Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 351.49 -4.23 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : À quoi ressemblerait le "vrai" CAC 40 par capitalisations boursières?

dimanche 2 février 2020 à 07h00
Quel est le vrai CAC 40 par capitalisations boursières ?

(BFM Bourse) - Nous nous sommes substitués à Euronext pour élaborer une version alternative du baromètre de la cote parisienne, en nous basant strictement sur le montant de la capitalisation boursière.

Et si le CAC 40 était vraiment constitué des 40 plus grosses capitalisations boursières françaises? En effet, à l'instar des principaux opérateurs mondiaux, Euronext prend en compte, depuis 2013, certes la capitalisation boursière des sociétés mais aussi leur flottant, c'est-à-dire la partie du capital disponible sur le marché, pour établir la composition du baromètre parisien. En outre, Euronext s'attache à maintenir une diversité économique au sein de l'indice.

À quel point cette composition serait différente si l'indice phare du marché parisien était simplement composé des 40 groupes français les mieux valorisés dans l'absolu ?

La méthodologie retenue pour cet exercice fictif est la suivante. Nous n'avons intégré dans notre indice -appelons-le Top France 40 seulement les groupes dont la place principale de cotation principale est à Paris, excluant HSBC Holdings (théoriquement 3e capitalisation sur le marché parisien avec 138 milliards d'euros), General Electric (5e valorisation avec 111 milliards d'euros) ou encore Nokia (31e valorisation 19 milliards d'euros). À noter que ces trois groupes ne font d'ailleurs pas partie du CAC40, en raison de faibles volumes échangés à Paris, tous ayant pour principal marché une autre place boursière (Londres pour HSBC, New York pour GE et Helsinki pour Nokia).

Nous avons en revanche choisi d’intégrer Schlumberger dont l’un des sièges sociaux est à Paris et le centre de R&D à Clamart. En outre, ce groupe a été fondé en France par deux Alsaciens, Conrad et Marcel Schlumberger (grâce à leurs idées innovantes pour détecter différents types de roches par conductivité électrique) et il est toujours dirigé par un Français (Olivier Le Peuch). Initialement baptisée "Société de prospection électrique (SPE)", Schlumberger avait été contraint de transférer son siège à Houston en 1940 en raison de la Deuxième guerre mondiale.

Christian Dior SA (qui détient 41,1% du capital de LVMH et se place mécaniquement en sixième position du marché parisien avec 79 milliards d’euros) est en revanche exclu du palmarès, les holdings ne pouvant pas intégrer l’indice phare, une contrainte que nous reprenons.

Le cas d’ArcelorMittal est moins simple à trancher. Le sidérurgiste est non seulement né de la fusion d’Usinor (France) avec Aceralia (Espagne) et Arbed (Belgique-Luxembourg) mais le groupe dispose également de deux grandes usines en France. Néanmoins, sa cotation principale étant à Amsterdam et le groupe appartenant à un milliardaire indien, il n'apparaît pas dans notre indice.

Le "Top France 40", à la clôture de la Bourse de Paris le 31 janvier 2020 (capitalisation boursière, en milliards d'euros):

1. LVMH (199) 2. L’Oréal (140) 3. Total (114) 4. Sanofi (109) 5. Airbus (104) 6. Hermès (71) 7. Kering (70) 8. Air Liquide (61) 9. Vinci (60) 10. BNP Paribas (58) 11. EssilorLuxottica (58) 12. Safran (58) 13. Axa (58) 14. Schneider Electric (52) 15. Danone (49) 16. Schlumberger (44) 17. Dassault Systèmes (41) 18. Pernod Ricard (41) 19. Engie (37) 20. Crédit Agricole (35) 21. EDF (35) 22. Orange (34) 23. Vivendi (29) 24. LafargeHolcim (28) 25. Société Générale (24) 26. STMicro (23) 27. Thales (21) 28. Legrand (19) 29. Capgemini (19) 30. Michelin (18) 31. Saint-Gobain (18) 32. ADP(16) 33. Unibail (16) 34. Peugeot (16) 35. Veolia (15) 36. Sarterius Stedim (14) 37. Amundi (14) 38. Sodexo (14) 39. Bouygues (14) 40. Teleperformance (13)

Les valeurs qui "sortent", celles qui "rentrent"

Par rapport au CAC 40 actuel, les valeurs suivantes seraient exclues de notre version de l'indice : Atos (8,3 milliards, 66e capitalisation du SRD), Publicis (9,6 milliards, 57e), Accor (10 milliards, 56e), Renault (10,4 milliards, 54e), Carrefour (12,3 milliards, 44e), TechnipFMC (6,7 milliards, 70e) et ArcelorMittal.

En lieu et place, Schlumberger, LafargeHolcim, ADP, Sartorius Stedim Biotech, Amundi et Teleperformance intègeraient ce "Top France 40".

Si nous n'avions pas retenu Schlumberger et Sartorius Stedim Biotech -fournisseur de matériel pharmaceutique, filiale du groupe allemand Sartorius AG- ce seraient la société foncière Gecina (13 milliards d'euros de valorisation) et le distributeur Carrefour (12,3 milliards) qui intégreraient l'indice à leur place.

Quentin Soubranne - ©2020 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+303.10 % vs -12.46 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat