Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 569.43 -0.03 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Une rotation sectorielle radicale

mercredi 11 novembre 2020 à 08h31

(BFM Bourse) - Dans des volumes puissants mardi, l'indice CAC 40 (+1,55% à 5 418 points) est parvenu à prolonger la flambée de lundi (+7,57%), galvanisé par les annonces conjointes de Pfizer et Biotech sur un niveau d'efficacité très supérieur aux attentes pour son vaccin expérimental contre le coronavirus. La CAC a réalisé en cumulé un bond supérieur à 20% depuis son creux du 29 octobre dernier.

Concrètement et précisément, il s’agit de l'annonce des résultats intermédiaires de la phase finale d'essais du vaccin expérimental de Pfizer et son partenaire BioNTech contre le nouveau coronavirus (SARS Cov2), responsable de la maladie de la Covid-19, dont les formes les plus sévères peuvent être fatales. Ces essais démontrent à ce stade une efficacité à 90%.

Cette annonce a fait l'effet d'un détonateur sur les marchés en début de semaine, mais plusieurs questions se posent, qui peuvent amener les opérateurs à affiner leurs décisions lors des semaines à venir. La Phase 3 de ce vaccin en particulier n'est pas encore terminée, quid des résultats finaux et surtout des éventuels effets secondaires indésirables ? Les neuf autres procédures de tests sur neuf autres vaccins développés à travers la planète en ce moment iront elles au bout ? Quid d'un calendrier de mise à disposition sur le marché, quid des politiques de vaccinations dans les principales pôles économiques de la planète ? Quel sera le prix final de la dose ? Les Français, traditionnellement rétifs à l'exercice, accepteront ils de se faire vacciner ? En résumé, cette annonce va-t-elle à elle seule durablement soutenir les marchés ?

Pour Alexandre Baradez (IG France), "On peut probablement parler de « game changer » pour cette annonce du laboratoire américain. Même Anthony Fauci, spécialiste américain des maladies infectieuses et membre de la « task force » de l’administration américaine pour gérer la crise du Covid-19 aux Etats-Unis a déclaré aujourd’hui que l’efficacité du vaccin expérimental était « extraordinaire » et que cela aurait un « impact majeur » sur la réponse apportée au Covid-19." M. Baradez y met toutefois un bémol: "Les risques restent nombreux dans les semaines qui viennent : prise de fonction du nouveau président américain en janvier seulement, contestation de l’élection par Donald Trump, forte progression du nombre de cas de Covid-19 ces dernières semaines aux Etats-Unis pouvant nécessiter la mise en place de mesures sanitaire, confinements partiels, dans certains Etats avec un risque pour l’économie au quatrième trimestre."

Cette capacité d'extension haussière, même faible en ampleur, marque - et c'est déjà beaucoup -, une absence de prise de profits précoces à ce stade, et donc une entrée en consolidation retardée. Au niveau secteur, même constat que lundi, l'aérien (compagnie, services, construction, logiciels), la banque, l'immobilier, les services aux entreprises, les services pétroliers, la construction, en ont profité, alors que la tech et les loisirs subissaient des dégagements, et ce de part et d'autre de l'Atlantique. "La brutalité de cette rotation est à l’image des écarts de valorisation extrêmes entre gagnants et perdants de la crise sanitaire." relève Benoit Peloille, Stratégiste Gérant chez VEGA IM.

Au chapitre statistique, l'indice ZEW allemand de confiance dans l'économie, est ressorti mardi en forte contraction sous les 40, à 39.0, contre un consensus à 45.0 et un score précédent, à 56.1. Outre Atlantique, le nombre de nouvelles offres d'emploi (JOLTS) est ressorti à un niveau conforme aux attentes.

Côté valeurs, après l'ahurissant constat de 45 dossiers du Compartiment A avec une performance positive à deux chiffres lundi, ce sont 8 actions qui ont renouvelé l'exploit mardi. L'immobilier, les services aux entreprises, et les services pétroliers sont très bien représentés: CGG a gagné 10,30% à 0,6788 euro, Nexity 10,17% à 29,20 euros, Mercialys 11,12% à 5,645 euros, Vallourec 11,32% à 15,896 euros, Covivio 13,66% à 69,05 euros, Icade 14,96% à 64,15 euros, Elior 15,73% à 5,40 euros, et Klepierre 18,17% à 17,725 euros.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont clôturé la séance de mardi sur une note contrastée: +0,90% à 29 420 points pour le Dow Jones et -1,37% à 11 553 points pour le Nasdaq Composite, à forte "coloration" technologique. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, s'est contracté de 0,14% à 3 545 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.1820$. Le baril de WTI, l'un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 42,00$.

À l'agenda statistique ce mercredi, à suivre en priorité le discours de Mme Christine Lagarde, Présidente de la BCE, à 14h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Cette barrière des 5 000 points a en réalité été arrachée lundi, dans des volumes ultra puissants, et une mobilisation continue tout au long de la séance lundi, même si tous les secteurs ne sont pas concernés. Nous entrons dans une nouvelle phase travail, d'autant que l'indice est parvenu à aller combler en intégralité le gap baissier du 06 mars. Le prochain seuil de résistance est identifié au niveau des 5 500 points. Comme nous le notions plus haut, cette capacité d'extension haussière mardi, même faible en ampleur, marque - et c'est déjà beaucoup -, une absence de prise de profits précoces à ce stade, et donc une entrée en consolidation retardée. La forme que prendre ladite consolidation sera également riche en enseignements, et nous ne manquerons pas d'y revenir.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est positif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario haussier est valable tant que l'indice CAC 40 cote au dessus du support à 5000.00 points.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Turbo Société Générale 47H0S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Positif
Résistance(s) :
5509.00 / 5725.00 / 6000.00
Support(s) :
5000.00 / 4705.00 / 4515.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Une rotation sectorielle radicale (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Une rotation sectorielle radicale (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+329.20 % vs +12.04 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat