Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 952.79 -2.05 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Vers un mouvement ponctuel d'achats à bon compte

jeudi 27 décembre 2018 à 08h32

(BFM Bourse) - Le CAC 40 (-1,45% à 4 626 points lundi, à l'issue d'une séance écourtée à la veille de Noël) cote de nouveau ce jeudi, après deux jours et demi d'interruption. Une réouverture dans de meilleures dispositions, après le rebond spectaculaire des indices américains hier, sur une vague impressionnante de rachats à bon compte (voir plus bas).

Les marchés restent néanmoins particulièrement nerveux, sur des craintes redoublées de pertes de vitesse de l'économie mondiale.

Par ailleurs, la perspective d'un "shutdown" durable, un temps écartée, prend corps... Ce nouveau "shutdown" est provoqué par un point d'achoppement qui fait à lui seul bondir les lignes budgétaires en discussion: il s'agit de la construction d'un mur gigantesque à la frontière mexicaine, l'une des promesses phare de campagne de Donald Trump. Concrètement, le shutdown se traduit par l'arrêt d'une grande partie des services publics fédéraux, les fonctionnaires ne pouvant être payés, faute d'accord sur le déblocage des lignes de crédit nécessaires. Il s'agit ni plus ni moins d'une mise au chômage temporaire. Le dernier shutdown durable dans l'histoire récente date de 2013, sous la présidence d'Obama. L'absence d'accord budgétaire au Congrès portait sur la loi phare d'assurance-maladie, loi dite Obama Care. La situation de paralysie avait alors duré 17 jours... Le "record" est de 21 jours (sous la présidence de Clinton).

Autre élément, plus positif, dans l'actualité économique internationale : les "nouveaux progrès" réalisés par la Chine et les États-Unis sur la propriété intellectuelle et la balance commerciale, au cours d'une conversation téléphonique entre responsables des deux pays, a annoncé dimanche le ministère chinois du Commerce. Des nouvelles rassurantes qui laissent espérer une issue favorable à la guerre commerciale que se livrent les deux plus grandes puissances économiques depuis des mois.

Au chapitre macroéconomique mercredi, l'indice S&P / Case Schiller des prix de l'immobilier dans une vingtaine d'agglomérations représentatives, a agréablement surpris la communauté financière, en ressortant à +5.00% au mois d'octobre, en données défectives, battant le consensus. En revanche, déception concernant le secteur industriel, avec un plongée à -8 de l'indice manufacturier de la Fed de Richmond.

Côté valeurs, lundi, Euronext (+0,21% à 47,54 euros) a formulé une offre de 625 millions d'euros pour acquérir la Bourse d'Oslo.

Marie Brizard (MBWS) s'est effondré de 22,39% à 2,86 euros après des prévisions en baisse.

April a bondi de 11,75% à 17,60 euros, malgré la menace d'un redressement fiscal.

Europacorp est officiellement relégué au rang de penny stock, à l'issue d'une nouvelle séance éprouvante (-8,32% à 0,926 euro), sans actualité particulière.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont vivement rebondi, sur des rachats à bon compte, en particulier sur les valeurs ayant le plus souffert ces dernières semaines. Le Dow Jones a gagné mercredi 4,98% à 22 878 points, et le Nasdaq Composite, à forte "coloration" technologique, 5,84% à 6 554 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a bondi de 4,96% à 2 467 points. Wall Street cotait, dans des conditions habituelles, mercredi 26 décembre (Boxing Day), contrairement aux principaux marchés d'actions en Europe.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.1385$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 46.00$.

Sur le plan macroéconomique ce jeudi, à suivre côté américain, les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage à 14h30, l'indice des prix de l'immobilier à 15h00, l'indice de confiance des consommateurs (Conference Board) à 16h00, et les ventes de logements neufs, à 16h00 également.

A noter que le marché parisien cotera pour une journée écourtée (fermeture à 14h00) lundi 31 décembre (Saint Sylvestre) et fermera le mardi 1er janvier (Jour de l'An). Il rouvrira dans des conditions normales de cotation le mercredi 2 janvier. Pour tout savoir sur le calendrier des jours fériés à la Bourse de Paris l'an prochain, rendez-vous ici.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Précisons tout d'abord que les volumes d'échanges enregistrés lundi sont naturellement faméliques, en raison du caractère particulier de la séance correspondante, écourtée et en l'absence de très nombreux opérateurs à la veille de deux jours de fermeture à la Bourse de Paris.

Avec les gaps de poursuite rapprochée des 05, 14 et 20 décembre, la situation reste toujours aussi nerveuse sur l'indice CAC 40, qui a perdu pour rappel la semaine 3,28% dans des volumes pour le coup étoffés.

Néanmoins, à l'échelle de la séance à venir, quelques rachats à bon compte, inspirés par Wall Street, peuvent figurer au programme.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est positif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario haussier est valable tant que l'indice CAC 40 cote au dessus du support à 4473.00 points.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Turbo Société Générale 0039S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Positif
Résistance(s) :
4761.00 / 5000.00 / 5081.00
Support(s) :
4473.00 / 4342.00 / 4293.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Vers un mouvement ponctuel d'achats à bon compte (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Vers un mouvement ponctuel d'achats à bon compte (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+305.20 % vs -0.37 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat