Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
6 699.16 -0.64 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : En l'absence de Wall Street, le CAC 40 s'offre un retour sur les 6.700 points

jeudi 24 novembre 2022 à 17h50
La Bourse de Paris clôture cette journée de Thanksgiving en hausse

(BFM Bourse) - La Bourse de Paris poursuit sa séquence de trois séances consécutives dans le vert alors que Wall Street est restée fermée ce jeudi à l'occasion de Thanksgiving. Malgré l'absence des opérateurs américains, le CAC 40 s'offre une hausse de 0,42%, l'aidant à revenir sur les 6.707 points ce jeudi soir.

En l'absence de Wall Street, la Bourse de Paris est un peu démunie. Orphelin de ses homologues américains, le CAC 40 a toutefois repris 0,42% jeudi à 6 707,32 points à l'issue d'une séance peu animée. Aux Etats-Unis, les opérateurs de marché ont été aux abonnés absents à l'occasion de Thanksgiving. Vendredi, la Bourse de New York n'effectuera qu'une demi-séance, ce qui devrait là encore peser sur l'animation du marché.

En Europe, leur absence s'est observée dans la faiblesse des volumes échangés (2,3 milliards d'euros sur les actions du CAC 40).

Un ralentissement des hausses de taux "opportun" pour la Fed

Les investisseurs sont rassérénés par les "minutes", c’est-à-dire le compte-rendu, de la dernière réunion du comité de politique monétaire de la Réserve fédérale (Fed) américaine. Une majorité des ses membres ont jugé qu'un ralentissement des hausses de taux sera "bientôt opportun".

Ce document "a réaffirmé la réaction initiale du marché [aux annonces] de la Fed au début du mois, la plupart des responsables soutenant le ralentissement du rythme des augmentations [de taux] dans un avenir proche, plusieurs d'entre eux voyant des risques dans la poursuite de hausses rapides", souligne Michael Hewson de CMC Markets.

En Europe, l'ambiance est différente. Le compte-rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la Banque centrale européenne a montré qu'elle n'entendait pas dévier de sa politique monétaire restrictive pour soutenir le combat contre l'inflation. L'ampleur des hausses de taux cristallise les divergences au sein de l'institution. Certains membres de la BCE militeraient "pour une augmentation (...) de 50 points de base (0,5%)", d'après le compte-rendu.

Une hausse nette du titre Elior

Du côté des valeurs, quelques titres se sont distingués par des hausses amplifiées en raison du manque de volume. Rappelons une nouvelle fois que Wall Street est fermée ce jeudi en raison des célébrations de Thanksgiving.

Elior clôture en tête du SBF 120 (+10%) après avoir indiqué que Derichebourg (+8,4%) pourrait lui apporter sa branche services dans le cadre de la revue de ses options stratégiques

Rémy Cointreau termine non loin de l'équilibre après avoir cédé plus de 4% dans les premiers échanges. La perspective d'une croissance moins forte au second semestre inquiète toujours les investisseurs malgré des résultats semestriels de grande qualité.

Le regain d’appétit pour le risque a bénéficié aux valeurs massacrées sur la cote parisienne depuis le début de l’année. Orpea a gagné 3,7%, Atos 5% et Faurecia 2,3%.

Sur les autres marchés, l’euro revient sur les 1,04 dollar à 1,0404 dollar. Les cours du pétrole se stabilisent. Le contrat sur le Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier est à 85,17 dollars, le baril tandis que celui sur le WTI coté à New York évolue peu à 77,95 dollars le baril.

Sabrina Sadgui - ©2022 BFM Bourse
Votre avis
Portefeuille Trading
+315.80 % vs +34.76 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour