Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

MEDINCELL

MEDCL - FR0004065605 SRD PEA PEA-PME
7.200 € -4.00 % Temps réel Euronext Paris

Medincell : Après la chloroquine, un autre antipaludéen suscite des espoirs face au coronavirus

mardi 7 avril 2020 à 16h35

(BFM Bourse) - L'heure est à la mobilisation des biotechs françaises face au Covid-19. Outre Biophytis, qui cible plus précisément les phases de détresse respiratoire des patients contaminés, Medincell dévoile un projet clinique à partir de l'ivermectine, une molécule déjà employée tout comme la chloroquine contre le paludisme. Le titre bondit.

Branle-bas de combat chez les biotechs françaises face à l'urgence sanitaire. La société montpelliéraine Medincell a dévoilé lundi soir un projet contre le Covid-19, visant à tirer partie de son expérience dans la mise au point d'une formulation de l'ivermectine. Ce médicament antiparasitaire et antipaludéen est de longue date reconnu comme très efficace et sans danger par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et une équipe australienne vient de mettre en évidence une très forte efficacité potentielle contre le coronavirus. Le cours de Medincell s'envole à cette annonce de 52,46% à 9,30 euros mardi après-midi.

Comme la désormais célèbre chloroquine, la molécule ivermectine (utilisée depuis les années 1980) vise à traiter le paludisme et certaines maladies parasitaires comme l'onchocercose, ou "cécité des rivières", qui touche essentiellement certains pays d'Afrique. Produite par l'américain Merck, qui la fournit gratuitement dans les pays en développement où le besoin médical est important, elle a notamment "transformé la vie de millions de personnes souffrant de l'onchocercose depuis son introduction en 1987", indique l'OMS.

Des propriétés antivirales remarquables

Selon une équipe de chercheurs de l'Université Monash à Melbourne, l'ivermectine aurait des propriétés antivirales particulièrement remarquables. Dans une étude publiée le 3 avril dans la revue Antiviral Research (consultable gratuitement via sciencedirect.com comme beaucoup d'articles liés au Covid-19 afin de faciliter la diffusion d'informations pouvant aboutir à de rapides avancées contre la pandémie), les chercheurs ont montré que la molécule présente in vitro une capacité à détruire le coronavirus SARS-CoV-2, entraînant en 48 heures une quasi-disparition de la charge virale.

Les auteurs rappellent que l'ivermectine a d'ailleurs fait l'objet d'expériences encourageantes face à différents virus à ARN (dengue, virus du Nil occidental, grippe...), suggérant une activité antivirale importante, et recommandent de tester son efficacité clinique dès que possible.

Vers une version injectable

MedinCell de son côté avait déjà commencé un programme pour développer à partir de sa technologie "BEPO" une version injectable (qui assure la diffusion progressive de la dose nécessaire pour trois mois de traitement) de l'ivermectine pour lutter contre le paludisme. L'idée est d'administrer une unique injection au début de la saison de transmission, ce qui permettrait d'éviter les barrières logistiques à l’adoption d'un traitement de masse par forme orale, dont la durée d'efficacité est trop courte et nécessite des prises fréquentes. En mars, l’agence de santé internationale Unitaid a accordé à MedinCell une subvention pour mettre au point une formulation injectable, active sur plusieurs mois.

Estimant qu'elle pourrait avoir un rôle à jouer dans la gestion du Covid-19, MedinCell a lancé en parallèle un projet de recherche pour une formulation injectable à action prolongée. La société souligne qu'il reste évidemment à confirmer par de futures études cliniques l'action de l'ivermectine sur le coronavirus. Mais elle assure qu'en cas de résultats positifs, l’Ivermectine injectable à action prolongée basée sur la technologie BEPO offrirait "une solution abordable pouvant être rapidement déployée pour faire face à une pandémie globale".

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur MEDINCELL en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+312.10 % vs -1.63 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat