Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 584.82 +0.33 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Une confiance bien faible sur les prochains pourparlers sino-américains

mercredi 25 septembre 2019 à 08h34

(BFM Bourse) - Peu convaincu par l'issue très incertaine des pourparlers commerciaux qui reprennent dans une quinzaine de jours entre less délégations chinoises et américaines, sur le sol américain, le marché parisien a effacé ses très timides gains de la mi-journée mardi, pour clôturer en territoire symboliquement négatif (-0,04% à 5 628 points pour l'indice CAC 40). Les indices PMI, particulièrement décevants, publiés la veille, ont continué de peser.

Pour rappel, le Secrétaire d'Etat américain au Trésor, Steven Mnuchin a confirmé une reprise des négociations entre les deux délégations, sur le territoire américain, dans une quinzaine de jours. Dans la foulée, les autorités chinoises envoyaient des signaux encourageants sur les importations de certains produits agricoles américains.

Au chapitre macroéconomique, l'indice de confiance IFO (confiance des investisseurs) en Allemagne, première économie de la Zone Euro a concentré l'attention des opérateurs en Europe. L'indice, construit sur une enquête passée auprès d'industriels, de promoteurs, de grossistes, de prestataires de services et de distributeurs, est ressorti pour ce mois de septembre à 94,6, en très légère hausse par rapport à août, et sans écart notable par rapport à la cible.

Outre Atlantique, les gérants ont pris connaissance de l'indice S&P Case Schiller des prix de l'immobilier dans une vingtaine d'agglomérations statistiquement représentatives: en rythme annuel, l'indice progresse de 2%, légèrement en deçà de la cible. Mais c'est surtout le très suivi indice de confiance des consommateurs américains (Conference Board) qui a concentré l'attention, en plongeant à 125.1 points ce mois-ci, alors que le consensus laissait augurer une relative stabilité.

Côté valeurs, les cycliques, comme hier, ainsi que les très sensibles titres des équipementiers automobiles, ont souffert plus que les autres. Citons sans exhaustivité, parmi les pertes les plus importantes mardi au sein du Compartiment A de la cote parisienne: CGG (-1,96% à 2,096 euros), Faurecia (-1,97% à 42,38 euros), Plastic Omnium (-2,17% à 24,76 euros), Imérys (-2,25% à 36,50 euros), ou Eramet (-3,40% à 47,40 euros).

Du côté des petites capitalisations, Solutions 30 SE a la forte croissance des résultats au premier semestre.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont été pénalisés, sur fond de déclenchement par le camp démocrate, d'une procédure dite d'impeachment, contre Donald Trump, procédure qui n'a que peu de chances d'aboutir compte tenu de la majorité républicaine au Sénat, mais provoque des remous politiques sérieux outre Atlantique. Plus précisément, il s'agit de l'initiation officielle d'une enquête sur une conversation du Président américain avec son homologue ukrainien V.Zelensky au sujet de Joe Biden, enquête pouvant le cas échéant aboutir à une procédure de destitution. Le Dow Jones a perdu mardi 0,53% à 26 807 points et le Nasdaq Composite 1,46% à 7 993 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a perdu 0,84% à 2 966 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.0990$. Le baril de WTI, un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 56.90$.

A l'agenda statistique ce mercredi, à suivre attentivement le bulletin trimestriel de la Banque Nationale Suisse à 15h00, et pour les Etats-Unis, les ventes de logements neufs à 16h00 ainsi que les stocks de pétrole à 16h30.

A noter, pour les détenteurs de positions au RD: la liquidation mensuelle interviendra à la clôture de la séance du jour. Ce mercredi 25 septembre marque donc le dernier jour de négociation des ordres SRD pour le mois en cours.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

En refluant sous les 5 665 points, immédiatement après son franchissement vendredi, l'indice phare français a cassé net son rôle de support.

Cette nouvelle base de travail technique a été confirmée hier avec l'incapacité du marché à tenir des gens, même maigres.

Une phase de dérive s'installe, avec le danger, à terme, de faire progresser net l'effet d'aspiration des gaps des 04 et 05 septembre. Nous n'y sommes pas encore.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 5665.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 5500.00 points relancerait la pression vendeuse.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale 9603S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
5665.00 / 6000.00
Support(s) :
5500.00 / 5226.00 / 5152.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Une confiance bien faible sur les prochains pourparlers sino-américains (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Une confiance bien faible sur les prochains pourparlers sino-américains (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+332.80 % vs -7.77 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat