Bourse > Apprendre la bourse > Lexique Boursier

Lexique Boursier

Warrant

Apparus en Suisse en 1985, les warrants sont des valeurs mobilières de type optionnel qui offrent le droit d’acheter ou de vendre un actif support (action, panier d’actions, devise, indice boursier, pétrole…) à un prix d’exercice fixé, et ce jusqu’à une date donnée (échéance). Contrairement aux bons de souscription émis par les sociétés et aux options négociées sur le Monep et émises par Euronext, le warrant est créé par un établissement financier qui en assure la diffusion et la cotation, le plus souvent dans le cadre d’un contrat d’animation. Cet établissement doit donc disposer d’une surface financière importante. Il existe deux types de warrants : le call warrant donne le droit d’acheter l’actif support (donc de miser sur sa hausse), tandis que le put warrant donne au contraire le droit de le vendre (donc de jouer sa baisse). A la différence d’une option, l’investisseur n’a pas le droit de vendre un warrant à découvert, c’est-à-dire sans l’avoir en portefeuille. Le prix d’exercice est le premier critère de choix : on sélectionne un warrant éloigné de son sous-jacent (hors de la monnaie) ou égal au spot (à la monnaie), ou encore au-dessus du cours du sous-jacent (dans la monnaie) dans le cas d’un put, ou au-dessous dans le cas d’un call. Il est évident que plus le prix d’exercice est éloigné du cours de son sousjacent, plus le risque est élevé, plus la prime sera infime. Mais prévoir une fluctuation positive ou négative du sous-jacent choisi n’est pas suffisant. Il est impératif d’envisager clairement un objectif de cours par l’achat d’un call, si vous envisagez la hausse, ou par celui d’un put, si vous prévoyez une baisse. Le deuxième critère décisif est la valeur temps, déterminée par l’échéance, appelée aussi maturité. Plus l’échéance est éloignée, plus longtemps durera votre warrant, plus la prime sera élevée. En contrepartie, le risque sera nettement diminué. En revanche, plus l’échéance est rapprochée, plus la valeur temps s’efface. A l’échéance, la seule valeur sera la valeur intrinsèque. Elle représente la différence entre le cours du spot et le prix d’exercice. Pour que la prime se valorise, si vous choisissez un warrant hors de la monnaie avec une échéance moyenne, il est nécessaire que le sous-jacent évolue rapidement dans la direction attendue. S’il est à la monnaie, avec la même échéance, on dispose de plus de temps pour atteindre l’objectif attendu. D’autant que ce warrant peut se retrouver ensuite dans la meilleure position possible : dans la monnaie. On bénéficie alors à la fois de la valeur temps et de la valeur intrinsèque.