Bourse > Apprendre la bourse > Lexique Boursier

Lexique Boursier

Carnet d'ordres

Il indique non seulement les cours, les quantités demandées et offertes, mais aussi les derniers échanges réalisés, avec l’heure exacte des transactions. Il permet donc à chaque investisseur d’ajuster sa position avec précision. Cependant, si, sur le marché des actions, on peut se fi er au dernier cours coté en raison de volumes d’échanges étoffés, il n’en est pas de même sur le marché des warrants, où les échanges sont en général de moindre importance. En revanche, contrairement à certaines actions peu liquides, un warrant garde une liquidité constante. L’émetteur a en effet le rôle de teneur de marché pour les warrants émis. Ainsi, une fourchette de demandes et d’offres assortie à l’évolution du sous-jacent est systématiquement proposée. Il n’est toutefois pas rare de voir un warrant coter 1 euro, contre une offre supérieure ou inférieure de 40 à 50 % sur le carnet d’ordres. La raison la plus fréquente en est la non-cotation dudit warrant depuis plusieurs séances de Bourse. Cela peut être dû à un fort décalage de l’actif sous-jacent, le warrant devenant alors inadapté par rapport à la situation du marché, avec des transactions journalières inexistantes, ou encore à une nouvelle émission plus intéressante… Par ailleurs, sur plusieurs warrants dotés pourtant de caractéristiques identiques, d’un émetteur à l’autre, le spread (écart entre l’offre et la demande) ainsi que le prix proposé peuvent varier. A chacun sa méthode ! Aussi, plus qu’un simple outil de travail, le carnet d’ordres est la référence pour ne pas avoir de mauvaises surprises.