Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 564.76 +1.32 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : Agitée, la Bourse de Paris ploie de nouveau sous les inquiétudes sanitaires

lundi 26 octobre 2020 à 13h55
Le CAC recule lundi à la mi-journée

(BFM Bourse) - Après une matinée marquée par de nombreux changements de tendance, le CAC 40 recule à la mi-journée alors que les craintes sanitaires regagnent du terrain dans le sillage d'un week-end marqué par de nouveaux records de contaminations.

Le CAC 40 évolue dans le rouge mais limite ses pertes lundi à la mi-journée (-0,74% à 4.873,10 points peu avant 13h), après avoir lâché près de 1,4% dès l'ouverture. Dans le sillage d'un repli hebdomadaire minimisé (-0,5%) grâce à des publications trimestrielles meilleures que prévu vendredi (+1,2%), le marché parisien reflue donc de nouveau "dans le sillage de l’impossibilité des démocrates et des républicains à se mettre d’accord sur un nouveau plan d’aide pour faire face aux méfaits économiques liés à la propagation du coronavirus" souligne John Plassard, directeur des investissements chez Mirabaud dans sa note matinale.

"Cette semaine sera placée sous le signe de la nervosité", prévient de son côté Tangi Le Liboux, analyste du courtier Aurel BGC, selon qui "les marchés vont avoir du mal à fermer les yeux sur la pandémie" et à ses conséquences économiques.

La situation sanitaire revient au cœur des inquiétudes avec la forte reprise des contaminations partout dans le monde. L'OMS a ainsi annoncé dimanche avoir enregistré, sur la journée de samedi, un nouveau record mondial -465.319 cas- de contaminations pour la troisième journée consécutive, ce qui constitue "un élément d'inquiétude fort" pour les marchés estime John Plassard. Les nouvelles restrictions pèsent en outre sur le moral des consommateurs, un des moteurs de la croissance des économies occidentales. En Europe, la France, l'Italie et la Belgique ont mis en place des mesures plus restrictives depuis samedi, alors que la situation s'avère aussi inquiétante en Europe de l'Est. "Le choc d'offre lié au Covid-19 est désormais pleinement un choc de demande avec des enquêtes d'opinion menées en octobre qui concluent toutes à un regain d'inquiétude des consommateurs concernant l'avenir", s'alarment les analystes de Saxo Banque.

Un appétit pour le risque qui diminue

La situation est également inquiétante aux Etats-Unis mais "l'administration est bien plus préoccupée par l'élection présidentielle", dont le scrutin se tient le 3 novembre, selon Vincent Boy, analyste marchés chez IG France. D'ici là, la conclusion d'un accord sur un plan de relance économique apparaît désormais impossible d'autant plus que "les échanges afin de valider la nouvelle juge de la Cour suprême avant les élections devraient également s'accélérer", ajoute t-il. Les "futures" sur les indices américains indiquent une ouverture en repli d'environ 1% pour le Dow et le S&P. À noter que durant toute la semaine, les marchés américains seront ouverts de 14h30 à 21h (heures de Paris), en raison du décalage dans la date du changement d'heure des deux côtés de l'Atlantique.

Tous ces éléments font que "l'appétit pour le risque a considérablement diminué aujourd'hui" relève Pierre Veyret, analyste technique d'Activ'Trades, comme en témoigne le volume de transactions réduit, inférieur au milliard d'euros à 13h15. Plusieurs facteurs incitent les opérateurs à la prudence: outre le plan de relance et les craintes sanitaires, la semaine va également être chargée avec une nouvelle vague de publications trimestrielles, avant la réunion monétaire de la Banque centrale européenne jeudi. Même si les analystes n'attendent aucune nouvelle mesure, sa présidente Christine Lagarde "devrait toutefois affirmer fortement sa volonté de prendre des dispositions supplémentaires de soutien monétaire à la fin de l'année", anticipe Franck Dixmier, directeur des gestions obligataires d'Allianz Global Investors.

SAP en chute libre sur le Dax

La tendance à la baisse est la même sur les autres places européennes, le Dax 30 perdant même 2,5% à Francfort sous l'effet du plongeon de SAP (première capitalisation allemande qui représente environ 11% de la valeur totale du Dax), le champion européen du progiciel s'effondrant de 20% à la suite du renoncement à ses perspectives annuelles. Ce plongeon se répercute d'ailleurs sur la place parisienne, où les valeurs technologiques subissent les reflux les plus importants au sein de l'indice phare (-4,4% pour Worldline, -4,2% pour Capgemini).

En dehors du secteur technologique, les valeurs pétrolières et parapétrolières subissent de leur côté le nouveau repli des cours des barils de référence, qui font les frais de la montée des chiffres de la pandémie et des craintes d'un durcissement supplémentaire des mesures de restriction de la circulation dans plusieurs pays, celles-ci pesant nécessairement sur la demande. qui pèserait forcément sur la demande. À 13h20, le baril de Brent cède 2,14% à 41,17 dollars, et celui de WTI recule de 2,36% à 38,96 dollars, au plus bas depuis trois semaines. Au sein du marché parisien, TechnipFMC (-3,4%), Total (-2,1%) ou encore CGG (-2,4%) lâchent du lest.

Feu vert pour la fusion entre Fiat et PSA

Peugeot enregistre la meilleure performance de l'échantillon principal avec un gain de 3,1% dans le sillage de l'approbation, par la Commission européenne, de sa fusion avec Fiat en vue de créer le quatrième constructeur automobile mondial. Unibal reprend 1,4% alors que Xavier Niel semble déterminer à poursuivre sa croisade contre la direction actuelle qu'il juge "défaillante". Sur le reste de la cote, Europcar poursuit son parcours boursier 2020 calamiteux et lâche 5,1% en réaction à la chute de moitié de ses revenus au troisième trimestre.

Enfin, sur le Forex, la monnaie unique rétrocède 0,42% face au billet vert qui profite du regain de prudence des cambistes, à 1,1819 dollar peu après 13h30.

Quentin Soubranne - ©2020 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+329.30 % vs +11.94 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat