Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
6 570.19 -0.79 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : Dans un marché toujours très animé par les publications, le CAC 40 s'essouffle un peu

vendredi 30 juillet 2021 à 12h45

(BFM Bourse) - Tout en restant en vue des 6600 points, seuil reconquis dans le courant de la semaine, l'indice phare tricolore cède un peu de terrain avec des publications diversement accueillies, tandis qu'Iliad se distingue - une dernière fois puisque Xavier Niel est décidé à retirer le titre de la cote.

Les publications du jour apportent du très bon et du moins bon, mais peut-être un peu plus de "moins bon" que d'habitude ce vendredi (ou du "pas mal mais déjà pricé"), comme le suggèrent quelques corrections significatives pour FDJ, Renault, Engie ou Eutelsat à la mi-journée. En outre le marché se montre globalement enclin aux prises de bénéfices, après avoir pratiquement rejoint hier en séance son plus haut niveau depuis le début de l'année. Vers 12h15, le CAC 40 se replie de 0,42% à 6.606,17 points, préservant ainsi de justesse le seuil de 6600 points reconquis cette semaine.

La thématique des résultats semestriels -qui restent majoritairement supérieurs aux attentes- se double par ailleurs d'un retour de celle des OPA. Les offres se sont multipliées ces derniers jours : Volkswagen sur Europcar, Ardian sur Artefact, Adecco sur Akka Technologies. Mais c'est Xavier Niel qui a créé la plus grosse surprise, en annonçant ce matin son projet de retirer Iliad de la cote via une OPA à 182 euros par action - conséquence d'un parcours boursier qui depuis plusieurs années ne semble pas reconnaître à sa juste valeur l'impressionnant développement de l'entreprise.

Le titre Iliad prend à cette annonce logiquement la tête du marché parisien, s'alignant exactement sur le prix offert (+61%).

Parmi les gagnants du jour, Vétoquinol décolle de 7,6% après des comptes étincelants (dont un chiffre d'affaires en hausse de plus de 30%, six fois plus que le marché des produits vétérinaires dans son ensemble) et Fnac Darty bondit de 4,6% grâce à la révision à la hausse de ses objectifs annuels, sauf nouvelles fermetures sanitaires.

Euronext grimpe de 3% alors que l'opérateur boursier paneuropéen a signé un très beau trimestre, où l'intégration de Borsa Italiana a complété une croissance intrinsèque positive.

Au sein du CAC 40 c'est EssilorLuxottica qui prend le lead, en hausse de plus de 4% là aussi après un relèvement des prévisions 2021 (où il fera mieux qu'en 2019). L'Oréal grappille 0,75% après ses comptes.

En revanche, BNP Paribas perd près de 1% désormais, malgré des résultats en progression marqués par une forte baisse du coût du risque (des créances douteuses). Vallourec recule de 2,8% et Mersen de 2,9%, après des chiffres plutôt en ligne avec les attentes. Le repli atteint -2% sur Air France-KLM et même -3,4% chez Renault.

La phase délicate se confirme pour la Française des Jeux, déjà pénalisée par l'ouverture d'une enquête européenne sur le montant de la contrepartie versée à l'Etat pour bénéficier de 25 ans d'exclusivité sur l'organisation de jeux de loterie. L'action flanche de 4,6% supplémentaires après des comptes solides, mais la mention par FDJ qu'une partie des charges commerciales seront décalées au deuxième semestre.

Les cours pétroliers refluent légèrement à la mi-journée de 0,31% à 74,87 dollars pour le Brent et de 0,3% à 73,40 dollars pour le WTI.

Sur le marché des changes l'euro se maintient au contact de 1,19 dollar (+0,09%), au plus haut depuis fin juin.

Guillaume Bayre - ©2021 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+318.20 % vs +32.17 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat