Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
6 570.19 -0.79 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Une entrée en phase de questionnement intense

jeudi 4 mars 2021 à 08h33

(BFM Bourse) - Après avoir réalisé une incursion, subrepticement, dans la partie basse du gap du 24/02/20 (gap "Covid"), hier en début de séance, l'indice CAC 40 ne s'est pas laissé happé, et a vivement reflué jusque sous les 5 800 points, avant de se reprendre pour finir en hausse de 0,35% à 5 830 points, soit de nouveaux sommets annuels inscrits sans aucune sérénité. La rotation sectorielle provoquée par le retour du questionnement inflationniste aura pesé sur le secteur technologique, mais permis à des secteurs cycliques, comme l'automobile, de tirer son épingle du jeu. Ainsi, STMicroelectronics a perdu 1,04% à 30,40 euros, Wordline 1,72% à 73,24 euros et Soitec 2,01% à 165,6 euros. A l'inverse, Valeo a gagné" 4,60% à 29,80 euros, Plastic Omnium 4,98% à 31,64 euros, Renault 5,21£% à 39,37 euros et Faurecia 5,89% à 44,44 euros.

Le sentiment des investisseurs reste par ailleurs porté par les perspectives de rebond des grandes économies, Etats-Unis en tête. Le camp Démocrate poursuit ses efforts pour faire aboutir le plan de relance à 1900 milliards de dollars, tandis que le calendrier de la campagne de vaccination semble s'accélérer : l'objectif de Joe Biden est désormais d'être en mesure de proposer le vaccin à chaque adulte d'ici la fin mai, deux mois plus tôt que visé jusqu'alors. La multiplication des collaborations entre laboratoires (J&J va recevoir le soutien de Merck) laisse espérer que la plupart des pays seront livrés à la hauteur des besoins - encore reste-t-il à organiser la vaccination de façon efficiente. Des progrès sont également à signaler en Europe, où la chancelière allemande Angela Merkel s'apprêterait à proposer aux chefs des régions un programme d'assouplissement progressif des restrictions.

"Aux Etats-Unis, l’emprunt à 10 ans s’approche de son niveau d’avant crise. Pour l’instant c’est une normalisation. Mais il pourrait prochainement le dépasser en dépit du discours toujours très accommodant de Jerome Powell," note Emmanuel Auboyneau (Amplegest), qui complète: "Cette évolution des taux doit être surveillée dans les prochains mois. Si elle est ordonnée et s’accompagne d’une amélioration conjoncturelle proportionnelle de début de cycle, elle ne sera pas forcément négative pour les marchés actions. En revanche, si la hausse des taux est trop forte et jugée non maîtrisée, elle pourrait provoquer un repli des indices actions, hormis certains secteurs traditionnellement préservés dans un tel cas de figure."

Au chapitre statistique mercredi, après des PMI industriels de bonne facture lundi, c'était au tour des PMI Services de passer sous la loupe des investisseurs. Ces derniers auront apprécié le dépassement de cible de plusieurs composantes PMI par IHS Markit en Europe. Les données synthétiques pout l'ensemble de la Zone Euro sont loin d'atteindre les 50 points, barre qui sépare par construction une expansion d'une contraction, mais à 45.7, elles progressent tout de même d'un point sur un mois. L'ISM Services outre Atlantique a pour sa part vivement reflué de 58.7 à 55.3. Mais le chiffre le plus marquant hier côté américain aura été la conclusion de l'enquête ADP, sur l'emploi américain, "avant-goût" de la publication vendredi à 14h30 du rapport NFP (Non Farm Payroll) pour le mois de février. Selon le cabinet privé en ressources humaines, l'économie américaine serait parvenue à créer 117 000 emplois, manquant complètement la cible (au-delà des 200 000).

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont terminé la séance de mercredi nettement dans le rouge, le secteur technologique étant le plus affecté. Le Dow Jones a ainsi perdu 0,39% à 31 270 points, résistant par nature même de sa composition riche en valeurs industrielles, tandis que le Nasdaq Composite, à forte "coloration" technique, a perdu 2,70% à 12 997 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a perdu 1,31% à 3 819 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,2050$. Le baril de WTI, l'un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 61,60$.

À l'agenda statistique ce jeudi, à suivre en priorité le taux de chômage et les ventes au détail en Zone Euro à 11h00. Outre Atlantique, à suivre les suppressions de postes (Challenger) à 13h30, les données révisées de la productivité à 14h30, ainsi que les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage à 14h30 également.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Une fragilisation du cadre technique est désormais validée pleinement. La structure de la bougie hebdomadaire de la semaine passée l'aura confirmée. Nous confirmons donc que le chemin pour le comblement du gap "Covid" vieux d'un an (gap du 24/02/20) ne sera probablement pas rectiligne et à forte pente, et qu'une phase de reflux en plusieurs épisodes est l'option la plus probable à ce stade. La prochaine probabilité de reprise de points d'appui (solides ?) se situe vers 5 650 points. En deçà, l'effet d'attraction du gap situé de part et d'autre des 5 500 points se ferait alors sentir progressivement. A l'inverse, toute pénétration franche au sein du gap évoqué précédemment (24/02/20) se solderait par une aspiration à la hausse.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 5800.00 points.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Négatif
Résistance(s) :
5800.00 / 6000.00
Support(s) :
5650.00 / 5500.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Une entrée en phase de questionnement intense (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Une entrée en phase de questionnement intense (©ProRealTime.com)
©2021 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+318.20 % vs +32.17 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat