Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 034.97 +0.19 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Une légitime respiration des cours

vendredi 4 mai 2018 à 08h33

(BFM Bourse) - Avec un secteur bancaire pénalisé par la détente sur le front des taux souverains, le marché parisien a amorcé une phase de consolidation / reflux contenu hier jeudi, au lendemain de l'issue d'une réunion de la Fed qui n'a contenu aucune surprise. L'indice CAC 40 a perdu 0,50% à 5 501 points, dans des volumes en baisse.

Quant aux chiffres européens publiés hier matin, si la hausse très timide des PPI (Indice des prix à la production) reste finalement conforme aux attentes des analystes, les prix à la consommation, quel que soit le panier de produits retenu, n'ont pas atteint la cible en première estimation pour le mois d'avril. A noter par ailleurs que la CE (Commission Européenne) a maintenu ses prévisions de croissance en Zone Euro à +2,3% sur l'année 2018, croissance qui freinerait doucement en 2019 à +2.0%.

En ce qui concerne les Etats-Unis, les opérateurs ont pris connaissance des inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage pour la semaine du 23 au 29 avril, inscriptions qui sont restées quasi stable d'une semaine sur l'autre, là où en moyenne les analystes s'attendaient à une progression de 16 000 unités. La hausse de la productivité, tout comme la réduction du déficit commerciale, ont également battu la cible ce jeudi. Déception en revanche du côté de l'indicateurs d'activité PMI hors secteur manufacturier (ISM) en baisse de 2 points à 56,8 ce mois-ci.

Les opérateurs et gérants garderont pour les séances à venir, un oeil attentif aux nouveaux développements dans l'épineux dossier commercial et douanier sino-américain. Pour rappel, les exemptions de surtaxes douanières pour l'aluminium et l'acier, à destination d'un certain nombre de pays partenaires, dont l'Union Européenne, viennent d'être prolongées.

Côté valeurs, Nexans a plongé de près de 10% (-9,78% à 40,05 euros), après la publication du premier trimestre. Le fabricant de câbles a publié jeudi un chiffre d'affaires en baisse de 2% à 1,54 milliard d'euros pour le premier trimestre, en raison notamment d'une baisse de l'activité dans ses projets haute tension.

Vicat a progressé pour sa part de 5,54% à 64,80 euros, après la publication de son premier trimestre. Le groupe cimentier a publié des ventes en hausse de 3,9% au premier trimestre, malgré un impact de l'euro fort "très défavorable" qui a atteint 40 millions d'euros.

Lagardère SCA a gagné 2,61% à 24,42 euros mercredi après une recommandation positive de Barclays, qui souligne la volonté de recentrage des activités du groupe sur l'édition et le "travel retail", susceptible selon lui d'améliorer sa rentabilité et son potentiel de croissance.

Bourbon a chuté de 7,21% à 5,15 euros, à la suite de la publication d'un chiffre d'affaires du premier trimestre 2018 en recul de 23% à 157,6 millions d'euros. Une performance "largement en deçà de nos attentes", pointent les analystes d'Oddo BHF, qui tablaient sur 205,2 millions d'euros.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont terminé dans le rouge, ou quasiment à l'équilibre, une journée marquée par la volatilité et la nervosité, à l'image du Dow Jones (+0,02% à 23 930 points), loin de ses points bas, ou du Nasdaq Composite (-0,18% à 7 088 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a perdu 0,23% à 2 629 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,1980$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 68,50$.

Sur le plan macroéconomique ce vendredi, à suivre en priorité: une batterie d'indicateurs d'activité PMI dans les services en Europe ce matin. Les données synthétiques pour l'ensemble de la Zone Euro seront connues à 10h00. A suivre également les ventes au détail en Zone Euro à 11h00, et côté américain, le rapport mensuel fédéral sur l'emploi à 14h30. Les signaux envoyés cette semaine sur ce dossier (enquête ADP, inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage) sont de bonne augure.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Voici pour rappel et suivi les éléments techniques, graphiques et psychologiques que nous proposions hier avant l'ouverture du marché:

Après une progression quasi ligne droite depuis le 5 avril et la formation d'un gap haussier ample, l'indice phare tricolore est désormais sous les niveaux de résistance clairs vers 5 530 points, sous lesquels vont progressivement se concentrer des ordres vendeurs. Un légitime mouvement de respiration, puis de légère correction, peut se mettre en place à très court terme, sans pour autant remettre en cause la qualité de détermination du camp acheteur sur l'ensemble du mois d'avril.

C'est exactement ce qui est en train de se mettre en place sur le marché parisien. Une poursuite d'un reflux dans une ampleur modéré, et dans des volumes modérés également, est l'option privilégiée à ce stade.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 5536.00 points.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale C168S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Négatif
Résistance(s) :
5536.00 / 5665.00 / 6000.00
Support(s) :
5363.00 / 5081.00 / 5038.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Une légitime respiration des cours (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Une légitime respiration des cours (©ProRealTime.com)
©2018 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+288.20 % vs +1.28 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat