Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 594.24 +0.54 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : En l'absence de geste assez fort de la Fed, le CAC 40 essuie des prises de bénéfices

jeudi 17 septembre 2020 à 12h35
Le CAC 40 dans le rouge après une séquence de 4 journées de hausse

(BFM Bourse) - Après quatre séances consécutives de (maigre) progression, la Bourse de Paris reperd 0,65% jeudi à la mi-séance. L'engagement de la Fed à maintenir longtemps ses taux bas ne suffit pas à compenser l'impatience des investisseurs face à l'absence de nouvelles mesures de stimulus budgétaire.

Les taux d'intérêt de la banque centrale américaine resteront proches de zéro pour une longue période -implicitement jusqu'en 2023 au moins- mais la Fed a prévenu mercredi soir qu'elle ne pouvait à elle seule assurer les conditions d'un rebond suffisamment vigoureux de l'économie américaine alors que de nombreux risques pèsent toujours sur la croissance. Or, aucun consensus n'est en vue entre les parlementaires américains sur un nouveau plan de soutien, et les chances de voir la situation se débloquer s’amenuisent au fur et à mesure que la date du scrutin présidentiel se rapproche. De sorte que Jerome Powell a donné l'impression de ne pouvoir faire mieux en l'état que d'exhorter Démocrates et Républicains à s'entendre, au dépit des investisseurs.

Hormis le Dow (+0,13%, surtout porté par Chevron et Boeing), les places américaines ont terminé en repli, de 0,46% pour le S&P 500, et plus prononcé encore (-1,25%) pour le Nasdaq. Sans surprise, les places européennes emboîtent le pas depuis l'ouverture, avec pour le CAC 40 une baisse de 0,65% à 5.041,47 points vers 12h15.

Parmi l'échantillon principal du marché parisien, Unibail-Rodamco-Westfield subit une correction particulièrement appuyée alors que le numéro 1 mondial de l'immobilier commercial, formé en 2018, a dévoilé un plan de renforcement du bilan face à la crise des centres commerciaux. URW prévoit notamment de lever 3,5 milliards d'euros via une augmentation de capital, de réduire ses dividendes et vendre pour 4 milliards d'actifs. Le titre flanche de 7,8%.

L'automobile peine également après les chiffres du marché européen d'août qui ont révélé une chute de 18,9% des immatriculations neuves (après -5,7% en juillet). Peugeot lâche 1,1% et Renault 0,6%. Alors que se poursuivent les échanges d'amabilités entre LVMH et Tiffany, le géant français du luxe perd 0,8%. Le joaillier new-yorkais assure que le groupe essaie de manœuvrer pour ne pas payer le prix convenu et s'efforce d'obtenir la tenue d'un procès avant même la date limite du 24 novembre, le délai contractuel pour finaliser la transaction.

En dehors de l'indice phare, certaines sociétés se distinguent plus positivement ce jeudi à l'image de Virbac, le labo vétérinaire ayant relevé ses perspectives dans le haut de la fourchette évoquée précédemment pour 2020, après un semestre in fine résilient. Résultat, l'action reprend maintenant 10%. En matière de résultats semestriels, ceux d'Orapi (+18%) sont aussi chaleureusement accueillis. Le spécialiste des produits d'hygiène et de désinfection a, il est vrai, bénéficié d'un accroissement historique de l'activité au premier semestre, tiré par les gels hydro-alcoolique pour une raison qu'on n'évoque même plus.

Le petit coup de pression observé depuis mardi sur l'euro se poursuit avec un repli supplémentaire de 0,19% à 1,1795 dollar.

Alors que les membres de l'Opep+ se réunissent aujourd'hui par visioconférence, peu d'opérateurs croient à une décision sur une réduction de la production globale, l'ordre du jour consistant déjà à s'assurer que chacun respecte son quota de manière à atteindre l'objectif convenu en juillet (d'une diminution globale de 7,7 millions de barils par jour d'ici décembre, ce qui n'est pas gagné vu ce que certains extraient actuellement). Les cours des deux principales références mondiales reculent au même rythme de 0,45%, soit 42,03 dollars pour le baril de Brent européen et 39,98 dollars pour le WTI américain.

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+331.30 % vs -7.58 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat