Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
6 472.35 -0.63 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : La place parisienne accuse toujours le coup après l'escalade des tensions commerciales

lundi 3 juin 2019 à 12h45
Le CAC évolue proche de l'équilibre lundi à la mi-séance

(BFM Bourse) - Toujours minée par le regain de tensions entre la Chine et les États-Unis, après les représailles annoncées par Pékin ce week-end, la Bourse de Paris évolue légèrement dans le rouge lundi, à la mi-séance. Le retour de la croissance de l'activité manufacturière en France au mois de mai permet toutefois au CAC 40 de limiter les pertes.

Vers 12h45, le CAC évolue en léger recul (-0,27% à 5.193,80 points) après avoir cédé jusqu'à 1% en matinée, alors que le conflit commercial qui oppose la Chine aux États-Unis s'est encore durci ce week-end. Les représailles annoncées par Pékin semblent réduire encore un peu plus les possibilités de sortie de crise. À partir de 10h00 toutefois, une bonne nouvelle a permis à l'indice phare de la place tricolore de combler partiellement ses pertes. L'indice d'activité publié par le cabinet Markit, a montré que le secteur manufacturier tricolore avait renoué avec la croissance en mai pour atteindre un sommet depuis trois mois, à 50,6 (contre 50 en avril). Dans le même temps, le marché automobile a également progressé de 1,17% sur un an en mai, notamment porté par les ventes de Citroën.

Malgré ces indicateurs rassurants, les opérateurs demeurent focalisés sur l'escalade des tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine, mais aussi entre les États-Unis et le Mexique, depuis vendredi dernier. Donald Trump a en effet annoncé dans la nuit de jeudi à vendredi qu'il comptait appliquer une surtaxe de 5% sur les produits venus du Mexique, au motif que le voisin des USA n'en fait pas assez pour limiter l'émigration illégale, et ce dès le 10 juin. En outre, "si la crise persiste", le taux sera augmenté de 5% tous les mois jusqu'à atteindre 25% en octobre, a ajouté le président américain. La taxation à outrance des échanges commerciaux a incité les opérateurs à se détourner des marchés actions en mai, mois au cours duquel le CAC 40 a signé sa plus mauvaise performance mensuelle depuis octobre 2018 (-6,8%).

L'automobile dans le rouge, Danone domine le palmarès

Malgré une légère hausse du marché automobile français en mai (+1,17%), selon les statistiques publiées samedi par le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA), le secteur est mal orienté lundi, à la Bourse de Paris. D'après le Comité, l'augmentation des immatriculations a été tirée par les ventes du groupe PSA (+9,24% sur un an dont +23% pour Citroën), tandis que celles de Renault ont légèrement reculé (-0,4%), après une chute de 7,5% au mois d'avril. Des performances commerciales qui ne se reflètent pas vraiment sur la cote parisienne puisque le titre Renault avance de 0,4% vers 12h30 quand l'action Peugeot cède 1,4%. Les équipementiers évoluent également dans le rouge avec des replis de 1,7% pour Michelin, de 1,4% pour Valeo et de 1,6% pour Faurecia.

À la mi-séance, lundi, au sein de l'indice phare de la cote parisienne, la plus forte hausse est à mettre à l'actif de Danone dont le titre s'adjuge 1,5% vers 12h45, suivi par Pernod Ricard (+0,9%). Dans l'autre sens, ce sont les équipementiers sus-cités qui réalisent les plus mauvaises performances, ArcelorMittal complétant le podium (-1,4%). Ce dernier subit en effet le nouveau plongeon du cours de l'or noir (-3% pour le Brent vers 12h45), alors que les conflits commerciaux font peser des craintes sur la croissance mondiale, et donc sur la demande de pétrole.

Des changements de recommandations font également bouger certaines valeurs, à l'image d'Ipsen (+2,7%) qui profite d'un relèvement de "neutre" à "achat" la part d'UBS. Euronext recule (-1,4%) alors que le même UBS a abaissé sa cible sur la valeur (de 59,50 à 52,50 euros).

Enfin, sur le marché de l'or noir, le baril de Brent européen dévisse donc de 3% à 62,5 dollars vers 12h45, quand celui de WTI texan rebondit (+1,25% à 54,1 dollars). L'eurodollar est quant à lui quasi-stable en ce lundi matin (-0,1% à 1,1182 dollar).

Quentin Soubranne - ©2022 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+313.30 % vs +30.20 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat