Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

BIOPHYTIS

ALBPS - FR0012816825 SRD PEA PEA-PME
0.677 € +2.89 % Temps réel Euronext Paris

Biophytis : La biotech Biophytis planche sur un traitement de l'insuffisance respiratoire liée au Covid-19

mardi 7 avril 2020 à 08h00
Biophytis veut éviter le passage en réanimation grâce à son traitement

(BFM Bourse) - Le programme clinique Sarconeos devrait prochainement faire l'objet d'un essai à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière chez des patients atteints du coronavirus. Cette molécule active d'origine naturelle est déjà à l'essai dans la sarcopénie, une forme de dégénérescence musculaire liée à l'âge, et vise également à freiner la détérioration respiratoire chez des patients atteints de myopathie de Duchenne.

Intervenir directement auprès des patients hospitalisés atteints de Covid-19 pour prévenir l'insuffisance respiratoire -qui nécessite le recours au fameux respirateur, voire l'admission en réanimation-, tel est l'objectif du nouveau programme clinique mis sur pied par Biophytis, une entreprise française de biotechnologies spécialisée dans le développement de traitements pour les maladies neuromusculaires, en collaboration avec l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris.

Fondée en 2006 et introduite sur Euronext Paris en 2015, la société a annoncé mardi matin lancer un nouveau programme de développement clinique baptisé COVA, s'appuyant sur son composé phare Sarconeos (BIO101) en tant que traitement potentiel de l’insuffisance respiratoire associée au Covid-19.

Ce programme, par le biais d'un essai de phase 2/3 (essai clinique susceptible de permettre directement le dépôt d'une demande d'homologation auprès de l'agence du médicament avant sa commercialisation) va consister à évaluer l’efficacité thérapeutique et la sécurité de Sarconeos (BIO101) dans le traitement du syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA), symptôme le plus meurtrier associé au Covid-19. Dès le feu vert de l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) l'essai pourra débuter, en commençant par la Pitié-Salpêtrière, avant d'être étendu notamment en Belgique et aux Etats-Unis.

Un traitement expérimental

Sarconeos est un médicament expérimental issu de plantes médicinales appelées phytoecdystéroïdes, utilisées comme agents tonifiants dans différentes pharmacopées. Ce composé a dans une premier temps été testé pour sa capacité à améliorer la fonction musculaire de patients âgés fragiles atteints de sarcopénie, une forme de dégénérescence musculaire liée à l'âge touchant, selon les sources, entre 6% et 22% des plus de 65 ans. Par ailleurs, Biophytis a récemment reçu le feu vert pour une étude de phase 2/3 afin de tester son efficacité pour préserver la fonction respiratoire d'enfants atteints de myopathie de Duchenne.

"Covid-19 a complètement transformé notre société à l'échelle mondiale et a eu un effet dévastateur, en particulier sur la santé des personnes âgées fragiles. Nous souhaitons répondre à l’appel de notre industrie et des organismes nationaux et internationaux à se joindre à l'effort mondial de lutte contre cette pandémie. Sarconeos (BIO101) a démontré sa capacité à rétablir une fonction respiratoire normale dans plusieurs modèles expérimentaux, en activant le système rénine-angiotensine, celui-là même qui est attaqué par le virus SARS-Cov-2. En l'absence de vaccin et de traitement antiviral à l’efficacité prouvée, il pourrait offrir un traitement médicamenteux de l’insuffisance respiratoire aiguë des patients Covid-19 hospitalisés, limitant potentiellement le recours à la ventilation mécanique et pouvant favoriser leur potentielle guérison", a souligné Stanislas Veillet, co-fondateur et PDG de Biophytis. "Nous espérons une réponse favorable de l'ANSM pour pouvoir démarrer rapidement en France cette étude afin de répondre au plus vite à cette urgence sanitaire".

En parallèle, l'entreprise a annoncé un renforcement de sa structure financière par le biais du refinancement de son emprunt obligataire en cours, à des conditions plus avantageuse, et d'une émission de bons de souscription d'actions (BSA), avec délai de priorité accordé aux actionnaires actuels de l'entreprise. Ces derniers pourront souscrire 3 BSA pour 16 actions détenues en date du 8 avril, chaque BSA permettant ensuite de souscrire au cours des cinq prochaines années à une action nouvelle au prix unitaire de 0,27 euros pendant une durée de 5 ans à compter de la date du règlement livraison, au prix d'exercice de 0,27 euro (17% au-dessus du dernier cours de clôture).

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur BIOPHYTIS en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+310.80 % vs -1.24 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat