Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
6 570.19 -0.79 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : Le marché parisien ne s'essouffle pas et inscrit un 4e sommet annuel consécutif

jeudi 5 août 2021 à 18h10
Le marché parisien conserve son élan haussier

(BFM Bourse) - Imperturbable, le CAC 40 poursuit sa chasse au record historique, ajoutant 0,52% à ses récents gains ce jeudi, ce qui porte à +22,2% son avance depuis le début de l'année. Les investisseurs ne se départissent pas de leur optimisme avant le très attendu rapport mensuel sur l'emploi américain ce vendredi.

Et 35 points de plus qui font 6.781,19 ce jeudi (+0,52%), en clôture, pour l'indice phare, qui évolue désormais à 2,4% de son symbolique sommet historique inscrit (en pleine bulle technologique) à 6.944,77 points le 4 septembre 2000. Mis le 20 juillet sur les rails d'un solide rebond grâce à la teneur exceptionnelle des résultats semestriels, la Bourse de Paris poursuit sa trajectoire de hausse quasiment sans marquer d'arrêt (en terminant en progression de 0,33%, le CAC 40 avait bouclé mercredi sa dixième hausse en l'espace de douze séances). Le compteur passe donc à 11 progressions au cours des 13 derniers jours de Bourse, alors que les opérateurs persistent à relativiser les craintes liées à la diffusion du variant Delta, et misent toujours sur les progrès cahin-caha de la vaccination à l'échelle mondiale.

En ordre dispersé mais globalement plus rouge que vert à la clôture de mercredi (-0,9% pour le Dow, -0,5% pour le S&P et +0,1% pour le Nasdaq), les indices new-yorkais repartent de l'avant ce jeudi à Wall Street. Pénalisé la veille par un chiffre de créations d'emplois en-deçà des attentes, ils profitent ce jour du recul des inscriptions au chômage aux Etats-Unis et d'une nouvelle série de résultats d'entreprises. Vers 11h50 outre-Atlantique, le Dow et le Nasdaq prennent 0,6% et le S&P limite son avance à +0,4%.

À Paris en revanche, la fin de la saison des résultats se profile déjà - une société cotée doit a priori présenter ses comptes du premier semestre dans les trois mois qui suivent la fin de la période, mais la plupart s'efforcent de rendre leur copie avant la coupure du mois d'août, qui correspond à un creux saisonnier d'activité sur les marchés (2,8 milliards d'euros échangés ce jeudi). La majorité des 40 valeurs de l'échantillon vedette ont maintenant publié, ce qui tend d'ailleurs à desservir les moins pressés : Crédit Agricole a ainsi cédé 0,3% après des comptes en nette amélioration, mais dont la teneur se devinait déjà les jours précédents dans la mesure où toutes les autres bancaires (BNP, Société Générale, BPCE) avaient fait état d'une franche amélioration des conditions d'exploitation. URW a signé la meilleure performance du jour (+4,8%) au sein du CAC, devant Airbus et Safran (+1,9%). Capgemini (-0,5), Arcelor et Atos -encore- (-0,4% chacun) ferment la marche.

Hors de l'indice, mais potentiel candidat à une intégration future -en regard d'une capitalisation désormais proche de 21,5 milliards d'euros- Eurofins Scientific a pris 10,3% après avoir bénéficié au premier semestre d'une reprise plus rapide qu'attendu pour ce qui est des activités perturbées l'an dernier par la pandémie (et alors que la commercialisation de tests a dopé son activité de bioanalyses). Le groupe, fondé en 1987 et toujours majoritairement à capitaux familiaux, revoit donc ses objectifs pour l'année, tablant sur un chiffre d'affaires de 6,15 milliards d'euros et un résultat d'exploitation ajusté de 1,7 milliard d'euros (voire davantage si le rythme des tests Covid perdure d'ici la fin de l'année).

Parmi les plus petites capitalisations (280 millions d'euros en l'occurrence), Claranova a cédé au contraire 9,5% tandis que le quatrième trimestre de son exercice 2020-2021, clos fin juin, a pâti d'une base de comparaison ardue (le quatrième trimestre avait été particulièrement dynamique sur l'exercice précèdent lors de la période de confinement strict), n'affichant que 1% de progression.

La biotech franco-autrichienne Valneva a engrangé 2,6% après le succès de la phase finale d'essais cliniques de son vaccin contre le chikungunya, les premiers résultats montrant que le critère d'efficacité principal a été très largement atteint avec une immunisation chez 98,5% des volontaires vaccinés.

Au chapitre macro-économique, les investisseurs porteront demain leur attention sur la publication du rapport sur l'emploi du département américain du Travail. Les économistes anticipent plus de 840.000 créations nettes d'emplois le mois dernier et un repli du taux de chômage à 5,7%.

Le marché des changes se montrait peu animé ce jeudi avec une parité eurodollar inchangée à 1,1837 vers 18h. Après trois séances compliquées pour l'or noir, les cours tentent actuellement de se reprendre à 71,13 dollars (+1,1%) pour la référence européenne de brut, le baril dit Brent (du nom du gisement d'origine de la Mer du Nord), la référence nord-américaine suivant le rythme (+1,2% à 68,94 dollars).

Quentin Soubranne - ©2021 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+318.20 % vs +32.17 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat