Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

EUROPCAR MOBILITY

EUCAR - FR0012789949 SRD PEA PEA-PME
0.930 € +3.45 % Temps réel Euronext Paris

Europcar mobility : Les revenus d'Europcar ont chuté de moitié cet été

lundi 26 octobre 2020 à 11h10
Europcar dégage un léger bénéfice net mais ne convainc pas le marché

(BFM Bourse) - Malgré l'effondrement de son chiffre d'affaires, le loueur de voitures a réussi à maintenir un résultat opérationnel positif au troisième trimestre -quoique divisé par cinq sur un an- mais renonce à ses prévisions annuelles "dans un environnement volatil et très incertain". Déjà acculé depuis le début de l'année, le titre Europcar recule encore légèrement.

Europcar a fait état lundi avant Bourse d'un chiffre d'affaires trimestriel divisé de moitié au troisième trimestre, et renonce à formuler des objectifs financiers annuels. "Les résultats du troisième trimestre 2020 ont subi, comme anticipé, l’impact des restrictions de voyage pesant sur les segments de location Loisirs et Corporate" souligne le groupe dans son communiqué. Le chiffre d’affaires s’est ainsi établi à 537 millions d’euros au 3e trimestre 2020, en baisse de 49,5% (à changes et périmètre constants) par rapport à l'an dernier.

Le loueur de voitures a néanmoins réussi à maintenir un Corporate Ebitda ajusté (aux normes comptables IFRS16*) dans le vert sur la période, malgré la chute du tourisme provoquée par la crise sanitaire. Le groupe, qui cherche à restructurer sa dette, affiche ainsi un Ebitda ajusté de 54 millions d'euros sur la période, un montant toutefois divisé par cinq par rapport à la même période de l'année dernière (247,4 millions d'euros).

Réduction drastique des coûts

Europcar doit principalement ce résultat à l'"intensification des mesures d’adaptation des coûts pour faire face à la conjoncture actuelle, le groupe ayant réalisé 736 millions d’euros d'économies sur les neuf premiers mois de l'année, dont 363 millions sur le seul 3e trimestre. Il vise désormais près d'un milliard d'euros d'économies en 2020, a précisé Caroline Parot, présidente du directoire d'Europcar Mobility Group.

En revanche, le résultat net reste négatif avec une perte de 9,7 millions d'euros au troisième trimestre 2020, contre un bénéfice de 129 millions d'euros sur la même période l'an passé.

Europcar indique par ailleurs avoir limité sa consommation de trésorerie au troisième trimestre à 71 millions d'euros, après avoir brûlé 184 millions de cash au deuxième trimestre. Au 30 septembre, la dette atteint 1,32 milliard d'euros, contre 1,25 milliard au 30 juin dernier. En manque de liquidités, Europcar avait annoncé début mai "un plan d'économie drastique" chiffré à 850 millions d'euros, après avoir finalisé son sauvetage par des banques via un plan de financement de plus de 300 millions d'euros, dont un prêt de 220 millions garanti à 90% par l'État français. Le groupe avait par ailleurs annoncé, le 14 octobre dernier, avoir nommé un administrateur ad hoc après avoir obtenu l’accord de la majorité de ses porteurs d’obligations senior et senior garanties.

Des investisseurs un peu perdus

En Bourse, les investisseurs ne savent visiblement plus sur quel pied danser. Après avoir cédé plus de 6% quelques minutes après l'ouverture des échanges, le titre Europcar est revenu dans le vert peu dès 9h30 avant de replonger dans le rouge. À 11h05, il affiche un repli de 1,36% à 61,9 centimes d'euro, ce qui correspond à une valorisation boursière d'un peu moins de 100 millions d'euros, quand le loueur de voitures pesait environ six fois plus début janvier.

Le titre -devenu un "penny stock" le 8 septembre dernier à l'annonce de la restructuration financière (-39% sur la séance)- a en effet abandonné 85% de sa valeur depuis le 1er janvier, alors que le secteur est en première ligne face à la crise sanitaire, comme en témoigne notamment la faillite d'Hertz.

*"La norme IFRS 16 est la norme sur les contrats de location, avec une première entrée en vigueur au 1er janvier 2019. Un montant représentant le droit d’utilisation de l’actif loué pendant la durée du contrat est constaté à l’actif du bilan et une dette correspondant à l’obligation de paiement des loyers est reconnue au passif, et ce pour tout contrat de location", précise ainsi Europcar.

Quentin Soubranne - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur EUROPCAR MOBILITY en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+328.20 % vs +12.28 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat