Bourse > Cac 40 > Cac 40 : La Bourse de Paris finit la semaine en baisse
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 271.70 -0.31 % Temps réel Euronext Paris
5 276.97Ouverture : 5 278.96+ Haut : 5 261.73+ Bas :
-0.10 %Perf Ouverture : 5 287.88Clôture veille : 3 837 450 KVolume :

Cac 40 : La Bourse de Paris finit la semaine en baisse

EuronextEuronext

(Tradingsat.com) -

La Bourse de Paris a fini en recul de 0,65% vendredi, le marché peinant à trouver un catalyseur dans une séance marquée par la prudence, dépourvue de rendez-vous majeur.

L'indice CAC 40 a cédé 31,88 points à 4.867,58 points dans un volume d'échanges soutenu de 3,8 milliards d'euros. La veille, il avait rompu avec six séances de hausse d'affilée en reculant de 0,52%.

La cote parisienne a ouvert à l'équilibre avant de céder progressivement du terrain, sans parvenir à aucun moment à se redresser.

"Ce n'est pas une phase de forte aversion au risque, mais c'est une phase de méfiance", relève auprès de l'AFP Alexandre Baradez, analyste d'IG France.

"Il y a une prudence sur les marchés, avec une semaine marquée par un regain du risque politique", poursuit-il alors que des incertitudes pèsent sur l'issue des scrutins organisés en 2017 aux Pays-Bas, en France puis en Allemagne.

La question du Brexit revenait également sur le devant de la scène, souligne M. Baradez, alors que Londres a prévenu mardi que le Royaume-Uni déclencherait entre les 11 et 31 mars le processus de sortie de l'Union européenne.

En outre, "il y a le sentiment que le marché se pose aussi des questions sur la capacité de l'administration Trump à délivrer la totalité de ses promesses" économiques, ajoute l'analyste.

Sur le front des valeurs, les titres du secteur financier ont pesé sur la cote à l'image de Crédit Agricole qui a fini en queue du CAC 40 (-2,68% à 11,82 euros), Société Générale (-2,57% à 42,40 euros) ou BNP Paribas (-2,23% à 55,75 euros).

Essilor a reculé (-0,74% à 107,75 euros) après avoir dans un premier temps profité de résultats annuels en croissance.

Groupe Flo s'est enfoncé de 16,28% à 1,08 euro, pénalisé par l'annonce d'une aggravation de ses pertes en 2016 sous le coup d'une baisse de fréquentation dans ses établissements. Le groupe est aussi toujours à la recherche de nouveaux investisseurs.

A l'inverse, les titres plus défensifs comme Danone (+3,13% à 61,00 euros), Remy Cointreau (+1,54% à 86,63 euros) ou encore L'Oreal (+2,47% à 176,10 euros) se sont appréciés.

Thales a bénéficié (+1,19% à 89,10 euros) d'un relèvement de sa recommandation à "acheter" par Deutsche Bank tout comme DBV Technologies (+5,43% à 68,10 euros) à "acheter" par Natixis.

Dans le secteur de la santé, l'action Pixium Vision s'est envolée de 10,5% à 7,25 euros, portée par l'annonce de l'implantation chez le premier patient espagnol du système de vision bionique IRIS II.

Visiomed Group a pris 2% à 2,04 euros, dynamisé par l'annonce de la commercialisation aux États-Unis de ses premiers dispositifs de santé connectés.

DBV Technologies a grimpé de 5,4% à 68,10 euros, dopé par le relèvement de la recommandation de Natixis de "Neutre" à "Acheter" pour un nouvel objectif de cours à 92 euros, contre 65 euros auparavant.

avec AFP

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...