Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
7 077.11 0.00 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : La vague de protestations en Chine inquiète les marchés, le CAC 40 se replie

lundi 28 novembre 2022 à 12h50
la Bourse de Paris commence la semaine dans le rouge

(BFM Bourse) - Le CAC 40 évolue en baisse à la mi-séance. Le marché s'inquiète des conséquences pour la Chine des manifestations contre la politique zéro-Covid du pays.

Les marchés débutent la semaine sur une bien mauvaise note. Le CAC 40 cède ainsi 0,86% à 6.654,74 points à la mi-séance.

La Chine focalise l’attention des investisseurs ce lundi, alors que les cas de Covid-19 se multiplient et qu’en parallèle des centaines de manifestants ont protesté contre la politique zéro-Covid du gouvernement qui impose des conditions de vie drastiques aux habitants.

Lundi, le nombre quotidien de cas a atteint un plus haut historique, de 40.000, tandis que le nombre de personnes en contact proche avec une personne infectée a dépassé les 1,3 million, souligne UBS.

"Il est également inquiétant de constater que l'augmentation des infections a été largement répandue, donc cette vague pourrait avoir plus d'impact que celle du mois d'avril, dans laquelle les cas étaient concentrés à Shanghai", note la banque suisse.

"Double tranchant"

Les restrictions se multiplient. Pékin a fermé les parcs et les musées, Shanghai interdit aux nouveaux arrivants dans la ville de se rendre dans les restaurants, les marchés ou les centres commerciaux pendant les cinq premiers jours.

Fait extrêmement rare, une vague de protestations s’est développée ce week-end dans les grandes villes, les manifestants faisant part de leur mécontentement face aux mesures. Selon l’AFP, cette mobilisation semble être la plus important depuis les émeutes pro-démocratie de 1989, marquée par la répression de la place Tiananmen.

"Il faudra du temps pour comprendre l'impact de l'opposition publique aux restrictions de Covid et de la réponse officielle [du gouvernement, NDLR] mais [ces] derniers développements ajoutent à l'incertitude pour les investisseurs étrangers et pourraient peser sur le sentiment" du marché, juge UBS.

Lundi, les autorités chinoises ont assuré que le combat contre le Covid-19 "serait une réussite", ce qui semble indiquer que Pékin semble peu disposé à changer son braquet.

"Les manifestations contre la politique ‘zéro Covid’ sont à double tranchant. Si elles s'étendent davantage ce sera un facteur négatif (pour les marchés, NDLR), mais si la politique change cela deviendra un facteur positif", a commenté Shoji Hirakawa du Tokai Tokyo Research Institute, cité par l'agence Bloomberg.

Le pétrole à des plus bas de près d'un an

Les inquiétudes sur l’économie chinoise et donc sur la demande pèsent sur les cours de l'or noir. Le pétrole évolue à des plus bas de près d’un an. Le contrat sur le Brent de mer du Nord pour livraison en janvier recule de 3% à 81,22 dollars le baril. Le WTI coté à New York de même échéance chute de 3% également à 74,08 dollars le baril. Sur les changes, l’euro bondit face au dollar, prenant 0,7% à 1,0475 dollar.

Du côté des valeurs, les actions liées aux cours du pétrole reculent, TotalEnergies perd 2,2% et Vallourec abandonne 1,7%.

Airbus de son côté cède 3% alors que Reuters a rapporté vendredi soir que le groupe se préparerait à reporter des livraisons d’avions moyen-courrier prévues en 2023. "Nous donnons de la transparence sur les commandes et livraisons d'Airbus sur une base mensuelle. Nous ne commentons pas les spéculations sur les chiffres intermédiaires", a réagi Airbus dans une déclaration transmise à plusieurs médias dont BFM Bourse.

A contrario Casino progresse de 3,6% après avoir cédé une partie de son activité au Brésil pour alléger le poids de sa dette.

Julien Marion - ©2023 BFM Bourse
Votre avis
Portefeuille Trading
+313.30 % vs +42.36 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour