Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

ELIOR

ELIOR - FR0011950732 SRD PEA PEA-PME
2.736 € -1.51 % Temps réel Euronext Paris

Elior : Pour se renforcer, Elior pourrait obtenir la branche services de Derichebourg

jeudi 24 novembre 2022 à 10h55
Elior tente de trouver les ingrédients pour séduire le marché

(BFM Bourse) - Le groupe de restauration collective renforcerait ainsi son offre pour augmenter son positionnement dans les appels d’offres. A la Bourse de Paris, l’action Elior progresse fortement.

Alors qu’il fait face à un tournant stratégique et à la nécessité de redresser sa structure financière, Elior pourrait consolider ses liens avec son actionnaire de référence, Derichebourg.

Selon Bloomberg, qui cite des sources proches du dossier, Derichebourg envisagerait de céder à Elior des actifs en échange d’une montée au capital dans le groupe de restauration collective, dont il détient déjà environ 24%.

Elior étudierait d’autres options dans sa revue stratégique, notamment une augmentation de capital, ou la vente de ses activités en Italie ou au Royaume-Uni.

Des discussions confirmées

A la suite de ces informations de presse, la société a réagi en confirmant que l’apport éventuel de la branche services de Derichebourg à Elior Group faisait partie des "options stratégiques" qu’il évalue actuellement. Les deux entreprises sont en discussions dans cette optique, précise le communiqué d’Elior. "Il n’existe aucune certitude quant à l’issue de ces discussions", a indiqué l’entreprise.

Derichebourg, pour sa part, a également communiqué, confirmant les discussions avec Elior. Le groupe a aussi assuré ne pas avoir l’intention de déposer une offre publique d’achat (OPA). Pour rappel, le premier seuil de déclenchement obligatoire d’une OPA survient lorsqu’un actionnaire franchit 30% du capital, sauf dérogation. Selon un intermédiaire financier, "un apport d'actifs permettrait, si l'opération est validée par l'assemblée générale extraordinaire des actionnaires, justement de bénéficier de cette dérogation". D'après cet expert, Derichebourg pourrait monter à plus de 50% du capital sans avoir à lancer d'OPA.

Elior avait annoncé en juillet une revue stratégique et a indiqué mercredi que ses conclusions seraient communiquées dans "les prochaines semaines". Peu disert sur le contenu de cette revue, le groupe avait toutefois déclaré que cet examen devait permettre à la société d’ "optimiser son positionnement stratégique" et d’ "améliorer sa situation financière". Le PDG, Bernard Gault, avait ensuite précisé aux analystes que cette revue trancherait la question de la coopération avec Derichebourg.

Des fortes baisses depuis le début de l'année

Le groupe de recyclage et de services aux entreprises est entré au printemps au capital d’Elior, considérant que la société de restauration collective présentait "un fort potentiel et une attractivité éprouvée". Ce qui avait quelque peu ranimé la valorisation d’Elior.

A la Bourse de Paris, Elior s’ est adjugé 10% à la clôture, soit la plus forte hausse du SBF 120 , après avoir déjà pris 8,3% mercredi. De son côté, Derichebourg a gagné 8,4%.

"La réaction du marché est logique, car les investisseurs percevraient positivement un rapprochement entre Derichebourg et Elior", souligne Florent Thy-Tine, directeur de la recherche actions chez TP ICAP Midcap.

"L’activité services de Derichebourg (notamment de nettoyage) offre pas mal de synergies à aller chercher pour Elior, chez qui ces services de facility management (entretien des infrastructures) représentent des revenus de 500 millions d’euros environ, selon nos estimations", poursuit-il.

"Derrière il y a l’idée que le groupe pourrait remporter des appels d’offres plus importants. Par exemple, les hôpitaux peuvent très bien dans leurs demandes associer à la restauration collective des services de nettoyage", développe l’analyste.

Pour l'intermédiaire financier cité en début d'article, l'essentiel de cette hausse est due à des rachats de shorts, c'est-à-dire des investisseurs qui ont parié à la baisse et qui débouclent leurs positions, car "il semble désormais clair qu'Elior ne procédera pas à une augmentation de capital".

Fragilisé par l’accélération de l’inflation et les inquiétudes du marché sur son endettement, Elior perd 55% depuis le début de l'année. De son côté Derichebourg chute de 52%.

Julien Marion - ©2022 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur ELIOR en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application BFM Bourse


Par email

Votre avis
Portefeuille Trading
+316.00 % vs +34.42 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour