Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 269.92 -2.03 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : La Bourse de Paris vit toujours au rythme des négociations commerciales

lundi 18 février 2019 à 13h12
La Bourse de Paris proche de l'équilibre lundi à la mi-séance

(BFM Bourse) - Alors que les marchés américains vont rester fermés lundi à l'occasion du "President's Day", la Bourse de Paris évolue proche de l'équilibre, dans l'attente de la suite des négociations sino-américaines alors que les deux parties ont fait état de progrès en fin de semaine dernière.

Le CAC 40 affiche une légère hausse lundi vers 12h30 (+0,13% à 5.159,77 points), après avoir bouclé la semaine dernière sur une séance en nette progression (+1,79%), portée par l'optimisme lié à l'espoir d'un règlement rapide du conflit commercial sino-américain après les propos rassurants de Donald Trump. Le président américain a en effet évoqué des "réunions très productives" et des "progrès importants" tandis que le communiqué officiel chinois faisait de son côté état d'un "consensus de principe". Comme le rappelle Hervé Goulletquer de La Banque Postale Asset Management, "les relations commerciales sino-américaines restent "l’alpha et l’oméga" des prises de position sur les marchés de capitaux". Et à la question de savoir s'il y a de quoi être plus optimiste au sortir des réunions au niveau ministériel, tenues à Pékin les jeudi et vendredi de la semaine dernière, le stratégiste répond "sans doute que non" et imagine que l'accord à venir, "probablement à l'horizon des prochaines semaines, ne pourra être que partiel".

Également sur fond de tensions commerciales, mais entre les États-Unis et l'Union européenne cette fois, la présidente de la Chambre des représentants, la démocrate Nancy Pelosi, doit rencontrer le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker lundi. Samedi, la chancelière allemande Angela Merkel a jugé "effrayant" le fait que les États-Unis considèrent les automobiles et équipements européens importés comme une menace pour la sécurité nationale, une mesure qui aggraverait encore les tensions américano-européennes.

Pendant ce temps, l'Europe reste dans le flou face aux incertitudes sur le dénouement du Brexit. Alors que les discussions sont toujours dans l'impasse, le ministre britannique Stephen Barclay devait rencontrer le négociateur de l'UE Michel Barnier. Pour rappel, Londres doit toujours quitter l'Union européenne le 29 mars prochain mais Theresa May cherche à renégocier l'accord de divorce, pourtant entériné avec l'UE le 27 novembre dernier, ce que refuse fermement Bruxelles.

Les banques et le luxe portent le CAC

Si l'indice vedette de la cote parisienne évolue en légère hausse à la mi-séance, il le doit en grande partie aux valeurs bancaires et à celles du secteur du luxe, toutes bien orientées en cette première séance de la semaine. Vers 12h30, les deux premières places du palmarès du CAC 40 sont trustées par Société Générale (+1,9%) et Crédit Agricole (+1,7%), dont les titres avancent en réaction aux propos tenus par Benoit Coeuré vendredi. L'économiste français membre du directoire de la Banque centrale européenne, a affirmé que l'institution discutait actuellement d'une "nouvelle salve de prêts à long terme" (ou TLTRO, pour "Targeted long-term refinancing operations"), jugeant celle-ci "possible". Le secteur bancaire profite de cette annonce alors que les valeurs du secteur ont récemment publié des résultats mitigés, notamment plombés par les contre-performances de leurs activités de marché au second semestre 2018. Vers 12h45, BNP Paribas avance aussi légèrement (+0,5%).

De son côté, le luxe grimpe une nouvelle fois à la suite des derniers espoirs d'avancées sur le front commercial sino-américain, l'Empire du milieu représentant le premier marché des "KOHL" français.. Vers 12h45, l'Oréal prend 0,9%, Kering 0,8%, LVMH 0,7% et Hermès 0,6%.

Coup de pouce de l'Europe à Fnac Darty

À noter également sur la cote parisienne, la flambée du titre TF1 (+9,4%) qui surfe sur la publication, vendredi dernier, de résultats annuels convaincants du groupe de média français. Dans le cadre du plan Juncker, la Banque européenne d’investissement (BEI) a par ailleurs accordé à Fnac Darty un prêt d'un montant de 100 millions d'euros à des conditions "très attractives", ce qui soutient le titre du distributeur spécialisé +0,6%). Enfin, l'équipementier Faurecia voit son action hésiter autour de l'équilibre (+0,6% vers 13h) alors que le groupe a atteint l'ensemble de ses objectifs financiers et annoncé vouloir continuer à surperformer le marché en 2019.

Sur le marché pétrolier, le baril de Brent de mer du Nord cède 0,33% à 66,17 dollars vers 13h après avoir gagné plus de 8% au cours de la semaine dernière. Le WTI texan recule aussi légèrement (-0,11% à 55,84%) vers 13h.

Enfin, sur le marché des changes, l'euro s'apprécie face au billet vert (+0,32%) à 1,1332 dollar.

Quentin Soubranne - ©2019 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+287.70 % vs +6.01 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat