Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
6 682.55 +0.26 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : Grâce à un net rebond ce vendredi, le CAC 40 enchaîne une septième semaine de hausse

vendredi 18 novembre 2022 à 18h00
La Bourse de Paris termine la semaine sur une bonne note

(BFM Bourse) - L’indice parisien a terminé sur une progression de 1% ce vendredi, porté par un regain d’optimisme. Sur l’ensemble de la semaine le CAC 40 s’adjuge 0,8%.

La Bourse de Paris a achevé la semaine sur une bonne note. Le CAC 40 a ainsi gagné 1,04% à 6.644,46 points, ce vendredi, après deux séances de baisses d’environ 0,5%, ce qui lui a permis de terminer sur une progression de 0,76% sur l’ensemble de la semaine, la septième d’affilée dans le vert.

Peu de nouvelles réjouissantes ont pourtant marqué cette séance de vendredi. "Le marché résiste alors qu’on voit depuis 48h une salve de déclarations ‘faucon’ [restrictives, NDLR] de banquiers centraux des deux côtés de l’Atlantique", souligne Alexandre Baradez, responsable de l’analyse de marché chez IG France. "On a le sentiment que [ces banquiers centraux] envoient un message aux marchés pour rappeler que les hausses de taux vont se poursuivre puis que les taux resteront élevés", ajoute-t-il.

James Bullard le président de l'antenne de Saint-Louis de la Réserve fédérale américaine, connu pour ses positions "faucon", a déclaré que les taux devraient évoluer au-dessus de 5% pour juguler l'inflation. C'est le même constat qui a été dressé par Christine Lagarde. La présidente de la Banque centrale européenne a insisté ce vendredi sur la poursuite des hausses des taux d’intérêt pour calmer la hausse des prix.

Teleperformance répond de nouveau à l'appel

Ce qui n’a pas empêché le marché de progresser ce vendredi. "Peut-être que certains investisseurs qui avaient raté le rallye boursier d’octobre-novembre ont voulu profiter de la respiration des derniers jours pour se positionner mais cela paraît risqué, peut-être aurait-il fallu attendre une respiration plus profonde", poursuit Alexandre Baradez. Pour ce dernier, si "la macroéconomie continue de donner des signes de ralentissement, il y a un risque de perte pour le marché".

Au niveau des valeurs, les investisseurs ont été au bout de la ligne Teleperformance. Plus forte hausse du CAC 40, le géant français des centres d'appels (+3,7%) a annoncé interrompre ses activités de modération de contenus choquants pour les grandes plateformes internet. Le dossier était dans la tourmente après une polémique sur les conditions de travail en Colombie la semaine dernière.

Sopra Storia a pris 2,6%, le marché appréciant l’annonce du projet d’acquisition de la société belge Tobania, qui permettra au pays de doubler de taille outre-Quiévrain.

De l'autre côté du spectre, Unibail-Rodamco-Westfield a cédé 1,5%. Le titre du géant des centres commerciaux a été dégradé par Goldman Sachs, qui a abaissé sa recommandation à "vendre" avec un objectif lui aussi réduit à 39 euros.

Sur les autres marchés, l’euro recule de 0,1% face au dollar à 1,0344 dollar. Les contrats pétroliers poursuivent leur repli lendemain d'une lourde chute.

"Les déclarations des banquiers centraux ont pour le coup un impact sur les matières premières", observe Alexandre Baradez. Le Brent de la mer du nord pour livraison en janvier cède 3% à 87,06 dollars le baril tandis que celui de décembre sur le WTI plie de 3,3% à 78,98 dollars le baril.

Julien Marion - ©2022 BFM Bourse
Votre avis
Portefeuille Trading
+316.00 % vs +34.43 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour