Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

DERICHEBOURG

DBG - FR0000053381 SRD PEA PEA-PME
6.390 € +3.06 % Temps réel Euronext Paris

Derichebourg : La montée de Derichebourg au capital d'Elior est fraîchement accueillie en Bourse

jeudi 19 mai 2022 à 12h03
Derichebourg en baisse après sa montée au capital d'Elior

(BFM Bourse) - Le spécialiste des services à l'environnement Derichebourg prévoit de renforcer sa participation au capital d'Elior en vue d'acquérir près de 15% des titres du spécialiste de la restauration collective. Le groupe indique qu'il n'entend pas déposer à ce stade d'offre publique sur le solde du capital d'Elior. Le marché accueille cette annonce avec scepticisme, le titre Derichebourg s'affiche en forte baisse.

Derichebourg va renforcer ses positions dans Elior. Déjà actionnaire à hauteur de 4,9%, le spécialiste français du recyclage de métaux a signé un protocole d'accord en vue de porter sa participation à un total de 19,6% du capital du groupe de restauration collective.

Dans le détail, Derichebourg va acquérir 14,7% auprès de BIM - contrôlée par Sofibim, holding du fondateur d'Elior Group, Robert Zolade et de Gilles Cojan -président du conseil d'administration d'Elior - à un prix de 5,65 euros par action Elior. Ce montant est "assorti d'un complément de prix éventuel pouvant aller jusqu'à 1,35 euro par action basé sur l'évolution du cours de bourse d'Elior entre le 1er janvier 2023 et le 31 décembre 2024" explique Derichebourg dans son communiqué du jour. La réalisation définitive de cette opération "interviendra au plus tard le 30 juin prochain" précise le spécialiste français du recyclage de métaux.

Une "opportunité" pour Derichebourg qui pose question en Bourse

Pour Derichebourg, cette opération "représente une réelle opportunité d'investir dans un des leaders mondiaux de la restauration collective et des services, jouissant d'un fort potentiel et d'une attractivité éprouvée." Cette prise de participation "s'inscrit dans une logique d'implication actionnariale de long terme et de soutien à la stratégie mise en place par le conseil d'administration d'Elior."

Dans cette optique, le spécialiste du recyclage des métaux "demandera à bénéficier de deux sièges au conseil d'administration d'Elior" pour "accompagner le projet industriel d'Elior, en particulier dans les services" précisant qu'il n'entend pas "déposer d'offre publique sur le solde du capital d'Elior."

L’initiative de Derichebourg est mal accueillie en Bourse, le titre du spécialiste des services à l'environnement lâche 10% à 7,94 euros. Sa cible Elior dont le titre avait profité de cette marque d’intérêt avec une forte hausse à l'ouverture, redonne désormais près de 6%, vers 11h30. Le marché semble dubitatif à l'égard de la pertinence de cette opération. La veille, Elior avait révisé à la baisse ses objectifs financiers pour l'exercice en cours et à moyen terme, ses marges restant affectées par les effets de la pandémie et les tensions inflationnistes.

Des objectifs ajustés à moyen terme

Mercredi, le groupe spécialisé dans la restauration collective a en effet révisé à la baisse ses objectifs pour son exercice clos à fin septembre, après avoir accusé une perte à l'issue de son 1er semestre, sous les effets de la pandémie et des pressions inflationnistes. Les ambitions du groupe à moyen terme sont elles aussi révisées à la baisse.

Le spécialiste de la restauration collective table toutefois pour l’exercice 2021-2022 sur une croissance organique de son chiffre d'affaires d'au moins 16% (contre 18% auparavant), un Ebita ajusté "autour de l'équilibre" (contre une marge de 2 à 2,5% précédemment), en excluant les pertes de Preferred Meals estimées à 35 millions d’euros sur l’exercice en cours. Les dépenses d'investissement quant à elles sont attendues en dessous de 2% du chiffre d'affaires.

Elior a profité de ce point semestriel pour réviser aussi à la baisse ses objectifs à moyen terme. Le groupe vise ainsi une croissance organique annuelle moyenne du chiffre d'affaires d'au moins 7% pour les exercices 2022-2023 et 2023-2024. Sur l'exercice 2023-2024, Elior compte désormais parvenir à une marge d'Ebita ajusté d'environ 4%, alors qu'il tablait jusqu'ici sur une marge d’Ebita ajusté nettement plus élevée à "environ 4,6%". Le groupe annonce également qu'il reprendra la distribution de dividendes au titre de l’exercice 2023-2024.

Sabrina Sadgui

©2022 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur DERICHEBOURG en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+313.70 % vs +31.84 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat