Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 043.73 -0.74 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : Ignorant toujours les tensions internationales, le CAC 40 repart de l'avant

lundi 1 juin 2020 à 18h38
Juin s'ouvre sur une note positive pour les marchés

(BFM Bourse) - Soutenu par les perspectives de reprise de l'économie avec le déconfinement, confortées par des les signaux (encore épars) d'amélioration, le marché parisien a crû de 1,43% lundi au sortir d'une semaine déjà porteuse.

Les représailles américaines contre la Chine ne s'étant pas matérialisées, les investisseurs ont entamé la semaine avec un réal appétit pour les actifs à risque. S'il n'a pas réussi à conserver son plus haut du jour (+2%), le CAC 40 est néanmoins resté favorablement orienté toute la journée pour emmagasiner 1,43% en clôture à 4 .762,78 points, après avoir bouclé la semaine dernière sur une avance hebdomadaire de 5,6% (malgré un coup de mou vendredi).

Les investisseurs craignaient que Donald Trump ne remette en cause les efforts réalisés pour aboutir à une première phase de l'accord commercial avec la Chine signé en janvier, en prônant de nouvelles sanctions commerciales contre le géant asiatique. Le président américain, qui dénonce depuis plusieurs jours la loi controversée sur la sécurité nationale que Pékin veut imposer à Hong Kong, a relativement calmé le jeu en se contentant de demander la révocation du statut commercial préférentiel de l'ancienne colonie britannique avec les Etats-Unis. En revanche, la situation sur le plan intérieur continue à choquer les partenaires de l'Amérique, avec un manifestant abattu la nuit dernière à Louisville, Kentucky, au terme d'une sixième journée de manifestations.

La Chine remet une pièce

Mais si la réponse du président des Etats-Unis vis-à-vis de la Chine n'a pas été aussi offensive que les marchés ne le redoutaient", les investisseurs ont eu la désagréable surprise de voir la Chine mettre à exécution ses précédentes menaces, mettant un terme à ses importations de produits agricoles américaines (notamment le soja et le porc). Et menaçant de facto l'accord commercial. "Tout propos ou action qui nuit aux intérêts de la Chine se heurtera à une ferme contre-attaque", a prévenu lundi Zhao Lijian, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères. Donald Trump avait annoncé vendredi que les Etats-Unis suspendaient l'entrée sur leur territoire des ressortissants chinois présentant un "risque" pour la sécurité du pays.

Le président américain a par ailleurs demandé à ses collaborateurs d'enquêter sur les entreprises chinoises cotées à Wall Street. "La Chine exhorte les États-Unis à immédiatement remédier à ces erreurs et à abandonner leur mentalité de Guerre froide", a souligné Zhao Lijian lors d'une conférence de presse.

Les États-Unis au bord de l'implosion, le marché regarde ailleurs

Le marché ne semble par ailleurs pas ébranlé par les manifestations "les plus violentes depuis des décennies" selon la presse américaine, contre les violences policières et le racisme dans plusieurs villes aux Etats-Unis dont Washington, après le meurtre de George Floyd par un policier à Minneapolis.

Les opérateurs ont pourtant détourné leur attention de ces violents heurts pour se focaliser sur des facteurs d'optimiste tels que la reprise économique en Chine. L'activité manufacturière y a rebondi plus que prévu en mai grâce à la levée des restrictions due à l'épidémie de Covid-19. L'indice, calculé par le cabinet IHS Markit pour le groupe de médias Caixin, qui s'était effondré en février à 40,3 avec la paralysie du pays provoquée par le Covid-19 est remonté à 50,7.

Après un début de séance poussif outre-Atlantique, Wall Street optait ainsi pour le vert. Au moment de la clôture européenne, le Dow gagnait 0,17%, le S&P 500 0,15% et le Nasdaq 0.,38%.

En zone euro, le principal point d'attention de la semaine sera la réunion de la BCE jeudi, souligne Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque. La Banque centrale européenne pourrait renforcer son programme d'urgence destiné à limiter l'impact économique de la pandémie de nouveau coronavirus.

Unibail, Publicis et l'automobile au rebond

Les neuf dixièmes des valeurs du CAC 40 ont terminé positivement lundi, Publicis (+8,15%) en tête alors que le bureau d'études de Citi a réitéré son conseil d'achat en indiquant que le scénario le plus probable était celui d'une reprise en V du marché publicitaire - les annonceurs ne pouvant vraiment se permettre de couper durablement leurs budgets sans risquer de perdre des parts de marché.

Renault est remonté de 6,2% et PSA de 4,6%, le marché automobile français ayant certes encore plongé en mai (-50,3% sur un an), sous l'effet des mesures de confinement, mais les constructeurs discernent de premiers signes de reprise.

D'autres valeurs ayant dernièrement beaucoup souffert pendant la crise et entrevoient le bout du tunnel avec les signaux de reprise économique, comme Airbus (+4,8%), Sodexo (+4,2%) ou Accord (+3,1%) ont également été recherchés, ainsi que le compartiment bancaire.

Sur le reste de la cote, le groupe Flo a bondi de 15,4% à la veille de la réouverture des bars et des terrasses en France. Europcar, qu'on aurait pu attendre du bon côté du palmarès dans ce contexte, a cependant cédé 1,4% en réaction à la baisse de recommandation de Morgan Stanley à "pondération en ligne".

Dans le secteur des implants médicaux, I.Ceram s'est particulièrement distingué, reprenant 8,5% après l'obtention d'un brevet clé aux Etats-Unis.

Après avoir enregistré un rebond spectaculaire en mai, les cours pétroliers évoluent en repli lundi sous le coup de prises de bénéfices. À 17h45, le baril de WTI décroche de 2,14% à 34,73 dollars quand celui de Brent lâche 0,58% à 37,62 dollars.

Enfin, sur le Forex, la monnaie unique qui a repris 1,45% en mai poursuit sur sa lancée et grignote encore 0,18% face au billet vert, à 1,1123 dollar.

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+305.20 % vs +1.46 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat