Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

MBWS

MBWS - FR0000060873 SRD PEA PEA-PME
3.280 € -0.46 % Temps réel Euronext Paris

Mbws : Après des prévisions en baisse, Marie Brizard dévisse en Bourse

lundi 24 décembre 2018 à 10h35
Le titre Marie Brizard à son plus bas historique

(BFM Bourse) - La marque française de liqueurs et de sirops abandonne plus de 10% moins d'une heure après l'ouverture de la Bourse de Paris. Le groupe Marie Brizard Wine and Spirits (MBWS) révise une nouvelle fois à la baisses ses prévisions pour 2018.

Le groupe Marie Brizard Wine and Spirits (MBWS) est passé dans le rouge pour son exercice 2017, avec une perte nette de 67,3 millions d'euros. Le propriétaire, entre autres, des marques William Peel (whisky) et Sobieski (vodka) révise par ailleurs une nouvelle fois à la baisse ses prévisions pour 2018, moins de trois mois après avoir déjà ajusté ses perspectives pour l'exercice en cours.

MBWS s'attend désormais à une perte d'exploitation (Ebitda) comprise entre "-25 et -28 millions d'euros" contre une fourchette auparavant comprise entre -20 et -25 millions d'euros, précise le communiqué du groupe. En cause, des déboires rencontrés par MBWS en Pologne. À noter que le groupe qui vient de changer de directeur général devait initialement publier ces résultats en septembre mais a dû repousser en raison de discussions sur la souscription de prêts bancaires.

Le groupe précise, dans son communiqué, que les discussions avec ses banques n'ont pas abouti et qu'une nouvelle stratégie devrait être présentée par le nouveau directeur général, Andrew Highcock, dans le courant du premier trimestre.

La Cofepp à la rescousse

La Cofepp, le premier actionnaire du groupe MBWS, s'est engagé à renforcer le capital du groupe de spiritueux en difficultés financières. En attendant, MBWS a annoncé un accord ferme avec la Cofepp, qui détient 29,47% du capital et s'engage à souscrire à un emprunt obligataire de 25 millions d'euros à un taux de 4,56% par an et qui arrivera à échéance le 30 avril 2020. Ce crédit relais doit permettre de donner un peu d'air à MBWS avant que le groupe ne boucle les cessions d'actifs programmées.

La Cofepp (pour "Compagnie financière européenne de prises de participation", propriétaire de La Martiniquaise) est également prête à souscrire à une augmentation de capital réservée de 37,7 millions d'euros, précise le fabricant de spiritueux dans un communiqué. Dans l'hypothèse où cette opération ne serait pas réalisée, le principal actionnaire de MBWS pourrait notamment souscrire à une autre augmentation de capital, à hauteur de 10,5 millions d'euros.

MBWS, qui a accusé une perte nette de 35,6 millions d'euros au premier semestre, pour un chiffre d'affaires de 190 millions, est endetté à hauteur de 51,7 millions.

Plus bas historique

MBWS signe la pire performance de la matinée sur Euronext avec un plongeon de 19,7% à 2,96 euros vers 10h15. L'action MBWS chute ainsi à son plancher historique (depuis l'introduction de Belvédère -racheté par Marie Brizard en 2006- à la Bourse de Paris en 1997) après avoir perdu près de 90% de sa valeur depuis 10 ans. Le titre s'échangeait même, en 2007, autour de... 200 euros. Depuis le début de l'année, ce dernier a encore abandonné 75% de sa valeur.

Quentin Soubranne - ©2019 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur MBWS en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+288.20 % vs +9.15 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat