Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 843.27 +2.40 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : Face à la chute brutale du PIB avec la pandémie, le CAC 40 refait marche arrière

mercredi 8 avril 2020 à 13h28

(BFM Bourse) - Après deux séances de vif rebond, le baromètre du marché parisien se replie à nouveau mercredi, confronté aux conséquences dévastatrices pour l'économie des mesures de confinement face au coronavirus, à l'image de la contraction de 6% du PIB français que redoute la Banque de France pour le seul premier trimestre.

La mise à l'arrêt contraint et forcé d'une bonne partie des activités industrielles et commerciales ne peut que se répercuter défavorablement sur l'économie: si chacun en a bien conscience, l'ampleur des dégâts pourrait encore surprendre, comme le montre la réaction négative du marché parisien mercredi. Vers 12h30, le CAC 40 recule de 1,65% à 4.364,87 points, mis face à la réalisation concrète du coût de l'épidémie: une chute de 6% pour le PIB tricolore rien qu'au premier trimestre, selon l'estimation de la Banque de France.

Et le rythme auquel l'activité rebondira réellement avec la sortie du confinement apparaît incertain. "L'activité économique va rebondir, mais elle pourrait rester inférieure de plusieurs points de PIB à son niveau d'avant la crise", redoute Aurel BGC.

Ces craintes relèguent à nouveau au second plan les signaux de plafonnement de l'épidémie dans différents pays, qui avaient porté les marchés depuis le début de la semaine avec à la clé près de 7% de gains s'agissant de l'indice tricolore. Et l'incapacité des États membres de la zone euro à s'accorder sur une réponse commune à la crise à l'issue de la dernière réunion de l'Eurogroupe ne fait évidemment rien pour améliorer l'humeur des investisseurs.

Dans un marché relativement étroit à Paris (seulement 680 millions d'euros échangés à ce stade), les valeurs qui avaient bénéficié d'un rebond notable ces derniers jours subissent le contrecoup, à l'image de Sodexo la plus forte baisse de l'indice (-4,1%) suivie de Safran (-4%), Renault (-3,7%), ArcelorMittal (-3,6%) ou Société Générale (-3,6% aussi).

Contrat record pour Microwave Vision

Certaines sociétés se signalent néanmoins grâce à une actualité fondamentale porteuse. Chargeurs qui se considère "parmi les seuls groupes mondiaux capables de produire et faire produire en masse [...] des produits devenus critiques" enregistre d'importantes commandes actuellement avec notamment sa filiale Lainière Santé (produisant gants et masques de protection, blouses, films de protection bactéricides etc.). L'action s'adjuge encore +5,4%. Microwave Vision gagne 12,3% après l'annonce d'un nouveau contrat majeur dans la défense, d'un montant représentant le tiers du chiffre d'affaires annuel actuel de la société installée à Saclay.

Parmi les biotechs, notons que les deux entreprises mises en lumière mardi par l'annonce de nouveaux projets de traitement du Covid-19 demeurent très recherchées. Biophytis gagne encore 58,5% et Medincell progresse de 48%. Ces deux titres avaient fini mardi sur un gain de pratiquement même ampleur, autour de 78%...

Du côté des devises, l'euro recule de 0,20% à 1,0870 dollar.

Sur le marché du brut, le contrat sur le baril de WTI gagne 3,09% à 24,36 dollars, tandis que le Brent se contente de +0,28% à 31,96 dollars, dans l'attente de la réunion de l'Opep avec son panel d'alliés habituels, potentiellement élargi à d'autres producteurs encore, qui se tiendra jeudi par visioconférence.

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+332.40 % vs -2.57 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat