme. Le Zantac a été distribué par d’autres laboratoires comme GSK, Novartis ou Boehringer Ingelheim.

Le marché redoute d’importantes pénalités avec des indemnisations qui se chiffreraient potentiellement à plusieurs milliards de dollars, selon les analystes, pour l’ensemble des entreprises concernées par ce litige.

Sanofi avait indiqué la semaine dernière que 2.850 plaignants avaient déposé des plaintes incluant Sanofi. Le laboratoire précisait que le premier procès pouvant l'impliquer était prévu en février 2023.

"Les revendications des plaignants dans ce litige ne sont pas étayées scientifiquement ", assurait Sanofi qui ajoutait ne pas avoir établi de provisions dans ses comptes liées à ce litige.

Par Julien Marion

Tradingsat Tradingsat - ©2022 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur SANOFI en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+315.20 % vs +16.06 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat